HOLONET

Ginger Storm est activement recherchée par son frère, le Stormtroomper Trevin Storm. Grosse rançon à celui qui lui rapportera sa soeur chérie.

L'instabilité du général Elrik Tanar est toujours redoutée dans les rangs de la résistance.

Et vous ?


WANTED

Jake Horn : fiancé de Ginger Storm, formateur référent au centre de formation des cadets du Premier Ordre.
Neo Carlstein : médecin, taupe du Premier Ordre.



 ::  :: Outer Rim :: D'Qar Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

come a little bit closer {ginger}

avatar
Ratchet Kroïde
Armée de la Résistance
Crédits : 130
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Open bar 3/3
Autres comptes : -
Avatar : Billie Joe Armstrong


Âge : 41 ans
Surnom : On remplira quand le peuple aura choisi (y)
Profession : Ingénieur & Mécanicien
Allégeance : Résistance
Inventaire :
+ Armure légère
+ Blaster Léger type Defender-5

+ Droïde Astromécano C2-B5 (aka Clank)
+ Vaisseau de combat type X-Wing T-70

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Oct - 17:44




I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Quelques coups de clés à molette, le grésillement d’un poste à souder venant entrecoupé le rythme, ses gestes étaient précis et minutieux. Imbécile de Clank, stupide droïde qui s’était encore fourré là où il ne fallait pas. Il s’est coincé dans une turbine, et quelques pièces avaient été arrachées en plus d’amocher la peinture qu’il s’était donné du mal à réaliser. «Tu es le plus stupide des droïdes que je connaisse. Je t’avais dis que je la mettais en route, avoues que tu as fais la sourde oreille !» Quelques grognements alors que sa queue balance de droite à gauche sous l’agacement, ledit droïde répond par quelque bip significatif, une sorte de morse sonore que le deralien a appris à déchiffrer maintenant. «Fais preuve de mauvaise foi encore, et je te laisse comme ça.» Que lui avais dis le robot pour que Ratchet prenne à ce point la mouche ? Aucune idée. En tout cas, il avait remis ses lunettes de soudage pour terminer quelques points de soutures. Les pièces esquintées ont été remplacées, la carosserie remise, il ne restait plus qu’à souder, polir et repeindre.
Un travail chirurgical auquel son meilleur ami se prêtait bien. De toutes façons, quelque part dans ses circuits qui lui servent de caboche, il est conscient que c’est de sa faute. Ratchet avait posé et éteint le poste de soudure de précision sur le plan de travail -dont on ne s’attardera pas sur le bordel monstrueux qui y réside- pour attraper la ponceuse électrique. Il y avait eu un petit sourire sadique sur le visage du mécanicien, tout à fait conscient que ce n’était pas la partie favorite du droïde qui en avait peur comme un enfant aurait peur d’aller chez le dentiste. D’où la raison pour laquelle il avait attaché Clank. Le droïde se mit à s’agiter, entravé par les attaches et les chaines du plan de travail, et le deralien fit une légère moue. «C’est bientôt fini, arrêtes de faire l’enfant !» Si tôt dit, si tôt fait, les disques de la ponçeuse se mirent à niveler et à lisser la zone récemment souder pour effacer toute traces de raffistolage.

Il avait été contraint de mettre un casque, car les couinements incensants de son droïde, plus le bruit du métal frotté à pleine vitesse, il y avait de quoi perdre un tympan ou deux. En plus de couvrir le bruit de la radio. De vieux titres terriens, celui qui passe actuellement étant Cherry Bomb de The Runaways, qui donne à l’atelier de Ratchet en ambiance très groovy et très légère. L’agitation de Clank ne l’aidait en rien, mais il avait fini par rendre sa peau métallique aussi lisse que celle d’un bébé. Depuis combien de temps était-il sur ces réparations ? Une heure ? Deux peut-être. Cela dit, il peut se targuer que le plus gros de la casse avait été évité, car il y aurait passé beaucoup plus de temps autrement. Maintenant, il fallait retrouver la bonne couleur de peinture qu’il avait utilisé. Farfouillant dans ses tirroirs -aussi bien ranger que son bureau, ahem-, il y avait toute sorte de couleur. Du orange, du rouge, du vert métalisé, du jaune fluo, du blanc cassé. Mais pas de noir mat. Roh ce n’est pas vrai. C’est le genre de peinture qui coute une fortune en plus, il n’aurait pas été stupide pour tout utiliser. Ou alors, Clank est sacrément gourmand. Dans une caisse sous une étagère, entre plusieurs pièces usagées dont il réfléchit encore au moyen de les recycler, il avait fini par trouver une bombe de la bonne couleur. Elle n’était pas bien lourde, mais en sentant le poid, il en avait assez pour le peu de surface qu’il avait à faire.

Cependant, alors qu’il est tout juste eu le temps de s’asseoir sur son tabouret et de protéger les zones à ne pas peindre, il avait entendu la porte se refermer, signe que quelqu’un venait d’entrer. Ce n’est pas pour autant que Ratchet allait baisser sa musique, ça c’est sûr. Le mécano avait juste relevé la tête de façon à voir au-delà des étagères qui lui cachait la vue. «Oh, c’est toi Ginger.» Dit-il simplement en rebaissant les yeux sur son droïde. «Tournes-toi un peu.» Lui avait-il demandé, et Clank ne se fit pas prier pour. Contrairement à la séance poncage, il adorait celle de la peinture. Pour la simple et bonne raison qu’il aimait être beau, sans doute. En tout cas, ça le rendait moins chiant. «T’as cassé quoi cette fois ?» Demanda-t-il avait un petit ricanement. Une fois que toute les zones à protéger étaient à l’abri, il se mit à le peindre en chargeant la bombe de peinture dans le pistolet. «Je suis occupé, si tu as du boulot pour moi, faudra attendre demain.»  

(c) SIAL ; icons sial




   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : 245
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 3/4.
Autres comptes : Miranna Zanedi, Cyrel Harper, Syna Ren.
Avatar : Margot Robbie (by Blondie).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : capitaine dans la flotte de la résistance, pilote dans l'escadron Red et Red Leader.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Oct - 23:32

Come a little bit closer
feat Ratchet Kroïde

Une énorme volute de fumée sombre s'échappait de son X-Wing, rien de bien rassurant après s'être fait poursuivre par deux TIE particulièrement coriaces du Premier Ordre. La carlingue avait pris un sacré coup, néanmoins ce n'était pas tant ces morceaux de ferrailles qui inquiétaient la petite blonde qui sortait du cockpit, mais bien son droïde astromécanicien. « C'est pas vrai ! » S'exclama-t-elle, exaspérée. Le capitaine Storm ôta rapidement son casque, qu'elle posa sur un baril vide qui trônait par là, puis se hâta d'aider cette petite boule à sortir de la carcasse du X-Wing. « BB-2B, ne bouge pas, j'arrive ! » Ginger, dans sa combinaison de pilote orange délavée et dont une partie du visage était recouverte de traces de suie noirâtre - qui lui donnaient au passage un air de guerrière -, se hissa sur les ailerons repliés du vaisseau. Quelques secondes plus tard, après avoir remercié un semblant de souplesse, la blonde parvint à rejoindre la tête ronde de son droïde encore enchevêtré dans les câbles et les plaques de métal encore brûlantes. « Comment tu as fait pour te retrouver comme ça ». Un soupire exaspéré passa la barrière de ses lèvres, mais plus aucun mot ne le suivit. Concentrée, avec un peu d'huile de coude et de doigté, la jeune femme parvint à libérer BB-2B de ses entraves et la boule tomba sur le sol dans un grand 'boum' métallique. « C'est rien ! Tout va bien ! » Dit-elle en levant les bras en l'air, face au sursaut de certains soldats dans le hangar.

Plus de peur que de mal, le droïde n'avait que de la tôle froissée et une antenne qui grésillait bizarrement. Rien de grave, il continuait de s'exprimer dans son langage binaire en exprimant de petits bips suraiguës. Un rapide coup d’œil sur sa montre, même si dehors on pouvait clairement voir la nuit recouvrir le ciel de son manteau noir, Ginger nota qu'il était presque minuit. Que le temps passait vite lorsqu'on traversait la galaxie. Son joli minois pensif fixait un point dans le vide, tandis que BB-2B roulait autour d'elle en se balançant d'avant en arrière comme un vieux droïde défectueux. La soldate avait noté cette étrange manière de se déplacer. Après avoir entendu son ventre gargouiller bruyamment, elle finit par balancer un « Des réparations s'imposent ! », la blonde s'échappa du hangar principal pour rejoindre celui de l'ingénieur mécanicien de la base. La démarche décidée, le torse bombé, Ginger traversait les couloirs sous-terrains de D'Qar. Par instants, elle pouvait croiser certains soldats qui la saluaient en opinant du chef, aucune effusion de sentiment. Après tout les gens se méfiaient de cette blonde venue de nul-part, surtout depuis que quelqu'un propageait la rumeur sur sa double identité. Un mensonge pour la détruire, elle le savait mais ne pouvait rien dire pour se défendre.

Un vieux son raisonnait dans le couloir, il faisait presque trembler les parois en béton par la force des ondes sonores. Ses lèvres s'étiraient, dévoilant un semblant de sourire amusé. Ginger était étonnée que cette créature soit si respectée sur la base, et que personne ne lui ait demandé de faire moins de bruit. Un soldat fatigué ou une pilote énervée, tout cela pouvait rapidement tourner au carnage surtout avec la fatigue générale. En temps de guerre, tout était bon pour se défouler ou, au contraire, avoir un temps de répit. Son talent inné et incontesté le sauvait de bien des ennuis, pensait-elle. La blonde appuya sur un interrupteur, une porte s'ouvrit devant elle. Le "laboratoire", comme elle l'appelait, se dévoilait sous ses yeux. Grande pièce encombrée qui sentait le renfermé, un endroit presque idéal pour une fouine comme Ratchet qui passait son temps à tout bidouiller. Ginger aperçut rapidement le crâne chevelu de l'ingénieur. « Oui c'est moi, salut Ratchet ! » Son corps svelte se mouvait entre les piles de matériel, slalomant presque élégamment en évitant de toucher aux nombreux outils. Le droïde la suivait de près, désormais une volute à peine visible s'échappait du haut de son crâne sphérique, accompagnée de petites étincelles ponctuelles. « Moi ? J'ai rien cassé, par contre le Premier Ordre nous a sacrément amoché mon vaisseau et BB-2B. »

Ses iris céruléennes parcouraient l'ensemble des étagères, curieuse de tout ce qui pouvait s'y trouver, sans savoir parfois l'utilité de certains objets. Ginger omit volontairement de répondre à la dernière phrase de la créature, consciente qu'elle lui proposait -presque- poliment de dégager. Clairement le capitaine n'était pas du genre à vouloir attendre, ou apprécier de se faire jeter.  Un regard lancé sur Clank, le droïde si particulier de Ratchet, se transforma presque en échange de pitié. Pauvre bête, cette phrase lui brûlait les lèvres, mais elle la retint avec force. « On va manger un bout ? Tu pourras t'occuper de mon droïde après si tu peux te libérer du temps, je pense qu'il est un peu déglingué après les charges qu'on a reçu. ». Aucune réaction de la part du mécano. Face à tant de dédain social, la moue de la blonde se tordit légèrement. Sentant la frustration emplir ses poumons, et son sang bouillir dans ses veines, Ginger fit baisser la tension en expirant un grand coup. La soldate s'empressa de s'approcher du duo et de prendre des mains la bombe de peinture avec laquelle il offrait une nouvelle jeunesse à Clank. « Il est temps de sortir un peu de ta cage, ça pue la mort et le cambouis ici. Je te rendrais ta bombe après qu'on ait mangé un truc. Ça te dit ? » Un sourire un peu forcé vint fendre ses lèvres, heureusement que son regard lui dénotait un peu et lui apportait un faux air de sympathie. Ginger détestait manger seule, ça lui rappelait ses affreux instants de solitudes quand elle était encore au Premier Ordre. « Fais pas ton rat ! Il faut que tu manges aussi, ça te permettra de voir des vivants en plus ! » Petite touche d'humour approximative, venant d'une personne qui avait baigné toute sa vie dans la rigidité d'une éducation militaire abusive. Sa main droite se posa sur le haut du crâne de Clank, presque par réflexe que par pure envie amicale.



close your eyes


the nightmare is coming trought the dark


(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» mon amie...[ginger]
» EDGAR ✖ he said if you dare come a little closer.
» Closer to the Edge
» Les pires histoires sont des histoires de famille ▬ Ginger
» 01. I get bored, so ... Hello ! [ft Glenn McAllistaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Origins ::  :: Outer Rim :: D'Qar-
Sauter vers: