HOLONET

Ginger Storm est activement recherchée par son frère, le Stormtroomper Trevin Storm. Grosse rançon à celui qui lui rapportera sa soeur chérie.

L'instabilité du général Elrik Tanar est toujours redoutée dans les rangs de la résistance.

Et vous ?


WANTED

Jake Horn : fiancé de Ginger Storm, formateur référent au centre de formation des cadets du Premier Ordre.
Neo Carlstein : médecin, taupe du Premier Ordre.



 ::  :: Colonies :: Nubia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

first contact feat. syna (fb) (terminé)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Oct - 18:07
first contact
syra & kell

« Once an offer has been accepted, the parties have an agreement. That is the basis for a contract. »
Le vaisseau commençait gentiment à amorcer sa descente vers Nubia, une planète que Kell n’avait que trop peu harpanté dans sa vie, mais qui avait une place de choix dans son petit commerce de contrebandier. Ici, il y avait pas mal de choses à faire, pas mal de marchés à prendre et d’affaire à conclure. Il avait déjà acheté pas mal de choses dans le coin. Les ventes aux enchères étaient très populaires dans le coin et depuis toujours Kell avait un petit goût pour tout ce qui était unique et forcément hors de prix. Sa villa sur Chandrila comme celle de Coruscant en étaient des preuves, tout comme le vaisseau dans lequel il était à présent. Un cargo Corellien sur mesure qu’il avait commandé quelques années plus tôt afin d’avoir tout ce qu’il désirait à disposition. L’engin était équipé de pas mal de choses onéreuses, mais le plus important pour Kell était bien entendu la rapidité de l’engin, lui permettant d’aller et venir là où il avait besoin d’être le plus rapidement possible. Il aurait aussi bien pu s’acheter un yatch ou encore un vaisseau plus imposant, mais il aimait aller et venir dans quelque chose de pas trop grand, de pas trop imposant et le « KD-1 » était bien suffisant pour ses voyages en petit comité.

C’était bien la première fois qu’il effectué lui-même une mission de ce genre et il était aussi excité que septique. Son nouveau client avait des fonds impressionnants, des moyens qui ne cessaient de devenirs inquiétants et surtout, avait besoin de partenaires commerciaux de l’ombre pour de la contrebande dans le secteur de la Nouvelle République. Kell avait fait son petit bout de chemin depuis quelques temps déjà dans ce secteur et on était venu lui proposer le marché. C’était à lui de s’en charger, à lui de faire la livraison du moment qu’il accepté une autre personne afin qu’elle puisse authentifier la pièce recherchée et désirée. C’était un premier essaie et l’homme d’affaire ne pouvait que prendre le risque de faire une telle chose, ça lui ouvrirait un nouveau marché et donc plus de crédits. Il avait donc accepté l’offre vu que l’objet à récupérer était supposé être mis aux enchères sur Nubia quelques semaines plus tard. Le Premier Ordre de son nom désirait que l’objet soit acheté par Kell, afin que ça n’attire pas l’attention sur eux… et ils payaient rubis sur ongles, de quoi ravir l’homme d’affaire. « Monsieur, nous approchons du Palais Nubien. Arrivée dans cinq minutes. » Le pilote était plus que compétent et travaillait pour Kell depuis ses débuts, un gage de confiance dans le milieu.

Néanmoins, il avait fait appel à quelque chose de nouveau pour lui. Une garde du corps chaudement recommandée pour son efficacité, mais aussi sa façon de gérer pas mal de situations qui ne sont pas forcément de son ressort. Elle était même une presque bonne assistante et lui faisait penser aux choses qu’il devait faire. La femme n’en était pas moins charmante, mais distante pour lui moment malgré les tentatives de rapprochement de Kell. Ce dernier alla toquer à la porte où se trouvait l’agent du Premier Ordre qui avait embarqué avec eux. Elle n’avait pas bougé de ses appartements depuis et n’avait pratiquement pas ouvert la bouche. « Mademoiselle. Nous allons arriver à destination. » La porte s’ouvrit quelques instants après et le regard de Kell se porta sur la tenue de la jeune femme qui ne ce n’était pas encore véritablement présentée. Ça n’allait pas le faire. « Vous savez, nous allons êtres en présence de gens plus que fortunés ce soir lors de la vente aux enchères. J’espère que vous avez une tenue de circonstance ou vous allez faire tache dans la foule et malheureusement, ça attirera l’attention sur vous et donc moi. » Chose que ni l’un ni l’autre ne désiraient. « Au pire je vous ferais livrer quelque chose de moins… basique. » Pour ne pas dire austère. Le KD-1 trembla légèrement, annonça qu’il était à présent posé.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Syna Ren
Chevalier de Ren
Crédits : 212
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Autres comptes : Ginger Storm, Miranna Zanedi, Cyrel Harper.
Avatar : Marie Avgeropoulos (by praimfaya).


Âge : 29 ans.
Surnom : Aucun surnom, Syna Ren suffit amplement.
Profession : Chevalier de Ren, maître adepte du côté obscur.
Allégeance : Le Suprême Leader et les Chevaliers de Ren.
Inventaire : Un sabre laser à lame rouge, une armure légère et un masque ouvragé sur lequel sont gravées des fleurs de part-et-d'autre du visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Oct - 1:28

First contact

feat Kell Davip

Sa respiration était mesurée. Cela faisait plusieurs heures que la belle était assise en tailleur sur sa couchette, attendant patiemment que le vaisseau amorce son atterrissage. Aucun mot pour l'équipage, elle s'était murée dans un silence religieux et avait fait comprendre qu'elle ne désirait pas qu'on la dérange. Syna était une jeune femme discrète, elle ne faisait confiance à personne. Son implication dans cette importante mission nécessitait qu'elle enlève ce masque qui la caractérisait habituellement, elle était donc en quelque sorte vulnérable. Sur ce vaisseau, personne ne connaissait son identité, personne ne savait qu'une adepte du côté obscur, une disciple du Suprême Leader, se trouvait enfermée dans ce corps de femme. Personne ne devait la relier aux Ren, elle devait venir et partir de cette planète nubienne incognito, la finalité de la mission en dépendait.

Quelques semaines auparavant, un artefact Sith avait été découvert sur Nubia, par un riche homme d'affaire qui baignait dans la contrebande et les magouilles galactiques. Le Suprême Leader avait jugé bon de pactiser avec l'un d'eux dans le but de le récupérer sans que des soupçons ne soient posés sur le Premier Ordre. Il lui fallait un homme malhonnête, assez pour que la Nouvelle République ne s'interroge pas sur cet achat si particulier. Une vente aux enchères allaient avoir lieu, et le Maître avait demandé à une de ses disciples d'aller examiner l'objet puis, s'il était relié aux Sith, le récupérer. Syna avait été choisie, pour sa finesse et sa patience. Choix judicieux quand on rattache généralement les Ren à un archétype de violence et de meurtre.

L'environnement dans lequel on la trimbalait ne lui était pas familier. Toutes ces richesses, cette exubérance, c'était loin de l'architecture épurée et stricte du Premier Ordre. Syna n'était pas dans son élément, cela se ressentait dans sa posture tendue. Ses iris vertes examinaient la cabine tout en continuant de se murer dans son silence. Assez grande pour accueillir plusieurs personnes, elle n'était pourtant composée que d'une couchette individuelle. Le sommier sur lequel elle s'était installée rebondissait presque à chaque accoue du vaisseau. Tant de confort, dans un seul vaisseau, c'était exagéré. Une voix masculine se fit entendre derrière la porte. On venait la prévenir de l'arrivée prochaine sur la planète. Après avoir hésité un court instant à ne pas répondre, Syna se leva de sa couchette pour se présenter physiquement devant la porte. L'homme face à elle, un humain barbu d'une trentaine d'années à l'allure supérieure, la toisa de la tête aux pieds. Ce regard inapproprié énerva la belle brune, son visage se ferma encore un peu plus. Aucun mot ne suivit cet affront, elle le laissa s'exprimer. « Bien ». Ses premières paroles prononcées, une voix féminine aux antipodes de l'allure sévère qu'elle présentait à son interlocuteur. Un simple mot pour conclure et éviter de discuter sur cette histoire de tenue. Syna était peut-être conditionnée à la manière d'être des Chevaliers de Ren, elle n'en était pas moins ouverte d'esprit. La jeune femme pouvait amplement comprendre que, dans un clapier à crédits, il fallait être vêtu comme les lapins qui vivaient dedans. Un simple pantalon sombre accommodé d'une chemise et d'une veste d'une sobriété à toute épreuve, cela risquerait d'attirer l’œil dans un pareil endroit. Le sol se mit brusquement à trembler sous leurs pieds puis, plus rien. Le vaisseau avait atterrit. Syna reporta une dernière fois son attention sur le contrebandier, plongeant son regard d'un vert hypnotique dans le sien. « En ce qui concerne la tenue réglementaire, je vous laisserai vous en charger. » Sur ses mots, la brune ténébreuse contourna son interlocuteur et quitta le vaisseau, la semelle de ses bottes couinait à chacun de ses pas sur le sol lustré du vaisseau.

Le Palais Nubien se dévoilait devant ses yeux intrigués. Ici, personne ne la connaissait. Aucun regard apeuré sur sa silhouette sombre, encapuchonnée, le visage recouvert d'un épais masque en métal. Syna était inconnue, mais pas en sécurité. Son sabre laser était caché sous sa veste, enroulé autour d'un morceau de tissu qui lui servait aussi de ceinture de fortune. Les mains dans les poches, elle déambulait autour du vaisseau cargo. Il y avait trop de choses à voir, mais peu de temps. Il fallait se diriger vers le lieu de rendez-vous, une sorte d'hôtel casino où le vendeur allait faire ses enchères. Un regard rapidement lancé au-dessus de son épaule, la Ren retint un soupire qui se mua en une grimace discrète. La population présente sur la station qui orbitait autour de Nubia était à l'image de la station elle-même, exubérante et riche. De nombreuses créatures passaient à côté d'eux et la toisaient, de la même manière que l'humain peu de temps auparavant. Les poings serrés dans ses poches, comme une gamine foncièrement vexée, elle se faisait violence en retenant la colère qui bouillait en elle. Patience, ils ne savaient pas à qui ils avaient affaire. « Allons-y. » Lança-t-elle à celui qui était chargé de la mission.

Alors qu'elle avait tourné les talons et qu'elle s’apprêtait à s'éloigner du vaisseau, un autochtone se présenta à eux. Il était grand pour son espèce. Ce qui intrigua le plus Syna, s'était cette magnifique chevelure pourpre qui lui tombait jusqu'à la taille. Un visage d'une pâleur extrême, parsemé par endroits par des paillettes assorties à sa tenue du jour, c'est-à-dire un ensemble vert anis. Une horreur pour les iris sensibles de la soldates, plutôt habituée aux tenues bicolores du Premier Ordre. L'humain s'inclina poliment face à eux. Il s'approcha de Syna, qui ne bougea pas d'un iota et, par de simples gestes de la main, examina sa tenue en ouvrant sa veste. La Ren tapa brusquement sur le plat de cette main beaucoup trop curieuse à son goût, ce qui surpris l'homme qui s'exclama brusquement et de façon pompeuse. « Aïe ! » Il n'insista pas, face au regard sombre de la sauvageonne. « Veuillez me suivre. » Dit-il, de façon courtoise et en tendant la main en direction de la marche à suivre. Ça commençait mal, pensait-il.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 2:56
first contact
syra & kell

« Once an offer has been accepted, the parties have an agreement. That is the basis for a contract. »
La mission, s’il pouvait appeler ça ainsi ne pourrait que bien se dérouler. Une vente aux enchères était toujours un moyen de montrer qui avait la plus grosse. Même si l’objet en question n’était pas forcément ce qu’il désirait totalement, il pouvait toujours le rafler à un conçurent, à un type qui ne lui revenait pas ou encore pour montrer qu’il avait plus de crédits que les autres. Pour cette soirée, Kell avait mis des crédits de côté sur un compte pour acheter d’autres babioles afin de ne pas trop attirer l’attention sur l’objet désiré par le Premier Ordre. Il n’était pas du genre à poser des questions alors il achèterait si la jeune femme arrivait à l’authentifier et ce serait une mission rondement menée, lui permettant de s’ouvrir un autre client qui lui ferait confiance en affaire pour s’occuper de diverses choses, comme rapparier des cargaisons de la Nouvelle République jusqu’au lieu de leur choix. Du moment qu’il y avait beaucoup plus de crédit à la fin, il était prêt à faire quelques avancements sur les frais d’aujourd’hui afin de montrer à ses potentiels futurs clients qui ne lésine pas sur les moyens pour atteindre les objets donnés par ses clients.

L’agent du Premier Ordre ne semblait pas vraiment bavard, même lorsque Kell venait lui parler. Il voyait bien qu’elle le fusillait du regard après son propre regard posé sur elle, mais c’était légitime. Il était professionnel avant tout et elle n’était pas du tout dans l’ambiance de la soirée et lui laissait donc le loisir de se charger de sa tenue pour la soirée. Kell s’en frottait déjà les mains rien qu’à l’idée de la voir dans une tenue plus… adaptée à la situation. Elle allait surement le regretter, mais il allait s’amuser et espérait qu’elle se détendrait un peu plus, car là, c’était mal engagé. « Avec plaisir. Et comment dois-je vous appeler ? J’ai pour habitude de connaître les gens qui sont avec moi. » Souriant, il tentait d’être le plus amical possible. Néanmoins, elle prend les devants et quitte le vaisseau avant même de répondre. Elle semblait pressée et ne put empêcher le contact avec un autochtone et la pression monta d’un cran. Ça commençait plutôt mal non ? Surtout qu’elle ne semblait pas très encline à la coutume locale ni à rien de tout ça. Soupirant, Kell s’approcha alors qu’il les invitait à les suivre. « Merci bien mon brave. Vous nous enverrez au plus vite un couturier pour la dame avec une gamme de robe et autres tenues de circonstances pour la soirée. » Il lui tend quelques crédits et suit l’autochtone jusqu’à la suite qui leur était réservée.

Kely passa la première pour tout vérifier et une fois à l’intérieur, on déposa les affaires de Kell, ainsi que tout un tas d’autres affaires. Oui, il ne venait que très rarement sans avoir toute une garde-robe ou des effets personnels. Il remercia l’homme et s’approcha de la jeune femme. « La vente aux enchères n’est que dans deux heures. Il y a une visite possible pour aller voir les pièces qui seront mises en vente. Nous allons voir si ce bien est authentique ? » Quitte à faire, ils n’avaient pas à perdre de temps. S’il n’était pas l’objet désiré, ça ne servait plus à rien de rester ici. « Une fois que ce sera fait et si c’est concluant, on retourner à nos appartements vous trouver une tenue digne de ce nom. » Si elle était capable d’en porter une.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Syna Ren
Chevalier de Ren
Crédits : 212
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Autres comptes : Ginger Storm, Miranna Zanedi, Cyrel Harper.
Avatar : Marie Avgeropoulos (by praimfaya).


Âge : 29 ans.
Surnom : Aucun surnom, Syna Ren suffit amplement.
Profession : Chevalier de Ren, maître adepte du côté obscur.
Allégeance : Le Suprême Leader et les Chevaliers de Ren.
Inventaire : Un sabre laser à lame rouge, une armure légère et un masque ouvragé sur lequel sont gravées des fleurs de part-et-d'autre du visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 20:29

First contact

feat Kell Davip

Le regard de braise de la brune ne laissait pas les locaux indifférents, cependant aucun d'entre-eux ne pouvait se douter de la dangerosité de ce petit morceau de femme qui se présentait là, sous leurs yeux innocents. Tandis que l'humain qui les avait accueilli échangeait quelques mots et quelques crédits avec son contact, Syna commença à faire quelques pas dans un silence toujours glaçant. Elle fut rapidement suivie par l'homme qui les avait accueilli, l'autre qui se croyait le prince de la galaxie, et une petite blonde. Cette dernière devait probablement être son assistante.

Les iris perçantes de la belle semblaient détailler chaque visage, chaque recoin de pièce, à la recherche de la moindre faille dans l'environnement. Parfois, elle se permettait de lancer un regard sérieux dans la direction de son contact pour sa mission. Étrange personnage, pensait-elle. Puis elle reportait son attention devant elle, comme si personne ne pouvait se dresser contre elle. Sa présence sur Nubia, ou du moins sur le Palais Nubien, était clairement risquée. Le Premier Ordre n'avait pas pour habitude de fréquenter les planètes de la Nouvelle République. Syna ne se sentait pas dans son élément, et cela se voyait malgré tout les efforts qu'elle faisait pour tenter de garder une neutralité parfaite. Son souffle n'était pas aussi contrôlé qu'à son habitude. Son regard était, parfois fuyant, parfois insistant. On pouvait même voir une certaine tension dans sa posture naturelle, ce qui lui donnait presque un air robotique par instant. Tout cela, en bon soldat, la jeune femme tentait de le masquer derrière une façade, mais c'était clairement inefficace. Peut-être la faute à son manque de sociabilisation de ces dernières années. On demandait rarement à un Ren d'aller se dévergonder dans les endroits les plus luxueux de la galaxie, surtout pas à la discrète Syna.

Une porte se mit à coulisser. Devant elle apparaissait une immense chambre qui suintait l’opulence. On posait des bagages dans la pièce et on la dépassait rapidement sans faire attention à elle. Syna s'aventura précautionneusement dans cette chambre, le pas lent. On aurait presque pu croire qu'elle se déplaçait sur la pointe des pieds, tellement sa démarche était légère. Avait-elle peur de souiller ces peaux de luxe qui recouvraient un carrelage aussi brillant qu'un astre ? Ou de se prendre les bottes dans un des pieds d'une casseuse recouverte de soieries  ? Perdue dans son observation, Syna n'eut pas le temps de voir disparaître l'humain à la chevelure pourpre mais sortie de sa rêverie lorsque son contact lui adressa la parole. Autour d'eux, les gens s'affairaient encore à déballer des affaires, déposant par moment des vêtements sur un lit beaucoup trop grand pour être décent, par d'autres des affaires dans ce qui semblait être une salle de douche. « Une tenue digne de ce nom ... » Il insistait encore. La moue de la jeune sauvageonne ne se détendit toujours pas. Elle se contentait de contenir sa frustration, assez une force plutôt étonnante et un talent à n'en plus douter. Pour l'instant, elle n'avait attaqué personne.

« Je pense que nous allons devoir avoir une petite conversation avant. » Le brune se tourna en direction des quelques personnes qui tourbillonnaient encore dans la suite. De sa voix sévère, mais toujours aussi féminine, elle leur lança un : « Tout le monde dehors. » Leurs regards la fixèrent brusquement, intrigués, ne sachant pas s'ils devaient accéder à son ordre ou pas. La posture d'attente de Syna se fit patiente, les bras croisés, la mine sérieuse, les lèvres pincées. Quelques secondes suffirent à vider la suite, laissant la Ren sous couverture face à la carrure de ce curieux personnage. « Le Suprême Leader m'a parlé de vous, monsieur Davip. Je peux comprendre que le Premier Ordre ait besoin de racailles dans votre genre pour pouvoir obtenir certaines choses dans cette partie de l'univers mais je ne suis clairement pas dupe. Je sais que l'appât du gain dans ce genre de mission est la chose la plus importante à vos yeux. Les crédits sont un peu comme une ligne de conduite. N'est-ce pas ? Si je vois un seul signe, qui me fait penser que vous trahissez notre Suprême Leader ... » Syna s'approcha de ce contact qu'elle trouvait aussi méprisable que séducteur, jusqu'à poser son index sur sa poitrine.  « ... Je vous tuerai avant même que vous ayez eu le temps de me voir venir. Est-ce clair ? » Elle avait volontairement détaché chacune des syllabes de cette dernière phrase, comme pour en accentuer le côté puissant et imposant. Syna ne blaguait pas. Elle ne criait pas, ni ne haussait le ton. Syna restait une femme calme dans ce monde de brutes.

L'humaine ne savait pas ce que son contact savait d'elle. Probablement peu de choses. Snoke ne laissait pas courir l'identité de ses Ren dans la galaxie, donc Syna pouvait se sentir rassurée sur le secret de son identité. Toujours si proche du contrebandier plein aux as, elle se permit de reculer d'un pas et de le toiser de sa petite hauteur. « Vous pourrez m'appeler Seven si vous le souhaitez. » Pour répondre à cette question à laquelle elle ne lui avait sciemment pas répondu. « Allons voir ces pièces avant la vente ».

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Oct - 17:38
first contact
syra & kell

« Once an offer has been accepted, the parties have an agreement. That is the basis for a contract. »
Cette femme n’était assurément pas dans son élément. Il espérait qu’elle n’était pas le genre d’espion du Premier Ordre, parce que dans le cas contraire, ils allaient avoir du mal à obtenir des informations quelconques avec des agents avec un balais profondément enfoncé dans les fesses. Sa démarche n’était pas du tout naturelle et elle ne se fondait pas dans le décor, elle était plutôt une tache que tout le monde regardait d’un mauvais œil tellement elle ne faisait pas partie du décor habituel. Ça n’allait pas être une partie de plaisir pour Kell s’il devait s’occuper d’elle, de lui donner une petite leçon pour se fondre dans les lieux somptueux ou ils étaient. Il lui parla un peu de la marche à suivre qu’ils allaient devoir respecter. Une tenue pour plus tard, mais avant tout, aller inspecter la pièce qu’ils devraient acheter ce soir, dans quelques heures. Elle était la seule à même de confirmer que l’objet était bel et bien authentique et ça lui permettrait de jeter un coup d’œil à d’autres pièces de collection qu’il allait devoir acheter. Il y aurait surement quelque chose d’intéressant dans cette vente aux enchères. Il devait surement y avoir de tout, des pièces de collections et tant d’autres choses qui pourraient compléter sa propre collection et ne pas attirer trop l’attention sur la seule pièce qu’il désirait véritablement.

La jeune femme du Premier Ordre avait néanmoins l’intention d’avoir une discussion sérieuse avec lui avant de partir vérifier le tout et ordonna à tout le monde de quitter la suite. Certains hésitèrent, elle n’était pas celle qui commandait, mais Kell fit un signe affirmatif à Kely et tous sortirent finalement, laissant les deux personnes seules et il comprit que ce n’était pas pour le complimenter qu’elle voulait discuter. Loin de la ! Prenant un air supérieurement menaçant, elle lui expliqua qu’il n’était pas bon pour lui, pour sa vie s’il voulait rouler le Premier Ordre. Elle l’insulta même de petite racaille, mais dans la situation actuelle, il n’allait pas la couper dans ses paroles, la regardant droit dans les yeux, quelques centimètres plus bas du fait de la différence de taille. Elle lui enfonça même un doigt dans sa poitrine pour bien lui dire que si elle voyait la moindre menace de trahison de la part de Kell, elle mettrait fin à ses jours. C’était clair, net, fluide. Pas la peine pour elle de monter le ton de la parole, son regard froid en disait bien assez long. « Vous vous méprenez Seven. » Il tira légèrement sur sa tunique histoire de tout bien remettre à sa place avant de se diriger vers la porte. « Je ne suis pas une petite racaille comme vous ne pensez. » Il ouvrit la porte et prit les devants tout en invitant les gens à l’extérieur qu’ils pouvaient reprendre la ou ils en étaient.

« Je me fiche bien de vos ressentis ou de vos appréhensions. Si votre si bon Leader a fait appel à moi, c’est bien parce que lorsque je signe un contrat avec des clients, je m’y tiens et je l’accomplis quoi qu’il en coute. Vous avez besoin de cette pièce sans attirer l’attention sur cette dernière et sur vous ? Pas de soucis, ce sera fait. Sans poser de questions, sans tenter de vous doubler. Et vous savez pourquoi ? » Il s’arrêta et s’approcha à son tour de cette Seven. Posant exactement son doigt sur elle, la ou elle l’avait fait sur lui. « Non pas parce que vous avez tentée de m’intimider. Mais bien parce que je suis quelqu’un qui suit les règles d’un contrat et que je sais qu’un client satisfait de mes actions fera de nouveau appel à moi. » Un dernier regard et il se dirige vers l’ascenseur pour descendre au hangar ou se trouvaient toutes les pièces entreposées pour le soir même. Il y montra son invitation et les deux jeunes gens entrèrent dans les lieux sécurisés. « Pourriez vous nous emmener voir le lot numéro… 58. 84 et 101 s’il vous plait. » Deux n’étaient que de la poudre aux yeux, bien que le numéro 84 était un magnifique chasseur biplace d’une rareté sans nom. Finalement, ils arrivèrent à la pièce désirée et il laissa la jeune femme l’identifier. « Mademoiselle Seven. Vos impressions ? » Allaient ils l’acheter oui ou non ?

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Syna Ren
Chevalier de Ren
Crédits : 212
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Autres comptes : Ginger Storm, Miranna Zanedi, Cyrel Harper.
Avatar : Marie Avgeropoulos (by praimfaya).


Âge : 29 ans.
Surnom : Aucun surnom, Syna Ren suffit amplement.
Profession : Chevalier de Ren, maître adepte du côté obscur.
Allégeance : Le Suprême Leader et les Chevaliers de Ren.
Inventaire : Un sabre laser à lame rouge, une armure légère et un masque ouvragé sur lequel sont gravées des fleurs de part-et-d'autre du visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Oct - 23:45

First contact

feat Kell Davip

Était-ce de l'agacement qu'elle pouvait voir dans le bleu intense de ses iris ? Ça y ressemblait clairement. Postée si près de lui, Syna avait presque senti son souffle se stopper pendant un court instant, pour rapidement reprendre son rythme habituel. Comme s'il n'était clairement pas impressionné par les menaces plus que latentes de son associée, l'homme s'était empressé de rouvrir la porte pour faire venir les employés. Le self-control de cet homme était impressionnant, et respectable. S'il en était venu à s'énerver, Syna n'aurait peut-être pas pu retenir son coup et sa mission en aurait certainement pâtis. Elle le remerciait alors, intérieurement, sans sentir venir la suite des événements. Tout en continuant son discours tiré à quatre épingles, dicté dans une précision remarquable, l'homme reproduisit son geste avec son index. A l'instant même où la pulpe de son doigt heurta sa poitrine, Syna sentit son cœur marquer un grand coup contre sa cage thoracique. Elle aussi son souffle marqua un arrêt, retenant ainsi cette colère qui jaillissait dans ses veines et faisait augmenter son rythme cardiaque. Tandis que son être intérieur fulminait, son apparence extérieure elle semblait toujours exprimer une forme de neutralité bizarre, à la limite de l'irréel. Seule son arcade sourcilière gauche se permit une folie en se haussant légèrement. Elle répondit alors sur ce même ton calme et sérieux. « Si vous le dites. »

Le contrebandier et la Ren quittèrent rapidement la suite pour rejoindre le hangar de vente où étaient entreposées toutes les pièces. Le moment était venu de repérer celle convoitée par le Suprême Leader et l'examiner. Si ce qu'il cherchait était effectivement une relique Sith, Syna ne devait pas commettre la moindre erreur. Durant le trajet, Syna s'était contentée d'observer silencieusement Kell Davip. Quel homme étrange. Sans vraiment arriver à comprendre le personnage, la jeune humaine pouvait saisir son utilité pour le Premier Ordre. Son regard ténébreux se détourna un instant de sa silhouette charpentée lorsqu'un objet attira son regard. La voix rauque du contrebandier arriva à peine à ses oreilles tellement son attention était centrée sur ce si petit objet. Une bague, ornée d'une perle rouge sang, était posée dans son écrin de satin noir. Innocemment posée, dans la simplicité la plus totale. Pourtant, au-delà de la beauté évidente de l'objet, la Ren pouvait sentir les ondes maléfiques s'en échapper.

L'anneau sertit d'or, avait été gravé de part-et-d'autre par de nombreux symboles anciens que Syna ne pouvait pas déchiffrer. Etait-ce ça la relique Sith ? L'objet semblait si ridiculement petit qu'on pouvait se poser la question de l'utilité même de ce dernier. La Ren se pencha un peu plus, collant presque son nez contre l'épaisse vitre en verre trempé. L'énergie qui semblait s'en dégager était impressionnante, attirante même. Le regard de la belle se transforma presque en une espèce de soif étrange, difficile à expliquer. Quelques secondes s'écoulèrent, même si elles étaient semblables à des heures. Ce court instant durant lequel la jeune femme avait fixé cet objet lui avait suffit à en vérifier l'authenticité. « Je pense que ce bijou pourrait aisément intégrer notre collection, monsieur Davip. » Pas plus de précision. Une oreille indiscrète pourrait capter des informations précieuses et Syna ne pouvait pas se permettre de perdre cette vente aux enchères à cause de ça. Cette mystérieuse bague ne pouvait être qu'une relique de la Force, et le Suprême Leader voulait détenir ce genre d'objet.

Tandis que la prénommée Seven avait continué de marcher dans les allées du hangar, comme n'importe quel potentiel acheteur inspirant l'innocence et la confiance, elle n'arrivait pas à détacher son regard de ce piédestal sur lequel reposait cette étrange relique. Sa démarche était lente, de nombreux clients potentiels la dépassaient et certains ignoraient clairement sa présence. Elle était présente physiquement, mais son esprit lui semblait ailleurs. De nombreuses questions se bousculaient dans sa tête et, ce qui devait arriver, arriva. Perdue dans ses pensées, ses iris azurées toujours fixées sur un point au loin, elle heurta une carrure beaucoup plus grande qu'elle. Sans violence aucune, Syna se réveilla presque au-même moment. Son regard croisa un court instant celui de la personne qu'elle avait bousculé. Un visage, connu, mais aucun nom ne réussit à s'échapper de son esprit. D'autres clients la fixèrent d'un air étonné, parfois outré. Elle, sans oser évoquer la moindre excuse, retourna auprès de ce monsieur Davip qui était la clef de la réussite de cette enchère. Étrange, ce visage lui rappelait quelqu'un. « Connaissez-vous les quelques potentiels rivales que nous aurons lors de cette vente ? » Sa question suintait presque l'innocence tellement le ton utilisé était d'une douceur exquise. Elle l'avait posé sans regarder son destinataire mais en observant les alentours, examinant les gens présents dans la grande salle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Oct - 0:02
first contact
syna & kell

« Once an offer has been accepted, the parties have an agreement. That is the basis for a contract. »
Kell n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Encore moins par une gamine arrivée comme un cheveux sur la soupe, qui n’avait pour unique mission que de certifier que l’objet désiré par le Premier Ordre était bien celui qu’ils convoitaient. Certes, elle était assez terrifiante avec son regard de tueuse, mais il savait très bien qu’il n’avait rien à craindre, car il n’allait trahir personne de toute manière, ce n’était pas dans ses habitudes. Elle semblait très confiante, trop même, mais il n’avait pas trop le choix quant à travailler avec elle. Néanmoins il ne se laissait pas démonter par la demoiselle et lui expliqua bien les choses à sa façon et elle ne trouva rien à redire. Très bien. Ainsi, ils pouvaient travailler à présent, car sous ses airs décontractés et à l’aise, il était ici en mission. Il restait dans son rôle d’Homme d’affaire et celui que tout le monde connaissait pour ne pas attirer l’attention des gens autour d’eux. Ainsi, si tout ce déroulait comme convenu, personne ne soupçonnerait ou n’arriverait à relier cet objet au Premier Ordre.

Emmenant cette Seven jusqu’à l’entrepôt de stockage ou se trouvaient toutes les pièces en libre visualisation pour les potentiels acheteurs, il demanda à voir plusieurs objets don celui qu’ils étaient censés récupérer. Il ne préférait pas attirer l’attention de ses potentiels concurrents. C’était certain que quelques-uns voudraient lui couper l’herbe sous le pied et il ne les laisserait pas faire. Certains avaient plus de crédits que lui, c’était certain, mais cette mission pourrait lui en rapportait tellement dans un futur pas si lointain s’il arrivait à avoir ce qu’il désirait. Une fois devant l’objet en question, la jeune femme ne tarda pas à regarder la bague en question. Toute en or avec une pierre rouge pourpre. Il fit semblant de s’y intéresser aux côtés de Seven avant qu’elle n’annonce que la pièce irait très bien à sa collection. Il frappa dans ses mains, content qu’il n’avait pas fait tout ça pour rien. « Parfait ! » Oui, c’était parfait, mais il ne fallait pas rester bloqué sur un objet en particulier pour ne pas attirer trop l’attention dessus. Ils continuèrent à regarder d’autres pièces et la Seven alla même jusqu’à percuter un acheteur. Kell retint sa respiration un court instant, mais rien ne se passa. Il soupira un bon coup, au vu de la personne qu’elle venait de bousculer.

Quelque chose lui disait qu’ils allaient payer un tel manque d’attention et surtout, une certaine agression physique pour ce genre de personnes de sang royale. Seven lui demanda qui seraient les possibles adversaires qu’ils allaient avoir. « Toutes les personnes ici présentes je dirais. » Il fit un signe de tête vers la personne qu’elle avait percuté. « Mais vous venez de percuter monsieur Kyber. Prince de la famille Royale de Troska. Il a très mauvaise réputation ici et n’aime pas vraiment qu’on le touche sans son consentement. » On disait qu’il aimait bien les femmes, mais que c’était un enfoiré de première et qu’il prenait ce qui lui plaisait sans demander l’accord de la personne concernée. Pour le moment, il n’avait rien fait, rien ne dit qu’il n’avait rien en tête, mais ils continuèrent encore un moment avant de remonter. Il était temps d’habiller la jeune femme. « Bien. Voyons ce qui vous va le mieux. » Il regarde ce qu’il y avait dans toute la collection et en sélectionna plusieurs. « Que diriez vous de rouge ou de noir ? Voir un peu des deux ? Histoire que vous ressortiez du lot et que la bague vous aille bien. » Il se fit servir un verre de whisky histoire de profiter du spectacle. « On a encore deux heures à tuer. Autant en profiter. »


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Syna Ren
Chevalier de Ren
Crédits : 212
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Autres comptes : Ginger Storm, Miranna Zanedi, Cyrel Harper.
Avatar : Marie Avgeropoulos (by praimfaya).


Âge : 29 ans.
Surnom : Aucun surnom, Syna Ren suffit amplement.
Profession : Chevalier de Ren, maître adepte du côté obscur.
Allégeance : Le Suprême Leader et les Chevaliers de Ren.
Inventaire : Un sabre laser à lame rouge, une armure légère et un masque ouvragé sur lequel sont gravées des fleurs de part-et-d'autre du visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Nov - 10:36

First contact

feat Kell Davip

Les paroles de Kell Davip coulaient sur elle, sa voix semblait presque lointaine alors que ses iris azurées de meurtrière se posèrent sur la silhouette massive de l'homme qu'elle venait tout juste de bousculer. Le terme 'Prince' réussit cependant à accrocher son esprit, tandis que le regard pervers de cet héritier se posa sur sa silhouette d'apparence chétive. L'examinant presque de la tête aux pieds, comme l'on examine une vulgaire marchandise, la jeune Ren ne bougea pas. Bloquée à côté de Davip, qui continuait de déblatérer ses explications, elle ne pouvait décoller son attention de cet homme grassouillet qui, après avoir échangé quelques mots avec ce qui semblait être un organisateur, disparut de la salle d'exposition en lui lançant un dernier regard avide. Syna Ren était clairement habituée à ce genre de sentiment perfide, néanmoins c'était la première fois que la belle ténébreuse se sentait ainsi examinée. Dans son armure de Ren, le visage caché derrière un épais masque en métal, personne n'aurait osé la toiser de la sorte. Incognito dans cet environnement qui lui paraissait bien plus hostile qu'une forêt sauvage ou qu'un champ de bataille, elle était clairement à découvert et personne ne pouvait se douter de sa réelle identité. Syna nota dans un coin de son esprit tordu ce nom et ce visage boursouflé, imaginant presque un moyen de faire payer à cet insolent un tel regard sur sa personne.

Aucun mot en réponse aux explications du contrebandier, elle se contenta de reporter son attention sur lui, de manière très brève. Les deux collaborateurs firent encore un tour dans la salle d'exposition. Pendant ce court instant, la belle retourna observer cette bague dans son écrin de satin noir. Ses pupilles se dilatèrent légèrement tandis que son regard était fixé sur cette perle rouge sang. Concentrée, Syna se sentait totalement seule dans cette pièce, en harmonie avec ce magnifique bijou d'où s'échappait quelque chose de sombre et maléfique. Elle fut surprise d'entendre des murmures prendre possession de sa tête, comme des râles incessants qui pourraient soulever le cœur d'une personne sensible. Un cris la fit brusquement sortir de ses pensées. La Ren sursauta et se retourna pour observer autour d'elle. Apparemment personne dans ce hangar n'avait poussé ce cris strident. Intrigant. Rapidement rejointe par Davip, sans savoir si son attitude l'avait intrigué au point de vouloir lui faire quitter la salle d'exposition et l'éloigner de cette relique, tous les deux rejoignirent les étages supérieurs et leur suite.

Deux grandes penderies avaient été installées durant leur absence, elles trônaient au milieu du salon principal. Kell Davip était déjà en train de fouiller dans cette impressionnante collection de robes de soirées, sous le regard médusé de la Ren. Avait-elle signé pour une mission en robe et talons hauts ? Certainement pas. Dépitée, elle observait, adossée à un mur, les bras croisés, l'homme en train d'évoquer les couleurs qui iraient bien pour la soirée. Un soupire, discret mais bien présent, servit de réponse à la question qu'on lui avait posé. C'était vraiment exaspérant. Alors que le contrebandier, clairement dans son élément, se fit servir un verre d'alcool et continuait de faire glisser les cintres sur la penderie en métal, Syna se sentit contrainte d'abandonner cette attitude blasée pour se lancer dans le bain. Sans clairement prendre en compte l'environnement ni les personnes présentes, elle se déshabilla dans la pièce et se plaça à côté de Kell Davip, en sous-vêtements. Ses habits posés dans un coin, elle avait tout de même pris soin de cacher son sabre laser sous un morceau de tissu qu'elle tenait entre ses mains. « Je vais prendre ça ». Une longue robe au bustier noir au tissu virant vers le rouge sang à la fin de la jupe, très ample, très m'as-tu-vu, parfaitement adaptée pour une pareille occasion. Cette tenue mettrait parfaitement en valeur sa taille de guêpe et serait assortie à l'objet tant convoité par les deux associés.

Que la tenue était lourde, c'était la première chose qui traversa son esprit lorsqu'elle s’empara d'un seul bras du cintre sur lequel reposait la robe. Syna la posa sur son épaule pour disparaître dans une des salles de bains de la suite. Elle verrouilla derrière elle, non par pudeur mais pour permettre de cacher son arme en tout tranquillité. A l'aide d'une jarretière améliorée, la belle fixa son sabre autour de sa cuisse, un endroit où, vu l'ampleur du jupon de la robe, personne n'irait vérifier. La mission restait périlleuse, elle ne pouvait se permettre de se pavaner en tenue de soirée, vêtue comme une pintade farcie, sans être armée. Quelques minutes suffirent, elle retourna dans la pièce principale où se trouvait son collaborateur. Aucun maquillage, aucune coiffure, Syna se présentait au naturelle dans une robe bien trop féminine pour elle. « Je pense que ça pourrait faire l'affaire », se contenta-t-elle de dire sur un ton d'une neutralité déconcertante. Elle fit quelques pas dans la pièce, pieds nus. Son regard se posa pendant un court instant sur ses bottes militaires, posées dans un coin de la pièce. Un autre soupire s'échappa lorsqu'on lui tendit une paire de talons si hauts que la belle doutait de réussir à marcher avec. « Comment pourrais-je nous défendre avec ça aux pieds si nous nous faisons attaquer en chemin ? » La question était très pragmatique. Syna était peut-être la seule à proposer l'éventualité d'une attaque, c'est probablement pour cela qu'un rire s'échappa du fond de la pièce.
HRP : je voyais la robe comme ça : ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Nov - 19:21
first contact
syna & kell

« Once an offer has been accepted, the parties have an agreement. That is the basis for a contract. »
Quelle ne fut pas l’agréable surprise de Kell quand il comprit que la jeune femme du Premier Ordre allait jouer finalement le jeu dans lequel ils allaient se lancer dans quelques heures. Les apparences étaient importantes, voir même très importantes dans ce lieu ou la superficialité liée aux crédits définissait la puissance d’une personne. Ici, dans sa tenue actuelle, cette Seven n’était rien, une tache tout au plus, car même ceux qui bossaient ici étaient mieux habillés qu’elle. Dans tous les cas, Kell ne se priva pas de regarder Seven se déshabiller alors qu’ils étaient en train de se décider pour les tenues. Elle était plutôt agréable à regarder et il n’hésita pas à regarder sans soucis. Après tout, c’était elle qui avait retiré ses vêtements hein ? Il devait avouer qu’il appréciait les femmes de petites tailles, ça avait plus… d’impact entre ses doigts. Néanmoins, ce n’était pas le but de la situation.

Elle se décida finalement pour une robe parfaitement adaptée à sa corpulence. Elle alla même l’essayer sur le champ afin de voir si ça lui allait bien. Une fois qu’elle revint, elle tourna dans la pièce principale pour montrer à Kell la tenue. Pour elle, ça devrait aller. Pour l’homme d’affaire, c’était une autre histoire. Il tapa dans ses mains. « Elle est parfaite même. » Ça la mettait en valeur et elle serait surement un joyau au bras de Kell, un moyen de distraire ses adversaires dans une joute verbale et des crédits. « Un peu de maquillage, pas trop non plus. Coiffure un peu plus à la mode et plus personne ne fera attention à moi. Parfait. » Il s’en frottait déjà les mains. Ça allait pouvoir être une bonne soirée finalement non ? Finalement on lui tendit des talons et la remarque de Seven fit sourire Kell… et rire Kely au fond de la salle. L’homme d’affaire se retourna vers cette dernière, sans perdre son sourire puis s’approcha de l’agent du Premier Ordre, le prenant ses talons des mains.

« Excusez Kely pour son rire nerveux. Elle est en charge de la sécurité et il ne nous arrivera rien. » Il déposa les talons et proposa des chaussures moins hautes, plus adaptés à ce qu’elle portait. « Mais avec une telle robe, personne ne verra vos pieds, même une fois assise, alors portaient ce qui vous plaira, hormis vos bottes trop militaires. Je sais que je vous en demande déjà trop. » Il se retira de quelques centimètres. « De plus, rien ne sera tenté tant que nous serons ici. Nous sommes des hommes d’affaires, si nous désirons nous occuper de nos concurrents, ce sera plus tard, à l’extérieur de ces murs pour ne pas attirer l’attention. » Il finit par reculer et se rendre lui-même à sa garde-robe. « Faisons-en sorte que nous soyons… unis tous les deux. » Il laissa le styliste lui trouver la tenue adéquate. Une tenue noire, sombre, avec quelques touches dorées et rouges qui se mêlaient à la perfection avec la robe de la jeune femme qui pendant ce temps se faisait coiffer et maquiller.

Une fois les deux personnes prêtes, Kell remercia tout le monde et ils s’éclipsèrent, laissant Seven et Kell tous les deux. « Je suppose que vous n’avez pas le temps de vous faire ainsi traiter au Premier Ordre non ? De toute façon, sous une armure, derrière un casque, personne ne profite de vos charmes. » Il regarda sa montre. Plus que trente minutes.



(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Syna Ren
Chevalier de Ren
Crédits : 212
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Autres comptes : Ginger Storm, Miranna Zanedi, Cyrel Harper.
Avatar : Marie Avgeropoulos (by praimfaya).


Âge : 29 ans.
Surnom : Aucun surnom, Syna Ren suffit amplement.
Profession : Chevalier de Ren, maître adepte du côté obscur.
Allégeance : Le Suprême Leader et les Chevaliers de Ren.
Inventaire : Un sabre laser à lame rouge, une armure légère et un masque ouvragé sur lequel sont gravées des fleurs de part-et-d'autre du visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Nov - 11:08

First contact

feat Kell Davip

Un rire éclata au fond de la pièce. Son cœur marqua un arrêt, puis reprit à son rythme habituel. Ses iris azurées fusillèrent du regard cette maudite assistante blonde qui avait osé se moquer de sa question. Lorsque son attention se reporta sur le contrebandier, Syna nota ce sourire narquois qui s'était glissé sur ses lèvres. Stupide créature. L'homme tenta d'excuser son assistante, de la plus honnête des manières. Peine perdue. La jeune femme se fit violence en avalant sa fierté et en gardant un visage des plus stoïque, comme si ce rire idiot était passé au-dessus d'elle sans même la toucher. « Si vous le dites », dit-elle dans un simple murmure, à peine audible. Syna doutait réellement de ses mots, même si elle comprenait que l'homme puisse avoir une pleine confiance en son personnel et en cette mission. Pour lui, il suffisait d'acheter la pièce, de se pavaner un peu dans des tenues hors de prix, puis repartir sur Wayland avec la marchandise. Ce scénario puait à des kilomètres à la ronde, et la brune préférait se tenir prête en cas de contre-temps. On lui ôta rapidement les échasses des mains.

La sauvageonne sentit les muscles de ses épaules se détendre quand l'homme la rassura sur la nature des chaussures qu'elle devait porter. Le sujet fut rapidement clos, et Kell disparut à son tour pour se faire conseiller par l'homme le plus efféminé que Syna ait pu rencontré dans toute sa courte vie. Sa bouche se tordit légèrement quand une main se posa lourdement sur son épaule. Une décharge électrique vint comme traverser sa colonne vertébrale et son poing se serra sur son jupon. « Bon, à vous ...» La belle brune se tourna légèrement, son regard sombre se posa sur la silhouette imposante d'une femme à la corpulence plus que généreuse. Sans qu'elle ne put répliquer une seule seconde, on la tira par le bras pour l'asseoir devant une glace. La créature à la poitrine beaucoup trop volumineuse pour être naturelle fixa pendant un instant le reflet de sa cliente du jour. Une moue d'hésitation, quelques doigts passés dans cette épaisse crinière folle. La femme ne portait clairement pas la moindre attention aux grognements de la chose qui se dandinait nerveusement en-dessous d'elle. Le travail dura quelques minutes. La Ren se sentait rapetisser au fil des minutes, enfoncée dans un siège trop confortable, elle ne se reconnaissait plus dans le reflet qui lui faisait face.

« Je ne pourrais pas faire mieux ». Cette phrase, balancée comme un cris du cœur, réveilla presque Syna. Enfin, terminé. La chevelure de la brune avait été arrangée de sorte à ce que sa nuque délicate soit visible, une espèce de chignon retravaillé planté tel un champignon dans une forêt dense sur ce crâne bien fait. Le maquillage, que Syna avait craint bien plus qu'une maladie de peau, était finalement moins ostentatoire que celui de la grosse dinde derrière elle. Rassurée, la jeune femme se leva et remarqua que Kell Davip était revenu dans le salon. Pas mal, pensa-t-elle. S'il n'avait pas ce petit air supérieur qui donnait envie à la jeune femme de lui arracher les dents, Davip pouvait être considéré comme un homme de charme. Ce costume ne présentait aucune plume ou strass excentrique, il était presque sobre dans son genre. Au moins, ils n'auraient pas l'air si ridicules.

Un après l'autre, les employés du contrebandier quittèrent la salle. La belle déambulait dans la pièce, toujours pieds nus, dans sa robe de soirée. La voix de Davip se fit entendre derrière elle, toujours aussi virile et masculine, avec un soupçon de ce ton mielleux qui le rendait tellement détestable. Consciente des sous-entendus qui découlaient de cette phrase, Syna ne répondit pas immédiatement. Sa silhouette fine et délicate, dans son ensemble voluptueux, s'adossa contre un mur à l'autre bout de la pièce. Ses iris céruléennes fixaient intensément son interlocuteur. Ce silence prononcé finit par se briser lorsque la voix claire de la jeune femme se fit entendre. « Le Premier Ordre n'est pas une organisation qui a du temps à perdre avec cela. Son objectif n'est clairement pas de nous habiller comme des vaisseaux volés ou à nous faire nous pavaner dans de riches endroits ... En plus, notre physique les importe peu. Ce qui compte, c'est surtout ... » Elle marqua un temps d'arrêt, comme pour trouver le mot juste pour conclure ce débat. « L'ambition. La puissance. La domination. » Syna fit quelques pas en direction de Kell Davip puis s'arrêta devant lui, à quelques centimètres seulement. Il était grand, bien plus grand qu'elle, son attitude supérieure le grandissait encore plus face à la frêle créature devant lui. « Et vous ? Je suppose que dans votre milieu, on se satisfait peu de la sobriété et de la simplicité. »



knight of ren
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Nov - 23:05
first contact
syna & kell

« Once an offer has been accepted, the parties have an agreement. That is the basis for a contract. »
Ils étaient enfin tous les deux prêts pour cette mission à bas risques. Si quelqu’un tentait de lui voler la bague en question, il allait se heurter à une concurrence plutôt violente et hostile de la part de Kell qui irait renchérir à chaque fois, avec bien plus de zéro que son adversaire. Seven et lui faisait à présent une belle paire, équilibré dans les couleurs et les formes de leurs tenues, ils étaient parfaitement accordés et pourraient donc jouer à ce petit jeu, à cette petite mission sous couverture pour le compte du Premier Ordre. Il lança même une petite pique à la jeune femme qui était encore assez loin de lui dans la pièce. Il n’avait pas vraiment de bonne ou de mauvaise opinion sur le Premier Ordre. Du moment qu’ils payaient, du moment qu’ils n’imposaient rien à son petit commerce, il ne dirait rien. Seven le poignarda du regard et après un petit silence lui commença à lui répondre.

Réponse typique d’un membre du Premier Ordre non ? Oui, elle lui expliqua ce que son organisation attendait de ses membres et ce qu’ils n’attendaient pas également. Ça le fit rire un instant, elle n’était pas tant camouflée que ça non ? Il était vrai qu’elle ne ressemblait plus à celle qu’il avait rencontré quelques heures plus tôt. Puis elle s’approcha de lui, lentement, silencieusement pour lui retourner la question en quelque sorte. « Certains oui, surement ceux qui ont toujours vécu là-dedans. » Certains vivaient simplement, loin du monde, avec une fortune particulièrement intense. « Néanmoins, je ne fais que suivre les codes déjà établis ici même. Si pour devenir riche et puissant, il fallait suivre les ordres d’une personne, je m’y serais plié. Heureusement pour moi, ce n’est pas le cas. » Quittant finalement le regard de la jeune femme, il se déplaça sur le côté et l’invita à le suivre jusqu’à la porte. « Ceci dit en passant. » Il posa une main sur la poignée.

« Vos leaders ont besoins de gens comme moi, comme ceux qui sont ici pour financer leur imposante armée. Comme quoi, il faut de tout dans une organisation. On y va ? N’hésitez pas à sourire, qui sait, ça pourrait nous aider ! » Il sortit avec un sourire et attendit l’arrivée de la jeune femme avant qu’ils ne partent ensemble vers la salle aux enchères. Kely restait à l’arrière, même si elle n’était pas très utile à son avis. Il en profita pour expliquer à la jeune femme comment ça allait se dérouler. Les pièces seraient présentées, puis une à une seraient vendues aux enchères. Une petite pancarte avec son numéro serait nécessaire pour indiquer qu’il ferait une mise. Une fois installé dans une petite alcôve privée, un serveur approcha et Kell commanda à boire pour eux deux. Un cocktail local histoire de se mettre dans l’ambiance. « Et que faites vous pour le Premier Ordre ? Une experte en objet de collection ? Vous pouvez me répondre un mensonge, c’est juste histoire de faire la discussion. »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Syna Ren
Chevalier de Ren
Crédits : 212
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Autres comptes : Ginger Storm, Miranna Zanedi, Cyrel Harper.
Avatar : Marie Avgeropoulos (by praimfaya).


Âge : 29 ans.
Surnom : Aucun surnom, Syna Ren suffit amplement.
Profession : Chevalier de Ren, maître adepte du côté obscur.
Allégeance : Le Suprême Leader et les Chevaliers de Ren.
Inventaire : Un sabre laser à lame rouge, une armure légère et un masque ouvragé sur lequel sont gravées des fleurs de part-et-d'autre du visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Nov - 9:53

First contact

feat Kell Davip

Même si, au plus profond d'elle-même, la jeune femme éprouvait un profond sentiment d’écœurement envers le milieu de monsieur Davip, elle devait tout de même avouer qu'il avait raison. Oui. Le Premier Ordre avait besoin de crédits pour payer son armée. Ils avaient aussi besoin d'armes et de munitions que seuls ces êtres sans scrupules pouvaient leur fournir. Ils étaient dépendant de la racaille de la galaxie, de ses petits trafiques et de ses bonnes grâces. Évidemment les contrebandiers pouvaient ainsi commercer librement dans une partie de la galaxie non dirigée par la Nouvelle République.

Le duo s'extirpa de la suite pour se diriger vers la salle des enchères. Syna Ren, beauté froide dans sa robe flamboyante, aux bras de cet intriguant personnage qu'était Kell Davip. Le curieux couple attirait l'attention des autres clients, tous aussi richement habillés et pomponnés pour l'occasion. Peu habituée à capter les regards remplis d'admiration, et parfois même de désir, la Ren avait du mal à jouer ce rôle de femme de la haute, cette caricature de femme dépendante de l'espèce de dindon qui se tenait fièrement à ses côtés. Frustration, colère. Syna devait avouer préférer avoir son visage camouflé derrière le masque des Ren. Il était beaucoup plus facile d'inspirer la crainte que d'attirer les regards envieux de tous les vieux mous de la tige de la galaxie. Un regard lancé à sa droite, Kell Davip semblait à son aise, plus détendu que jamais, extériorisant une supériorité que Syna trouvait particulièrement malsaine.

La foule s'était amassée dans l'immense hall pour la vente aux enchères. Les oreilles baladeuses, Syna avait cru capter dans une conversation que cette vente était considérée comme "la vente de l'année" pour de nombreux acheteurs. Intéressant. L'intérêt personnel de la belle ténébreuse ne s'était fixé que sur cette splendide, mais étrange, bague. Elle n'avait pas porté la moindre attention sur les autres objets de la collection. Une fois isolés, installés dans une espèce d'alcôve rassurante, Syna sentit ses muscles se détendre. Un serveur guindé vint leur servir un verre à chacun, commandé personnellement par Kell Davip. Observant d'abord cette coupe en cristal comme si c'était du poison pur, elle décida de la garder poliment en main sans se délecter du nectar qu'il comportait. « Ce que je fais au Premier Ordre ? » Selon ses mots, il ne désirait pas la vérité mais uniquement un semblant de conversation hypocrite pour faire passer le temps jusqu'au moment où la vente commencerait pour eux. La brune porta son attention sur le visage de Kell, sans répondre tout de suite, comme si elle réfléchissait à la bonne réponse à donner. Par simple désir de voir sa réaction, la Ren désirait lui avouer la vérité. Néanmoins elle savait pertinemment que cette information pouvait être vendue à prix d'or, surtout dans les rangs de la Nouvelle République ou de la Résistance. Syna appréciait que personne ne connaisse son vrai visage, à par ses autres camarades Ren. C'est alors qu'un vague sourire vint mourir dans le coin de ses lèvres, elle reposa le verre de cocktail sur le rebord de son assise. « On peut dire ça. » C'était vague, concis, suffisant pour le laisser imaginer la vérité, ou le mensonge le plus total. Avait-elle une tête d'une experte en objets de collections ? Clairement pas.

« Notre ami, le Prince de je ne sais plus où, est arrivé », annonça-t-elle sur un ton grave, comme si une calamité venait de s'abattre sur eux. Syna avait capté la tension de Kell lorsque cette dernière avait malencontreusement heurté la carrure de ce gros tas, il n'allait pas être un cadeau dans ce combat de crédits. C'est alors qu'une curieuse idée lui traversa l'esprit.  « Bonjour ! » S'exclama-t-elle en agitant sa main, de la plus naïve des manières, dans la direction de l'héritier de Troska. Un sourire grandissait ses lèvres, dévoilant une dentition plus que respectable. L'avait-il reconnu ? En tout cas son regard semblait indiquer que oui. Enfin Syna s'investissait dans un rôle, qui lui seyait parfaitement vu de l'extérieur, mais qui à l'intérieur horripilait au plus haut moins. Le rôle de potiche. Un dernier geste de la main, comme une petite vaguelette idiote dans l'air. Ce dernier, après avoir finit de discuter, décida de les rejoindre pour les saluer. La Ren se leva à son arrivée. « Monsieur Davip, je connaissais votre goût pour les belles choses, mais je m'étonne de vous voir en pareille compagnie », son sourire proche de celui d'un gros pervers, dégoûta la jeune femme qui continuait d'afficher un air faussement radieux. Le Prince lui prit rapidement la main, que Syna s'apprêta à serrer modestement, lorsque ce dernier la tira légèrement vers lui pour lui imposer un baise-main. Eurk. « Héhé » rire niais, peu habituel sortant de la bouche d'une femme comme Syna, mais clairement gênée par ce qu'on venait de lui faire. Sans brusquer, elle voulut retirer sa main de celle du Prince mais elle sentit une légère pression qui l'en empêchait. « Quel objet a capté votre attention au point que vous nous fassiez profiter de votre présence sur Nubia, Davip ? » La curiosité suintait de cette question. La Ren posa son regard sur la silhouette de Kell Davip, quelques pas derrière elle. Allait-il la sauver des mains de cet ignoble personnage ou la laisser s'enfoncer dans cette marre de boue dans laquelle elle sentait ses pieds s'enfoncer ?



knight of ren
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Nov - 23:19
first contact
syna & kell

« Once an offer has been accepted, the parties have an agreement. That is the basis for a contract. »
Cette femme était une véritable énigme. Elle faisait partie du Premier Ordre c’était un fait, elle en avait la carrure, la tenue, la façon d’être, tout son être criait qu’elle était un soldat. Même son prénom n’en était pas un, une façon de couvrir ses arrières bien entendu, mais elle ne voulait pas en dire plus sur sa fonction ou tout autre chose. La politique du secret, c’était presque encore pire que celui de Kell qui tentait de garder le plus d’informations juteuses pour lui afin de pouvoir les revendre sans problèmes derrière. C’était la meilleure des solutions pour lui, avoir un bon carnet d’informations juteuses pour pouvoir s’en servir derrière. Quoi de mieux que de faire chanter un politicien qui entretenait une relation malsaine avec la sœur de sa femme ? Femme qui n’était autre qu’une personne encore plus influente que lui ! Une dirigeante d’entreprise de transport qui avait quelques affaires en cours avec Kell. Quoi de mieux pour l’homme d’affaire qu’il était que de le tenir à sa merci ! Seven resta donc évasive sur ses réponses, avouant que c’était quelque chose dans ce genre-là, de ce qu’avait dit Kell. « Vous n’êtes vraiment pas bavarde ! Il faudrait apprendre à… monter un mensonge par exemple, créer des informations, les rendre vivants, c’est toujours plus utile que rester dans le… général. »

C’était plutôt un conseil qu’une remarque. Il serait probablement amené à travailler avec le Premier Ordre, surement avec cette femme une nouvelle fois s’il devait se procurer de nouveau de tels objets, alors autant lui apprendre deux trois trucs… sauf si elle faisait l’innocente et se moquait de lui. M’enfin, ça ne le dérangeait pas, il aimait bien parler après tout et de toute façon, quelqu’un arrivait et ça n’allait pas rester silencieux bien longtemps. Le Prince de Troska était à présent ici et ça pouvait rapidement dégénérer avec une personne de la sorte. Kell se redressa, remettant en place sa veste tout en regardant la situation d’un œil vif. L’homme était imbu de lui-même, fier de son statut et sans gènes. Kell à côté de lui était un véritable gentleman à côté et de loin. Il fit même une remarque sur la jeune femme, un sous-entendu assez désagréable tout en lui demandant ce qu’il était venu acheter dans ce coin de la galaxie. Il était vrai que Kell préférait acheter directement aux revendeurs, mais c’était une autre histoire. S’approchant des deux personnes, il leva son verre. « Prince Kyber. » Il se plaça finalement entre les deux personnes, forçant ce dernier à lâcher sa prise sur Seven. « Vous devriez savoir depuis le temps que nous nous connaissons que je suis toujours à la recherche de personnes atypiques pour m’entourer. » Il se retira finalement vers la limite du balcon.

Regardant les pièces qui n’allaient pas tarder à défiler. « Pour ce qui est des pièces que je convoite… » Il prit une seconde pour boire une gorgée de son cocktail. « Plusieurs objets m’ont fait de l’œil pour ma collection. Surtout un petit chasseur monoplace comme celui que j’avais acheté juste sous votre nez il y a quoi… trois ans ? » Il y avait un petit sourire de défis sur le visage de Kell. Il me mettait au défi, mais surtout, une cible pour cette soirée, il savait que le Prince allait tout faire pour lui rendre l’appareil. La cloche sonna et tous les invités devaient donc rejoindre leurs places. « Bonne chance Prince Kyber. » Il lui sera la main avant de souffler une fois qu’il était retourné à sa loge princière. Il s’installa à côté de Seven et pointa le cocktail qui n’avait toujours pas été touché. « Pas d’alcool ? Vous ne vous lâchez jamais ? » Le premier lot fut présenté au contrebas et Kell brandit son numéro juste pour renchérir un peu, même si ça ne l’intéressait pas plus que ça pour le moment.

« Excusez le Prince Kyber. Ce n'est qu'un enfoiré à qui l'on a jamais dit non. Il se pourrait qu'il m'en veuille également pour certaines affaires. » Il était bien heureux et plutôt fier de son ancien coup. Il ne l'avait pas vu venir à l'époque le satané Prince.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Syna Ren
Chevalier de Ren
Crédits : 212
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Autres comptes : Ginger Storm, Miranna Zanedi, Cyrel Harper.
Avatar : Marie Avgeropoulos (by praimfaya).


Âge : 29 ans.
Surnom : Aucun surnom, Syna Ren suffit amplement.
Profession : Chevalier de Ren, maître adepte du côté obscur.
Allégeance : Le Suprême Leader et les Chevaliers de Ren.
Inventaire : Un sabre laser à lame rouge, une armure légère et un masque ouvragé sur lequel sont gravées des fleurs de part-et-d'autre du visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 10:21

First contact

feat Kell Davip

Même si elle essayait de paraître totalement à son aise, le visage de la Ren se tordait légèrement, indiquant une forte tension, tandis que le Prince serrait toujours avec insistance son poignet. Syna essayait de se contrôler, oh oui elle essayait. Elle sentait cette colère monter en elle, nourrir chacune de ses cellules, envahir son esprit en penchant presque immédiatement vers la simplicité et la puissance du côté obscur. Doucement, progressivement, comme si l'enveloppe corporelle de la Ren s'était perdu dans l'espace temps, elle se laissait sombrer, fermant doucement les yeux en se nourrissant de la douleur qu'on lui procurait. Au moment où Kell Davip arriva, où le Prince n'eut d'autre choix que de la lâcher, Syna avait clos ses paupières pendant un court instant. Sans s'en rendre compte, presque instinctivement, le bout de ses doigts se mit à frôler dangereusement le manche de son sabre laser, toujours caché sous les pans de son jupon. Lorsqu'elle les rouvrit, un œil aguerrit, ou simplement très attentif, aurait pu apercevoir ce discret reflet jaunâtre autour de ses iris qui disparut aussi rapidement qu'il était apparue. En se faisant violence, la Ren avait réussit à étouffer cette profonde colère mais son visage gardait les marques de cette profonde colère. Comme pour tenter de se détendre, et pour cacher ce geste qu'elle avait eu sur sa robe, Syna se mit à aplatir le tissu avec sa main désormais libre.

Cet afflux massif de colère dans son organisme mit un certain temps à se tarir. La belle dans sa robe somptueuse écoutait en silence le discours des deux hommes qui, semblait-il, ne s'appréciaient pas. Loin de là. Fort heureusement pour eux, l'héritier ne s'attarda pas dans leur loge et les quitta, en lançant un dernier regard mauvais dans leur direction. Syna, qui avait presque retenu sa respiration pendant l'espace de quelques secondes, sentit sa poitrine se gorger à nouveau d'air. Au même moment, Davip fit de même, on pouvait alors entendre leur souffle expirer à l'unisson comme une sorte de cris de soulagement. Syna retourna s'asseoir à sa place, à côté de Davip qui ne tarda pas à la rejoindre. Son regard presque désabusé se posa sur l'homme et, d'un geste presque dénué de toute émotion, renversa le contenu du verre dans un vase décoratif qui était à quelques centimètres de sa chaise. « Je n'ai aucunement besoin d'alcool pour me ... lâcher. Il y a bien d'autres manières, moins protocolaires, mais dont je ne ferais pas usage en votre présence, en tout cas pas sur cette planète. » Cette phrase était pleine de sous-entendus. Kell Davip ne connaissait heureusement pas la réelle identité de sa charmante voisine à la mine froide comme de la glace, néanmoins il pouvait se laisser tenter par l'imaginaire qu'elle lui tendait sur un plateau d'argent.

La vente aux enchères avait commencé. De nombreux petits cartons, comme celui de Kell, se levaient au fil des articles proposés. On aurait dit un ballet finement réglé, qui était accompagné d'une douce musique d'ambiance. Détendue, pour le moment, Syna ne put s'empêcher de s'affaler légèrement dans son fauteuil, le regard toujours sévère pointé en direction de l'estrade des enchères. Patience, patience. « Oui c'est homme est effectivement détestable, j'en conviens bien. Et cela ne m'étonne guère que vous ayez eu ... des petits différents. » Kell Davip était aussi un curieux personnage qui ne devait pas avoir l'habitude non plus des refus catégoriques, même s'il ne désirait certainement pas l'admettre. Mais fort heureusement pour Syna, sa compagnie restait plus agréable que celle de ce gros lard baveux. « J'espère pour lui que nous ne nous rencontrerons pas dans une autre occasion. » La menace qu'extériorisait la belle jeune femme était bien plus que palpable. Elle se remémorait ce sentiment agréable qu'elle avait ressentit lorsque la colère avait envahi son corps et qu'elle n'était qu'à quelques doigts de lui trancher la main d'un coup de sabre laser. Heureusement pour lui, et aussi pour Syna, sa robe imposante avait fait obstacle à cette terrible ambition qu'elle avait faite sienne. « En tout cas, les gens ont l'air d'avoir assez d'argent à dépenser, ce soir. »

« Ah ! » S'exclama-t-elle brusquement. La bague était présentée au public, curieux d'un si petit objet dans une vente pareille. « C'est à nous. » La colère de Syna, généralement productive, se mua en une forme de motivation. Elle s'était redressée sur son siège et d'un geste, elle saisit la manche du costume de Kell pour lui faire lever sa fichue pancarte. « Il nous la faut, monsieur Davip, je compte sur vous et vos crédits. » C'était bien plus que de la colère qu'on pouvait sentir dans ce petit corps chétif mais si musclé, c'était de la rague de vaincre.



knight of ren
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kell Davip
Contrebandier
Crédits : 450
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Oui
Autres comptes : Aucun
Avatar : Jake Gyllenhaal


Âge : 37 ans
Surnom : Aucun
Profession : Homme d'Affaire Itinérant
Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Nov - 17:42
first contact
syna & kell

« Once an offer has been accepted, the parties have an agreement. That is the basis for a contract. »
Kell eu un petit pincement au cœur quand il vit la jeune femme jeter son cocktail dans un pot de fleur comme si de rien n’était. C’était gâcher quelque chose de délicieux, mais il fut rapidement attiré par autre chose et les paroles de la brune étaient assez tendancieux. Si elle n’avait pas été du Premier Ordre, cette organisation ultra militarisée avec des ambitions bien définies et une façon de faire qui ressemblait au funeste Empire, Kell aurait pu penser à des avances de la jeune femme. Mais ici, maintenant, vu qu’elle ne parlait pas vraiment de sa… fonction, il se doutait que sa façon de se lâcher devait être tout autre chose, pas du tout comme il pouvait se l’imaginer.  « J’ai bien peur que votre façon de vous lâcher ne sois pas véritablement à mon goût malheureusement. » Tirer sur des gens ? Prendre le pouvoir par la force des armes ? Soumettre une personne à son bon désir ? Il avait entendu des choses sur le Premier Ordre, mais du moment qu’ils faisaient des affaires ensemble et que ce partenariat s’avérait fructueux il n’irait pas remettre en cause leurs façons de faire.

Bien heureux que la situation n’ait pas dégénérée, ils pouvaient enfin commencer à parier, monter les enchères et Kell faisait mine de s’intéresser à différents objets de collection, voir d’autres possessions qui pourraient attirer l’attention. Noyer le poisson, ne pas montrer son véritable intérêt. Seven parlait de nouveau du Prince plus que détestable. Il ne put s’empêcher de sourire à ses propos. « Quand un homme venu de nulle part, qui a fait sa fortune lui-même arrive à lui voler la vedette, c’est certain qu’un Prince tel que lui le prend mal. » Surtout avec une dynastie aussi importante que la sienne. « Néanmoins, faites attention, car les penchants de sa famille au niveau politique pourraient basculer vers le Premier Ordre. Ce serait dommage que vous perdiez un possible allier. Enfin ce que j’en dis hein. » Les rumeurs courraient pas mal et à bon train. Certains critiquaient la Nouvelle République pour son passif et surtout sa corruption avérée. Il n’y avait encore beaucoup de personne qui croyaient encore aux principes de l’Empire. Tous ceux qui en avaient profités bien entendu… Le peuple qui en avait souffert n’avait pas trop son mot à dire là-dedans.

La bague fut enfin présentée. Une pièce rare et unique dans la galaxie. Kell était certain que ça n’allait pas être une mince à faire. Bon nombre d’homme voudraient l’acheter pour la porte ou encore l’offrir à leur femme ou maîtresse. Quelle ne fut pas la surprise de Kell lorsque Seven le força à lever le bras pour faire la première relance de prix ! Il garda son calme, mais se tourna rapidement vers la brune, plantant son regard dans les yeux de la jeune femme. « Mais que faites-vous ? » Son regard était dur, glacial. Il baissa ensuite son avant-bras, toujours son regard dans celui de la femme du Premier Ordre, laissant passer plusieurs relances sans pour autant bouger. « Montrer en premier son intérêt et la pire des choses à faire ! C’est comme dire qu’on la veut à tout prix et notre bon prince que vous avez… intéressé et énervé va maintenant se faire un plaisir de tenter de nous la voler. » Il n’était pas content, pas du tout et c’était palpable. Néanmoins il reprit son sang froid et se détourna de Seven.

Le Prince était en train de mener la danse, relançant tout le temps. Kell fit mine de bailler et s’en désintéresser. La somme commençait à être rondelette, mais toujours dans les estimations de l’homme d’affaire. Quand les mises à prix commencèrent à êtres moins importantes, Kell renchérit, rapidement suivit par le Prince qui semblait vouloir se venger. « Autant vous prévenir que nous allons être bien au-dessus de ce que j’avais imaginé. » Cela dura une bonne dizaine de minutes. Les autres personnes commencèrent à cesser de renchérir au bout d’un moment et le duel entre les deux hommes devint virulent et finalement, après avoir doublé la mise, ce fut Kell qui remporta l’objet tant désiré. Le prix était hallucinant, c’était la première fois que les enchères étaient allées aussi loin entre les deux hommes et le prix de la bague avait quadruplé. Néanmoins, Kell et le Premier Ordre avait réussi. « La prochaine fois, laissez faire ceux qui savent au lieu de nous exposer aussi inutilement. J’espère que votre Suprême Leader sera content. Quatre fois le prix estimé… J’espère que ça lui sera utile au moins. » Il soupira un long moment. Il allait devoir piocher dans ses fonds personnels pour payer et espérait que le Premier Ordre serait bien généreux en retour, surtout après la bourde de leur agent.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Annabella V. Lerenard feat Bella Thorne (Terminé)
» (X) Drague la si tu peux-feat Alma Rodriguez [Terminé]
» Please be gentle Hanako San ! feat Katase Kenta[Terminé]
» Prise de contact, Feat Parrish
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Origins ::  :: Colonies :: Nubia-
Sauter vers: