HOLONET

Ginger Storm est activement recherchée par son frère, le Stormtroomper Trevin Storm. Grosse rançon à celui qui lui rapportera sa soeur chérie.

L'instabilité du général Elrik Tanar est toujours redoutée dans les rangs de la résistance.

Et vous ?


WANTED

Jake Horn : fiancé de Ginger Storm, formateur référent au centre de formation des cadets du Premier Ordre.
Neo Carlstein : médecin, taupe du Premier Ordre.



 ::  :: Wild space :: Ryloth Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

i choose you feat. kely

avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Oct - 22:34
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
Il n’y avait pas pire planète que Ryloth ! C’était un caillou géant, mais qui abrite sans nul doute la race la plus exotiquement attrayante de la galaxie. Les Twi’lek étaient une marchandise tout à fait exceptionnelle, mais surtout les femmes qui étaient pour la plupart achetées, vendues, revendues pour de nombreux commerces ou les jeunes femmes étaient utilisées comme danseuses, serveuses ou autres objets amicaux. C’était dégueulasse, elles perdaient leurs libertés, mais c’était millénaire et tous y voyaient un profit, tout comme Kell qui était présent ici-bas pour vérifier une telle marchandise. Ce n’était pas pour des clients, ce n’était pas pour un contrat, mais bel et bien pour lui, son usage personnel, pour différents lieux ou il aurait besoin d’elles. Bien entendu, il avait une approche plus étique de la chose et ça faisait déjà deux jours qu’il était en train de faire son petit marché sur la planète. « Je pense que nous avons fait le tour. Pourriez vous installer tous mes achats dans mon vaisseau personnel ? J’aimerais leur toucher deux mots. » Il avait parlé avec son contact sur Ryloth qui lui avait permis de tout mettre en place pour les achats de Kell.

Une fois toutes les jeunes femmes installées et surtout résignée à une vie de servitude, il fit fermer les portes afin de pouvoir discuter avec elles en toute tranquillité. Il ne voulait pas d’oreille indiscrètes et les personnes ici présentes étaient à son service depuis toujours. « Mesdemoiselles. Je suis Kell Davip, votre… nouveau patron. » Pour ne pas dire propriétaire, mais ce n’était pas vraiment le cas. « Sachez dès à présent que vous ne serrez pas traitées comme des esclaves, mais bien des employées.  Si vous respectez les règles qui vous seront fixées, vous toucherez un salaire et une fois votre contrat terminé, dans quelques années, vous serrez libérées de vos chaines invisibles. » Il claqua des doigts et plusieurs femmes, Twi’Lek ou humaines approchèrent avec plusieurs papiers. « Voici mes employées. Elles étaient tout comme vous autrefois, mais aujourd’hui, elles sont libres et ont décidées de continuer à travailler avec moi. Elles vous aideront à vous familiariser avec votre nouvel environnement. » Il laissa les femmes entre elles et sorti par une porte du vaisseau pour y retrouver Kely à l’extérieur.

« Allons boire un verre avant de décoller. Ça ne te fera pas de mal, tu as une mine affreuse ! » Il ricane et prend les devants. Sur ce spatioport grand luxe, il y avait de quoi s’amuser, de quoi montrer aux riches les talents de la planète et il avait bien l’intention de le faire avant de reprendre l’espace. Néanmoins, il y avait de l’agitation droit devant eux et les hommes qui étaient en train de le pointer du doigt semblaient foutrement menaçants. « Hmm… Des hommes jaloux ? » Il disait ça, mais il y avait une pointe d’incertitude là-dedans. Surtout lorsque l’un d’entre eux se mit à sortir un pistolet blaster.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kely Bastra
Agent du Premier Ordre
Crédits : 230
Jetons de Force : 0
Avatar : Scarlett Johansson © Liffy


Âge : 33 ans
Profession : Garde du corps de Kell Davip - En réalité, infiltrée auprès de lui pour le Premier Ordre
Allégeance : Premier Ordre
Inventaire : Un couteau et un blaster (léger)

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Nov - 16:35
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
Kely est adossée au vaisseau, tout près de la porte, les bras croisés d'abord, le regard féroce histoire de décourager qui que ce soit d'approcher. Au bout d'une dizaine de minutes, elle se concentre sur son bras mécanique qu'elle aime toujours autant regarder fonctionner. Du coin de l'œil elle surveille les mouvements aux alentours, il ne s'agirait pas de laisser n'importe qui se faufiler dans le vaisseau du "patron" mais son attention est portée sur sa main gauche, tendue devant elle, dont elle plie les doigts un par un, méthodiquement. Elle pianote ensuite dans le vide, plie et déplie le coude, bref, elle s'occupe comme elle peut pendant que Kell passe sûrement du bon temps avec ses nouvelles recrues. Kell passe toujours du bon temps. En faisant tout cela elle essaye aussi de faire passer sa frustration car son poste à l'extérieur, derrière les portes closes, l'empêche d'entendre quoi que ce soit et elle n'aime pas ne pas entendre ce que l'homme d'affaire manigance, elle a besoin d'informations à transmettre à ses supérieurs et elle ne va pas rédiger un rapport sur la faune qui traîne dans le spatioport où ils se trouvent. Il y a probablement déjà quelqu'un pour effectuer cette tâche.

Au bout de cinq minutes supplémentaires, elle commence un peu à trépigner, enfin, mentalement, car elle reste de marbre aux yeux de quiconque passerait devant elle, pire elle a l'air terrifiant. Mais heureusement qu'elle travail avec Kell depuis deux ans, sans quoi elle commencerait à craindre qu'il ne se soit éclipsé sans elle pour aller faire un tour en solitaire. Finalement, les portes s'ouvrent. « Allons boire un verre avant de décoller. Ça ne te fera pas de mal, tu as une mine affreuse ! » Elle hausse les sourcils à cette réflexion, une moue franchement mauvaise s'affichant sur son visage quand il ricane en passant devant elle. « Si tu m'avais pas laissée planté là pendant aussi longtemps ça irait vachement mieux ! » Elle se décolle de la paroi qui lui servait de dossier et le suit nonchalamment en enfonçant sa main droite dans sa poche. « J'espère au moins que c'était bien ! Tu les as bien choisi, c'est bon, pas d'échange ni de remboursement ? » Un petit rire méprisant franchi ses lèvres à la pensée des femmes esclaves. Elle ne comprend pas comment il est possible d'accepter un sort pareil avec autant de résignation, de passivité et de soumission. A vrai dire, ce sont même trois mots qui ne font pas parti de son vocabulaire.

Alors qu'elle avançait légèrement en retrait, à l'affut, jouant son rôle de garde du corps à merveille un petit attroupement se fit remarqué plus en avant, toute leur attention dirigée vers eux, leurs index accusateurs les désignant de concert. « Hmm… Des hommes jaloux ? » Aussitôt, elle s'était avancée pour se placer devant lui, faisant barrage de son corps. « Qu'est-ce que t'as fait encore ? » Le ton est clairement agacé, elle s'est redressée, les épaules se sont carrées pour paraitre plus impressionnante et lorsque le pistolet blaster est dégainé, par réflexe (enfin lorsqu'on parle de réflexe, on parle d'une habitude relativement récente car elle n'a jamais été du genre à protéger la peau de quelqu'un d'autre en plus de la sienne) elle pousse vivement le contrebandier sur le côté afin de lui éviter de se retrouver avec un second nombril ou un trou au milieu des deux yeux du plus mauvais effet. Le mouvement s'avère cependant salutaire puisque le premier tir évite le brun de justesse. Elle l'entraine un peu plus à couvert derrière des caisses et accroupie, elle prend le temps de se masser les tempes. « Tu m'avais pas dit que ça serait calme et rapide comme arrêt ?! T'abuse Kell ! » Elle jette un coup d'œil rapide par dessus leur abris de fortune pour estimer le nombre d'opposants, la distance à laquelle ils se trouvent et plus important encore, les armes en leur possession. « C'est pas un verre que tu vas me devoir mais une bouteille entière ! »

(c) DΛNDELION


One day, we will rule the universe

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Nov - 3:39
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
La garde du corps avait du répondant et c’était ce qu’appréciait l’homme d’affaire qui l’avait engagé. Ce n’était pas une personne lambda qui ne répondait pas oui monsieur, bien monsieur à chacun de ses ordres ou demandes non. Elle avait véritablement quelque chose en plus, c’était surement ses origines, son histoire, mais ça plaisait à Kell qui aimait bien les gens atypiques comme elle. C’était une bouffée d’air frais dans son environnement et une façon de s’amuser au quotidien avec celle qui le suivait à peu prêt partout pour assurer sa protection. C’était une relation qui évoluait chaque jour et à présent qu’il en avait terminé avec ses nouveaux achats, il était temps d’aller boire un verre avec Kely qui lui fit remarquer qu’elle aurait meilleure mine s’il ne l’avait pas lâché aussi longtemps. Tout en lui demandant s’il en avait terminé. « Hey, je te laisse faire ton job hein ! Désolé si protéger le vaisseau est un boulot chiant ! » C’était une bonne excuse non ? « Mais ne t’inquiète pas, je n’aurais pas besoin de rembourser mes… achats. » Il était certain que tout irait bien, ce n’était pas la première fois qu’il faisait ce genre de… commandes ?

Dans tous les cas, il avait la certitude que ces femmes allaient prendre leur chance et devenir non pas des esclaves d’un nouveau maître, mais bel et bien les employées d’un nouveau patron pendant une période bien définie par un contrat. L’agitation ne tarda pas à se présenter devant eux et la menace semblait imminente. Kely lui demanda ce qu’il avait fait et franchement, Kell le prit à la rigolade. « J’ai surement eu quelques actions déplacées pour leurs femmes… » Bon, ce n’était pas tellement drôle, mais il ne voyait pas pourquoi on s’en prenait à lui. Enfin si quand même, il venait d’acheter quelques Twi’Lek et ça ne devait pas plaire à tout le monde. La garde du corps fit son boulot, se plaçant devant lui, le poussant même au bon moment, car un tir de blaster ne tarda pas à fuser proche de lui et elle le plaqua contre une caisse pour se cache. « Toutes mes excuses ! Mais moi je ne voulais rien de tout ça ! » Il prenait ça à la légère, ça ne devrait pas être ça, mais en tout cas, il avait confiance en elle.

Kely, toujours égale à elle-même lui rappela que ça lui couterait non pas un verre, mais bien une bouteille. « Oh ! Comme ci tu t’arrêtais à un seul verre à chaque fois ! » Elle avait une sacrée descente, comme lui. D’autres tires se mirent à fuser. « Bon, je ne sais pas toi, mais j’aimerais bien boire cette bouteille au chaud et vivant. Tu auras peu être même droit à un petit massage. » Sa main passa sur l’épaule de Kely qui était trop occupée à visualiser la situation. Il avait confiance, ils allaient s’en sortir, surtout que la sécurité n’allait pas tarder à venir calmer les troubles faits.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kely Bastra
Agent du Premier Ordre
Crédits : 230
Jetons de Force : 0
Avatar : Scarlett Johansson © Liffy


Âge : 33 ans
Profession : Garde du corps de Kell Davip - En réalité, infiltrée auprès de lui pour le Premier Ordre
Allégeance : Premier Ordre
Inventaire : Un couteau et un blaster (léger)

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Nov - 19:26
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
Elle est à la fois agacée, comme on peut l'entendre dans le ton qu'elle emploie mais aussi légèrement blasée. Kell a le chic pour se foutre dans des situations improbables. Bien sûr, son métier de contrebandier implique forcément des rencontres avec des personnes peu recommandables et encore moins fréquentables mais Kely s'en fiche bien, elle fait elle-même partie de la catégorie des gens à éviter si l'on se base sur le jugement le plus répandu. Le soucis principal étant qu'en plus des risques inhérents à son emploi, il en rajoute une couche en se comportant parfois de façon absolument insouciante, ce qui est étrange lorsqu'on sait avec quel sérieux et quelle détermination il gère son entreprise.  Lorsqu'elle lui demande donc ce qu'il a fait pour se retrouver menacer ainsi alors qu'ils ont à peine dépassé les quarante-huit heures sur la planète, l'expression sur son visage trahit une légèreté certaine « J’ai surement eu quelques actions déplacées pour leurs femmes… »

Puis elle le pousse pour éviter le tir de blaster, bien qu'elle le laisserait volontiers perdre une rotule ou un coude, juste pour lui apprendre qu'il faut arrêter de provoquer comme ça les populations indigènes aux lieux dans lesquels ils se rendent. Mais non, si elle osait faire un truc pareil, elle se ferait très certainement cramer par ses supérieurs pour avoir laissé un fournisseur et une mine d'informations précieuse être abimée. Alors pour faire redescendre légèrement la pression, elle l'engueule, parce que, oui, il lui avait assuré que ce n'était que l'affaire d'un ou deux jours, qu'ils pourraient en profiter pour prendre une petite pause au milieu de la course permanente qu'est leur quotidien. Y'a pas à dire, c'était réussi. « Toutes mes excuses ! Mais moi je ne voulais rien de tout ça ! » Elle aurait bien levé les yeux au ciel si elle n'avait pas été aussi concentrée à jauger leurs adversaires, alors, plutôt que de risquer à son tour l'ajout d'une aération non désirée à sa boite crânienne à cause d'un bête moment d'inattention, elle se contente de réclamer une plus grande quantité de boisson que ce qui état prévu pour se faire dédommager. « Oh ! Comme ci tu t’arrêtais à un seul verre à chaque fois ! »  Elle s'apprête à lui exprimer le fond de sa pensée de façon fort peu courtoise quand de nouveaux tirs les visent, l'obligeant à se baisser précipitamment.

« Bon, je ne sais pas toi, mais j’aimerais bien boire cette bouteille au chaud et vivant. Tu auras peu être même droit à un petit massage. » Kely ne sursaute pas lorsque son patron pose sa main sur son épaule pour illustrer ses propos mais ce n'est que grâce à une longe désensibilisation. Seulement quelques années auparavant, quiconque posant ne serait-ce qu'un doigt sur elle avait de très grandes chances de repartir avec un poignet brisé ou une épaule disloquée, juste pour que la politesse rentre plus rapidement.

Elle rejoint l'opposé de leur abri de fortune, toujours accroupie et attrape son fidèle couteau planqué dans l'une de ses bottes renforcées. Oui, le fameux couteau dans la botte, très cliché, pas toujours très pratique mais là, ça fonctionne bien. Elle dégaine ensuite, à son tour, son petit blaster et le pousse dans la direction de Kell. « Sois gentil, reste sage, c'est qu'en cas d'urgence, j'ai pas envie de crever parce que tu t'es planté de cible ou que tu t'es foiré...! » Elle lui lance un sourire amusé bien que légèrement crispé, parce que c'est clair et net, ils sont loin d'être en position de supériorité à l'heure actuelle. Elle serre la main droite sur le manche de son couteau, vérifie que la gauche est parfaitement opérationnelle en agitant tous ses doigts comme plus tôt lorsqu'elle montait la garde et sort de leur cachette le plus discrètement possible après une bonne inspiration. Elle ne fait qu'un avec le mur qu'elle longe, les couleurs de ses vêtements se fondant étrangement bien dans le décors. Elle se déplace vite histoire d'avoir le temps d'arriver le plus près possible d'eux avant de se faire repérer.

(c) DΛNDELION


One day, we will rule the universe

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Nov - 4:05
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
La situation commençait à se compliquer et Kell ne flippait pas plus que ça. Les personnes qui semblaient se rebeller n’étaient pas le moins du monde préparés et n’avaient pas grand-chose d’effrayant à part quelques blaster, mais ils ne savaient pas vraiment tirer ou en tout cas, ils étaient assez chanceux, car ils avaient presque réussi à le toucher, mais tout le reste ça partait dans tous les sens. De plus, Kely était la et après l’avoir vu travailler plusieurs fois pour lui, le sortir de situations délicates, il savait que ce genre de petits… problèmes n’étaient pas un souci pour elle, vu que tous les deux savaient qu’elle ferait son travail à la perfection. Ce n’était donc plus qu’une question de temps avant qu’elle n’aille laminer ces Twi’lek ou encore qu’ils partent d’ici sans trop de blessures voir même aucunes. Kell tentait même de la motiver, c’était dire !

La demoiselle ne tarda pas à tirer un couteau de sa botte tout en envoyant un petit blaster à Kell pour qu’il puisse se défendre. Il n’aimait pas vraiment les armes, c’était pour ça qu’il engageait des portes flingues ou dans le cas présent, une jeune femme aux nombreuses compétences pour assurer ses arrières. Il se mit à rire nerveusement en prenant le blaster entre ses mains. « Tu me connais, je ne tire pas… enfin, tout dépend de la situation tu le sais bien. » Il parlait bien entendu d’autre chose, de jeux plus agréables, plus charmants, plus sensuel, mais ça ne servait plus à rien d’en parler, car la jeune femme n’était plus la à présent. Elle était partie faire son job et Kell se contenta de regarder la scène se jouer devant ses yeux. Bien mieux qu’un Holofilm d’Action, Kely longea le mur et s’attaqua aux assaillants qui approchaient.

Du coin de l’œil, il vit les forces de sécurité approcher, mais étaient encore loin, mais leur arrivée fut tardive et l’action était terminée. Kely avait fait du ménage, un sacré ménage même. Plaçant le blaster dans sa veste, il tapa du revers de la main ses vêtements salis et accueillit le chef de la police locale. « Vous êtes en retard monsieur l’agent. Mon garde du corps c’est… occupée des gens qui m’ont menacé. En somme, si elle n’avait pas été-là, je ne serais plus de ce monde. » Il brossait un tableau au Twi’lek. « Ce qui montre votre… manque d’efficacité. Vous me connaissez. Vous savez que je suis un bon client alors… appelez vos supérieurs. Je me contenterais d’une réservation dans l’un de vos meilleurs restaurant pour ma garde du corps et moi. Tout inclus en guise d’excuses pour moi… et de remerciement pour mademoiselle Bastra. » Ils discutèrent un peu plus avant que la garde du corps ne revienne. « Tu as une mine affreuse et… du sang aussi. Va donc enfiler ta plus jolie robe. Je te dois une bouteille et un repas en surplus ! » Bien entendu, ce serait aux frais de Ryloth, mais il se le gardait de le dire bien entendu.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kely Bastra
Agent du Premier Ordre
Crédits : 230
Jetons de Force : 0
Avatar : Scarlett Johansson © Liffy


Âge : 33 ans
Profession : Garde du corps de Kell Davip - En réalité, infiltrée auprès de lui pour le Premier Ordre
Allégeance : Premier Ordre
Inventaire : Un couteau et un blaster (léger)

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 18:24
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
« Tu me connais, je ne tire pas… enfin, tout dépend de la situation tu le sais bien. »  Kely connait les inclinations de Kell en matière d'armes, elle sait qu'il n'aime pas ça mais elle ne peut pas s'éloigner de lui pour aller démolir quelques mâchoires en le laissant sans la moindre défense alors qu'on est en train de lui tirer dessus. Elle le garderais bien près d'elle pour continuer à assurer sa protection rapprochée mais il y a deux options pour cela et elles sont aussi mauvaise l'une que l'autre : petit a, rester ici à tirer à moitié à l'aveuglette en attendant que la sécurité arrive enfin, au risque de se retrouver faits comme des rats encerclés par des chats; petit b, l'entrainer avec elle dans son offensive et ainsi devenir bien plus repérable et en refaire une cible facile. Non, vraiment, elle a analysé la situation rapidement et le laisser ici avec le blaster en cas d'urgence est la meilleure solution. Et puis de toute façon, ils n'ont aucune chance face à son entraînement militaire made in Premier Ordre.

Elle rase le mur et à sa grande surprise, réussi à les atteindre sans qu'un seul d'entre eux ne la remarque, comme s'ils avaient réellement besoin de tous concentrer leur attention et leurs tirs au même endroit. S'il y avait besoin de prouver qu'il s'agissait d'amateurs, voilà qui est chose faite.  À la façon d'un prédateur, elle ramène ses membres contre elle, plie les genoux et reste immobile dans cette position une seconde avant de bander tout ses muscles pour se jeter sur le dos du plus proche et le plus à l'extérieur du groupe d'assaillants. Sans lui laisser la moindre chance de comprendre ce qui lu arrive elle lui tranche rapidement et simplement la gorge. Ils ne sont certes pas organisés mais tout de même trop nombreux pour qu'elle ait le temps de faire dans la dentelle, elle doit se servir de l'effet de surprise pour en mettre le plus possible hors d'état de nuire. Elle laisse tomber le corps sans vie à ses pieds sans le moindre état d'âme et passe au suivant qu'elle désarme d'un élégant et très souple coup de pied avant de s'en servir comme bouclier vivant, lui tordant un bras dans le dos de sa poigne mécanique pour le maintenir à sa merci, la lame ensanglantée de son couteau posée contre sa gorge y exerçant une légère pression pour dissuader ses compatriote -qui l'ont enfin remarqué- d'approcher. Le cadavre gisant non loin montre sans le moindre détour qu'elle n'est pas du genre à hésiter quand il s'agit d'ôter la vie à quelqu'un et qu'elle ne se gênera pas pour ouvrir en deux la carotide du Twi'Lek qu'elle tient en otage.

Malheureusement pour lui, peut-être pas tout à fait convaincu de la dangerosité de la garde du corps, les trois hommes restants s'approchent en la pointant du canon de leurs blaster, lui intimant de relâcher leur ami. Sa réaction ne se fait pas attendre, elle enfonce son arme dans cette gorge également avant de projeter le corps se vidant désormais de son sang sur eux. Tous en cœur, ils hésitent entre réceptionner le petit cadeau inerte mais, qui sait, sur un malentendu, peut-être toujours en vie ou l'éviter, parce que bon, c'est quand même dégueu les jets de sangs qui s'échappent de l'ouverture béante qu'elle a pratiqué dans la chair. L'hésitation leur fait oublier qu'ils sont plus nombreux et mieux armés qu'elle et signe leur défaite. Kely s'en sert pour les maitriser un par un, non sans se battre un peu histoire de calmer leurs dernières velléités de combat.

De sa main gauche, parfaitement propre, elle décolle une mèche engluée par le sang des créatures avant qu'il ne coagule puis essuie sa joue éclaboussée sur l'une de ses manches. Enfin, elle laisse les trois survivants aux bons soins des policiers du cru qui n'étaient visiblement pas très pressés d'intervenir pour faire revenir le calme dans cette aile du spatioport pourtant réservée à l'élite avant de retourner auprès de Kell qui discute dans le plus grand des calmes avec un homme qui semble être le plus haut gradé et qui doit être en train de se confondre en excuses. Quand elle arrive à sa hauteur il lâche, toujours aussi léger et comme si absolument rien ne s'était passé « Tu as une mine affreuse et… du sang aussi. Va donc enfiler ta plus jolie robe. Je te dois une bouteille et un repas en surplus ! »  Elle hausse les épaules et attend que le retardataire ne s'éloigne d'eux. « Wouah, Kely ! Merci, tu m'as sauvé la vie, t'es vraiment extraordinaire ! Je devrais vraiment t'augmenter ! »  Elle lui lance un sourire qu'on pourrait presque qualifier d'éclatant après avoir essayé d'imiter sa voix. Tuer ces imbécile l'a incroyablement détendue, envolée la frustration du pied de grue aux portes du vaisseau, disparu l'agacement à propos des agissements du contrebandier. « Ouais, mais d'abord, une douche me fera vraiment pas de mal, c'est la mort ... hinhin... à retirer quand ça sèche ce bordel. »  Elle fait demi tour et retourne d'où ils viennent d'un pas léger sans l'attendre, s'arrêtant seulement pour lui rappeler. « T'oubliera pas de me rendre ce que je t'ai prêté hein, c'est que je l'aime bien quand même ! »

Lorsqu'elle reparait après moins d'une vingtaine de minutes, elle a enfilé une robe comme réclamé. Elle n'apprécie pas particulièrement de porter ce genre de vêtements mais comme tout le reste, elle a appris à s'y faire et à trouver des combines pour toujours être opérationnelle et en capacité de se défendre. « Alors, on va où patron ? »

(c) DΛNDELION


One day, we will rule the universe

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Nov - 19:24
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
La situation était réglée et Kely avait amplement méritée son salaire ! Sa façon de faire était discutable, mais une chose était certaine pour Kell : Elle faisait son travail et l’homme d’affaire n’avait pas le moins du monde peur de se retrouver attaqué par une bande de briguant, car la jeune femme était la et à elle seule, elle faisait le poids. Son passé lui était inconnu, mais pour Kell, c’était une option, ses entrainements passés, sa formation militaire ou il ne savait quoi faisait ressortir une aura de dangerosité ou dans le cas du jeune homme, de paix, de protection. En plus de ça, elle avait un sens de l’humour assez spéciale et n’hésitait pas à remettre en place son patron. Ça changeait des gorilles qu’il avait déjà vu avec d’autres hommes à protéger. Des hommes pour la plupart, très très impressionnants certes, mais surtout très visibles et qui prenaient de la place. Kely elle savait très bien se faire discrète et faisait son travail sans encombrer Kell.

Revenant vers son patron, elle semblait s’attendre à une autre réponse et ne tarda pas à lui le faire savoir et comprendre, ce qui fit sourire l’homme. « Arf… parce que je devrais attendre des remerciements quand je te donne ta paye tous les mois ? Tu es déjà très bien rémunérée ! Mais, si tu arrives à me convaincre je pourrais rajouter quelques crédits supplémentaires. » Il n’était jamais contre une bonne négociation. Elle le savait très bien qu’il n’était pas le genre de personne à faire trop attention à ses dépenses et payait plus que bien ses employés. C’était une façon qu’ils lui restent fidèle et qu’il n’ait pas à recruter trop souvent. Une entreprise avec des employés heureux était une entreprise qui marchait bien ! La preuve en image avec Kell non ? Partis de rien, il avait une fortune colossale aujourd’hui. La jeune femme retourna au vaisseau pour se changer et se doucher après tout le sang qu’elle avait sur elle. Kell lui retourna son blaster dans sa chambre avant d’aller l’attendre à l’extérieur ou tout était calmé.

La robe choisie par Kely était tout à fait charmante. C’était une chose sur laquelle pouvait se féliciter Kell. Il avait réussi à offrir une parfaite garde-robe à sa garde du corps pour qu’elle puisse s’habiller en toute circonstance. Bien qu’au début ce fut laborieux, à présent elle n’y rechignait même pas. « C’est une surprise bien entendu. » Ils prirent la direction du restaurant qui leur était offert à présent grâce aux exploits de la jeune femme. Ils furent rapidement accueillis à l’entrée et placés à une table proche des vitres, à l’écart et une bouteille de whisky de très bonne facture fut placées sur la table en guise de remerciement. Le repas était déjà en train d’être préparé, les spécialités du chef. « Ma foi, un peu d’action et un bon repas. C’est tout ce que tu aimes non ? » Souriant, il versa de l’alcool dans leurs verres. « Je me suis toujours demandé ou tu arrivais à planquer tes armes avec une telle tenue. Tu as des compartiments cachés dans ton bras ou quoi ? » Fallait dire que sa robe était assez proche du corps, pour ne pas dire pas mal moulante en un sens, alors un blaster planqué, c’était assez… difficile non ?

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kely Bastra
Agent du Premier Ordre
Crédits : 230
Jetons de Force : 0
Avatar : Scarlett Johansson © Liffy


Âge : 33 ans
Profession : Garde du corps de Kell Davip - En réalité, infiltrée auprès de lui pour le Premier Ordre
Allégeance : Premier Ordre
Inventaire : Un couteau et un blaster (léger)

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Nov - 1:24
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
Elle se moque gentiment de lui en lui réclamant un plus gros salaire et des remerciements plus chaleureux. Bien que sa présence aux côtés de l'homme d'affaire n'ait été au départ motivée que par la mission qui lui a été confiée, les mois se succédants et les années passant elle s'est réellement mise à l'apprécier. Si tant est qu'elle puisse réellement apprécier quelqu'un. Bien sûr, son allégeance restera toujours acquise au Premier Ordre, il n'y a aucun doute à avoir (elle se le précise mentalement au cas ou quelqu'un ait infiltré ses pensées, paranoïa vous dites ? rien qu'un peu..) mais Kell et elle s'entendent bien et c'est beaucoup plus agréable comme ça, elle doit bien l'avouer.

La douche lui fait un bien fou, la crasse ne la dérange pas particulièrement, elle a même largement donné dans le dégueu par le passé. Mais tout de même, rien ne vaut une bonne douche après s'être fait asperger de sang, elle n'irait pas jusqu'à dire "après une bonne bagarre" parce que c'était assez expéditif mais, clairement, elle recommande la douche bouillante après une baston bien violente. Testé et approuvé. Une fois propre, elle retrouve avec joie le blaster posé bien en évidence sur ses draps défaits (autre plaisir de la vie civile, laisser trainer un peu de bordel dans son espace privé, mieux même, avoir un espace privé) puis, enfin habillée, elle rejoint le contrebandier et lui demande où il se rendent. « C’est une surprise bien entendu. » Elle sourit en lui emboitant le pas comme plus tôt, espérant cette fois ne pas avoir à rejouer les gros bras face à une bande d'excités du tentacule crânien, une fois par jour c'est suffisant. Principalement  à cause de craintes de foirage dans sa protection et de se retrouver à devoir expliquer à ses supérieur que, oups, elle a laissé mourir un de leur contrebandiers préféré. « Excuses moi, mais je me méfie de tes surprises à force ! »

Au restaurant, à peine installée, Kely louche déjà sur la bouteille qui trône en magnifique et délicieux centre de table, Kell ne s'est pas moqué d'elle, elle accepterait ses remerciements et ses excuses pour une bouteille à moitié moins. Cependant, elle ne le fera pas remarquer, il est toujours bon de taper un peu dans la fortune de quelqu'un, surtout quand elle est aussi conséquente que la sienne. « Ma foi, un peu d’action et un bon repas. C’est tout ce que tu aimes non ? » Elle acquiesce, en récupérant le verre dès qu'il est remplit. « Y'en a qui se contentent d'amour et d'eau fraîche y parait, moi c'est de bouffe, de boisson et de baston, chacun son truc, hein ! » Elle porte le whisky à ses lèvres après l'avoir légèrement tendu dans la direction de l'homme en face de lui dans un hochement de tête pour le remercier et avale une bonne rasade avant d'émettre un grognement de pure satisfaction. Elle est bien habillée, elle sait avoir des manières convenables mais la sensation du liquide ambré qui coule dans sa gorge est plus fort que tout. « Je me suis toujours demandé ou tu arrivais à planquer tes armes avec une telle tenue. Tu as des compartiments cachés dans ton bras ou quoi ? » Le choix de la table plutôt à l'écart est judicieux, ainsi ils se font moins remarquer quand elle rit franchement, le verre reposé au bord de la table, plus aisément atteignable que derrière l'assiette, à sa place initiale. « C'est toi qui m'a acheté ces tenues dont tu parles je te ferais dire, t'aurais pu y penser avant quand même ! » Elle jette un coup d'œil au travers des vitres et un autre, circulaire, pour sonder toute la salle. C'est qu'il ne faudrait pas non plus qu'elle relâche toute surveillance. « C'est pas mal l'idée de la cache dans le bras, j'y avais jamais pensé, faudrait que je me renseigne. » Puis elle se penche par dessus la table qui les sépare, prenant appui sur ses coudes et baisse d'un ton, un sourire franchement amusé se dessinant sur ses lèvres. « Avoues que tu me poses la question juste pour voir sous ma jupe, petit pervers ! À peine arrivées, tes nouvelles Twi'Lek te suffisent plus, c'est ça ? » Elle se renfonce dans sa chaise et boit une nouvelle gorgée. Mais pas de second grognement, seulement un léger soupire cette fois. « Tu m'as jamais dit pourquoi tu déteste autant tirer, j'ai bien cru que t'allais tomber dans les pommes rien qu'en touchant mon... joujou tout à l'heure ! » Elle exagère clairement les faits mais c'est uniquement pour le plaisir de le taquiner, encore. Un jour il va finir par la foutre dehors uniquement parce qu'il en aura marre de ses piques permanentes.

(c) DΛNDELION


One day, we will rule the universe

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Nov - 18:22
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
Même lorsqu’on était riche, il était toujours agréable de se faire inviter au restaurant par les autorités de la planète qui voyait d’un mauvais œil la perte d’un client aussi important tel que monsieur Davip. Il faisait souvent affaire à eux, pour diverses raisons, mais il n’était pas un investisseur à perdre, c’était certain. Kely lui avoua que ses surprises n’étaient pas toujours ce qu’elles étaient. Il rigola, elle n’avait pas totalement raison, mais tout de même. « Il y a surprise et surprise. Celle de tout à l’heure n’était pas… préparée on va dire. Ni même désirée. » Parfois, il avait ce super pouvoir, cette faculté à leur attirer des problèmes. Pas consciemment, mais pas loin pareil ! Ses actions en entrainant d’autres, les soucis arrivaient rapidement et c’était souvent à Kely de gérer ce genre d’affaires. De toute façon, elle appréciait ça non ? Elle semblait en harmonie lorsqu’elle s’attaquait à des gens pour le protéger. Comme si elle aimait se battre. Tant mieux pour elle !

Ce n’était néanmoins pas le cas de Kell qui n’appréciait pas la violence. Alors tout dépendait de la situation, mais se battre, non merci, ce n’était absolument pas pour lui. Kely prouva de nouveau que sa façon de vivre était bien à elle à présent qu’ils étaient au restaurant. Elle se contentait de bouffe, de boisson et de baston. C’était assez simpliste comme façon de vivre, mais en un sens, elle n’avait pas à s’occuper d’une entreprise autant légale qu’illégale ou le moindre faux pas pouvait l’envoyer en prison ou pire. « Que c’est beau comme façon de vivre ! Tu oublie également les crédits … Tu ne t’occuperais pas aussi bien de moi si je ne te payais pas aussi généreusement. » C’était le job d’un garde du corps de protéger son patron, mais elle faisait bien plus que ça. Parfois prenant la casquette de la secrétaire, de l’homme de main, de la femme à tout faire pour satisfaire les demandes de son patron. Elle était multi tache et Kell en était bien heureux.

Buvant et attendant la suite, Kell s’occupe du sujet de conversation et la garde du corps n’hésite pas à répondre franchement, c’était ce qu’il aimait chez elle. Il haussa les épaules à la première remarque. « Je réfléchirais à des tenues plus adaptées dans ce cas, mais ma garde du corps se doit d’être aussi classe et bien habillée que moi. Tu peux ainsi te fondre dans la masse et mieux me protéger. » Tout était pensé. Qui penserait qu’elle était sa garde du corps à un tel moment hein ? Surtout que l’idée du bras modifié pouvait être pas mal non ? Avec les technologies actuelles, ça devait pouvoir se faire. Un sourire amusé se dessina sur son visage lorsqu’elle se pencha pour lui faire une remarque tout à fait délicieuse. « Tu as vu juste Kely. Je suis un grand curieux. Même si les Twi’Lek ne seront pas pour mon usage personnel. » Certaines resteraient sur son vaisseau, ou dans ses nombreuses villas, c’était du personnel qualifié qui lui serait reconnaissant de la chance d’avoir une vie plutôt une vie d’esclave.

Finalement la conversation tourne sur le fait que Kell déteste tirer avec un blaster. Il hausse les épaules. « Je trouve cela très impersonnel comme façon de tuer ou blesser. Je suis plus le genre d’homme à me retrousser les manches et donner une leçon à la personne qui me cherche. » Il prend son verre quand on leur apporte la première entrée. L’assiette était immense par rapport à la quantité qui était moindre. En deux bouchées, s’en était terminé. « Tu serais surprise, j’ai pris des cours d’auto défense quand j’étais jeune. Je pourrais surement arriver à te mettre à terre. » Il pose son verre et attrape une petite fourchette. « Ne t’inquiète pas, ce sont plusieurs plats avec de petites quantités. On peut donc goûter de nombreuses choses et passer plus de temps à discuter. Le paradis n’est-ce pas ? » C’était ça la grande cuisine.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kely Bastra
Agent du Premier Ordre
Crédits : 230
Jetons de Force : 0
Avatar : Scarlett Johansson © Liffy


Âge : 33 ans
Profession : Garde du corps de Kell Davip - En réalité, infiltrée auprès de lui pour le Premier Ordre
Allégeance : Premier Ordre
Inventaire : Un couteau et un blaster (léger)

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Nov - 20:45
i choose you
kely & kell

« Tell the world that we finally got it all right. I choose you  »
« Que c’est beau comme façon de vivre ! Tu oublie également les crédits … Tu ne t’occuperais pas aussi bien de moi si je ne te payais pas aussi généreusement. » Elle hoche vaguement la tête pour faire mine de l'approuver. Il est vrai que le salaire est conséquent et heureusement d'ailleurs étant donné qu'elle est quasiment tout le temps avec lui et qu'elle se charge sans rechigner -ou presque- de toutes les missions qu'il lui confie. Mais en même temps, il a faux sur un point sans avoir, fort heureusement, aucun moyen de le savoir : ces crédits ne sont qu'une sorte d'argent de poche, elle le ferait également sans la moindre contrepartie financière, ce qui compte, ce sont toutes les informations glanées au fil des mois, toutes les précieuses données qu'elle a entendues, lues , volées et envoyées à son insu aux autorités qu'elle estime les plus compétentes. Le tout dans le but de leur permettre de régner en maître incontestés sur la galaxie, mais on connait déjà le refrain par cœur.

Il lui fait remarquer que sa tenue lui permet de se fondre dans le décor bien plus facilement, qu'ainsi personne ne peut se douter qu'elle est celle chargée de sa sécurité et constamment prête à foutre une dérouillée. Son bras toujours rutilant du fait de l'entretien minutieux qu'elle lui prodigue, mis à part évidemment. Puis elle se voudrait séductrice ou au pire outrée lorsqu'elle lui souffle qu'elle a compris ses intentions mais son amusement est trop fort, elle n'arrive pas à le masquer dans le sourire qui s'épanouit sur ses lèvres. « Tu as vu juste Kely. Je suis un grand curieux. Même si les Twi’Lek ne seront pas pour mon usage personnel. » Elle secoue la tête pas tout à fait convaincue par son opposition mais ne renchérit pas à ce propos, préférant le lancer sur son aversion pour les blasters. elle grossit le trait comme à son habitude, la nervosité de l'homme présente plus tôt dans sa voix et dans son rire se transformant en quasi évanouissement lorsqu'elle en parle.  Il lui oppose le fait que ce n'est pas sa manière à lui d'agir, que c'est trop banal, qu'il préfère le corps à corps, homme viril qu'il est. Elle émet un léger claquement de langue, de nouveau son argument ne fonctionne pas tout à fait sur elle mais les premières assiettes arrivent et elle ne réplique pas.

« Tu serais surprise, j’ai pris des cours d’auto défense quand j’étais jeune. Je pourrais surement arriver à te mettre à terre. » Elle rit de nouveau en repoussant son verre en direction du centre de la table afin de ne pas le renverser en entamant le repas, parce qu'elle pourrait presque s'en vouloir si ça arrivait, ce whisky est vraiment délicieux. « Je demande à voir ça ! » Elle l'imite, piquant les dents de sa fourchette miniature dans une des deux petites bouchée qui composent ce premier plat.  « Franchement... » Elle la croque et mâche en silence en gardant la fourchette levée devant elle pour conserver son attention jusqu'à ce qu'elle ait avalé.  « Je suis prête à t'accorder ce que tu veux si t'arrives à me battre. » Avant de manger elle a tout de même feint l'étonnement et la déception face à l'assiette si grande et son contenu si dérisoire. Feindre seulement, oui, car Verna y a déjà été confrontée par le passé mais pas Kely. Mais ça n'a pas été bien compliqué d'imiter l'expression qui s'était affichée sur son visage ce jour là, les émotions étant encore récente dans son esprit si porté sur la nourriture. Il emblerait que cela ait été réussi puisque Kell lui précise, plein de gentille que « Ne t’inquiète pas, ce sont plusieurs plats avec de petites quantités. On peut donc goûter de nombreuses choses et passer plus de temps à discuter. Le paradis n’est-ce pas ? » La garde du corps hausse les épaules dans un nouveau sourire léger. « Si ça te plait, que c'est ton truc tu sais bien que je te suivrais et que je dirais rien. » La deuxième bouchée est enfournée et une fois la déglutition passée elle ajoute. « Enfin presque rien, j'aime trop râler pour rien dire du tout ! »

On les débarrasse et le verre remplace, de nouveau dans sa main, la fourchette pour lutin qui a été enlevée avec son assiette.  « Je sais pas si c'est toi qu'a choisi la bouteille, mais excellent choix, je veux le même tous les jours ! » Elle lui fait son plus beau sourire pour tenter de le convaincre, ce serait un plus particulièrement appréciable à tout le confort dont ils disposent déjà a bord du vaisseau du contrebandier. La suite leur est apportée peu de temps après  et elle ne se prive pas pour manger, elle n'est pas de ce genre de femmes qui sont rassasiées ou font mine de l'être après une feuille de salade -ou ce qui s'en rapproche le plus- sous prétexte qu'elles sont attablées avec un homme. «  On se le programme pour quand ce petit duel alors ? » Elle le regarde droit dans les yeux ses dents largement dévoilée par ses lèvres retroussée dans une expression à la fois un peu sadique et surtout très impatiente, trahissant sa curiosité de voir ce que son patron est capable d'accomplir au corps à corps.

(c) DΛNDELION


One day, we will rule the universe

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Why choose for the lesser evil?
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Origins ::  :: Wild space :: Ryloth-
Sauter vers: