HOLONET

Ginger Storm est activement recherchée par son frère, le Stormtroomper Trevin Storm. Grosse rançon à celui qui lui rapportera sa soeur chérie.

Le pilote Navick Malyen est à la recherche de sa cargaison de bâtons de la mort.

L'instabilité du général Elrik Tanar est toujours redoutée dans les rangs de la résistance.

Et vous ?


WANTED

Jake Horn : fiancé de Ginger Storm, formateur référent au centre de formation des cadets du Premier Ordre.
Neo Carlstein : médecin, taupe du Premier Ordre.



 ::  :: Wild space :: Tatooine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Flashback 29 ABY) Mission Tatooine (terminé)

avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : -93
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 3/4.
Autres comptes : /
Avatar : Margot Robbie (by Blondie).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : capitaine dans la flotte de la résistance, pilote dans l'escadron Red et Red Leader.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 15:27

Mission Tatooine
feat Navick Malyen

Du sable, d'immense étendues couleur ocre s'étendaient à perte de vue sur cette planète hostile. De la poussière et une chaleur insoutenable, voilà ce qui allait attendre la jeune recrue de la résistance. Installée au fond d'un vaisseau de transport, venue ici incognito, personne ne pouvait alors se douter de l'identité de la blonde au regard d'un bleu intense. Vêtue d'une tenue sobre, vierge de tout insigne la reliant à ce groupe récemment créé, la belle Ginger resserra les pans de sa veste en cuir un peu plus contre son débardeur blanc. Son cœur battait la chamade, elle sentait la tension s'amasser sur ses maigres épaules. Cette première mission en tant que recrue était importante, elle allait lui permettre de faire ses preuves en faisant oublier son passé au sein du Premier Ordre.

Un an, cela faisait un an que la pilote rebelle avait quitté sa famille et son passé pour tenter de refaire sa vie. C'est sur les traces de la résistance qu'elle s'était lancée, et c'est grâce à eux qu'elle a pu reconstruire sa nouvelle identité. Un timing parfait en somme, ou presque. Depuis son arrivée sur D'Qar, et ses révélations sur ses origines, bon nombre de soldats ont marqué leurs doutes sur la sincérité de cette blonde venue de nul part, et certains ont même supposé qu'elle n'était qu'une espionne du Premier Ordre. Foutaises, mensonges absurdes ! Après tout ce qu'elle avait vécu, tout ce qu'elle avait abandonné, comment pouvaient-ils l'accuser de la sorte ? A cause de ça, personne ne voulait lui faire confiance et elle restait postée à un rang bien inférieur à ce qu'elle espérait obtenir. L'importance de la mission qu'on lui avait attribuée était capitale. Ces informations qu'on lui avait demandé de récolter, sur cette planète aride, allaient permettre à la résistance d'évaluer la possibilité d'installer une base dans ces cavernes. La recrue Ginger Storm n'avait pas le droit à l'erreur. La mission devait être achevée avec succès, sinon elle pouvait dire adieu à ses ambitions de rejoindre l'escadron de pilotes de la résistances et retrouver ses anciennes sensations.

La porte de l'appareil s'ouvrit dans un grincement inquiétant. Une vague d'air chaud et étouffant pénétra dans l'entrée, faisant tousser la jeune femme et d'autres passagers. Ginger était la seule humaine, vêtue comme une aventurière chevronnée, avec sa veste en cuir brun, son pantalon noir si près du corps, ses bottes miteuses et son sac qu'elle tenait en bandoulière. Un blaster, sans aucun insigne particulier, était maintenu à la boucle de sa ceinture. Personne n'aurait pu rallier cette blonde à un quelconque groupe, elle ne donnait pas fière allure. Seule son épaisse crinière blonde semblait détonner dans toute cette morosité, attachée au-dessus de son crâne dans une queue-de-cheval parfaitement maîtrisée. Ses années passées dans l'armée et son éducation militaire n'étaient pas étrangères à cette allure stricte qu'on pouvait lui coller. La soldate prit une profonde inspiration, laissant sortir les autres créatures, puis décida de les suivre à son tour. Tatooine n'était pas une planète très favorable à la résistance, ni au Premier Ordre semblait-il. La soldate Storm devait se montrer prudente dans ces rues, il n'était pas impossible que sa mission soit plus complexe qu'elle n'en ait l'air. Après tout, elle n'avait aucun soutient sur cette planète, il n'y avait qu'elle et son courage pour la maintenir en vie.

Les rues animées de Mos Eisley faisaient leur apparition. Le vent charriait des amas de sable le long des murs en terre des habitations locales. L'air était lourd, presque insoutenable. Ginger était plus habituée aux contrées verdoyantes et respirables comme Wayland ou D'Qar. De grosses gouttes de sueur perlaient sur son front, ses joues rosies par la chaleur faisaient encore plus ressortir le bleu de ses iris. Pour se protéger des rafales de vent et de sable qui irritaient sa peau, la jeune femme avait enroulé un espèce de foulard beige rapiécé autour de son cou.

La semelle de ses bottes en cuir foulaient le sol poussiéreux de Mos Eisley à un rythme soutenu. Ginger s'aventura dans une rue déserte et sorti une petite tablette de son sac-à-dos. Quelques bips plus tard, une espèce de carte virtuelle s'éleva au-dessus de l'écran. Chaque habitation était en relief, ce qui donnait l'impression de survoler la ville dans un drone espion. Concentrée, la jeune femme ne vit pas venir cet homme encapuchonné qui lui fonça dedans. « Ah ! » S'exclama-t-elle en tombant par-terre. La tablette, elle, fit un vol planté et vint d'écraser sur un mur, terminant en mille morceaux dans la poussière. « Vous auriez pu faire attention ! » Ginger s'était redressée et toisait l'inconnu de sa petite hauteur de femme, les mains posées sur ses hanches et les sourcils froncés en signe de consternation.



close your eyes


the nightmare is coming trought the dark


(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Navick Malyen
Armée de la Résistance
Crédits : 498
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Dispo !
Autres comptes : Nop.
Avatar : Douglas Booth


Âge : 24 ans.
Surnom : Nav'
Profession : Pilote dans le Red Squadron.
Allégeance : Resistance.

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 18:13

Mission Tatooine
feat Ginger Storm

Les mois passaient et se succédaient. J'avais la désagréable impression de me dessécher au milieu du désert, de continuellement vivre la même journée, une journée de survie plus que de vie, sans fin, sans bout. Avais-je réellement fait le bon choix en quittant les Chevaliers de Ren. Est-ce qu'au fond je ne m'étais pas condamné à vivre dans la fuite constante sans réel but, sans avenir. Ces quelques mois m'avaient largement fait réfléchir et les bâtons de la mort atténués suffisamment le lien à la force que j'avais pour ne pas entendre ses sirènes et son appel envoûtant et difficilement inaudible. J'avais élu domicile sur une planète désertique de la bordure extérieur. C'était la planète où Maître Skywalker avait grandi, Tatooine. Il nous en avait régulièrement parler comme étant la planète natale de son père Dark Vador mais aussi celle où son Maître, Obi-Wan Kenobi avait vécu en Hermite pendant près de 20 ans à la suite de la grande purge Jedi orchestrée par l'empereur Palpatine. Je ne savais même pas pourquoi j'avais choisi cette planète pour mon exil. Sans doute était-ce parce que c'était la planète idéal pour se faire oublier et parce que le Premier Ordre ne viendrait jamais ici ou était-ce parce que inconsciemment je cherchais un point de rattache, une accroche à laquelle me tenir dans l'inconnu dans lequel j'étais. La seule chose que je connaissais c'était la planète de mon ancien maître et il était plaisant de me sentir indirectement connecté à lui, malgré tout ce que j'avais pu faire et dire, il était comme mon Père.
Je errais dans les rues sans but, je venais d'acheter à un petit revendeur de contrebande quelques bâtons de la mort pour passer la semaine. J'avais bien assez de crédits fournis par le Premier Ordre pour subvenir très largement à mes besoins dans une ville comme Mos Esley. Je pénétrais comme à mon habitude dans la cantina, et comme d'habitude je commandais un Café Spiran. Je n'aimais pas réellement le lait vert ou bleu qui étaient des spécialités ici, je le trouvais trop ... pâteux. Je pris place dans une place en fond de Cantina, mon habit poussiéreux légèrement en lambeaux, couvert d'une cape usagée depuis plusieurs dizaines d'années sans doute. J'avais dû abandonné tout ce qui me rattacher à mon ancienne vie et mes habits en faisaient partis. Après tout je devais au maximum passé inaperçu.

Mon regard traversa la pièce et se posa en direction d'un attroupement qui s'était créé devant le bar. Un groupe de contrebandier beuglait dans un langue incompréhensible en direction du barman qui semblait clairement apeuré, au vu de sa tentative maladroite de se dissimulé derrière le comptoir. J'hésita un moment avant d'agir et finalement je termina mon verre avant de le reposer d'un coup sec sur la table. Je me levais et bizarrement les personnes présentes dans la cantina se turent au même moment. J'avais oublié les dires sur moi et les causeries dont j'étais régulièrement la cible. Après tout un homme mystérieux sortit de nul part dont le seul rituel connu est de quotidiennement s'installer à la cantina ça favorise la création de ragot. Malgré tout je n'écoutais que très peu les dires et je ne prêtais pas attention à tout cela. Malgré tout voilà que je me retrouvais debout, les regards braqués sur moi, je n'étais pas particulièrement à l'aise dans cette situation. Après tout la force n'était plus avec moi et j'avais pour volonté de rester discret. Malheureusement un élan d’héroïsme imprévu m'avait conduit devant ces personnes, mes iris bleu fixées sur la personne qui était à l'origine de l'altercation. Visiblement ils avaient bien trop bu et le contrebandier n'avait pas accepté la remarque du barman qui lui demandait de sortir. "Qu'est-ce que tu veux toi ? Barres toi de là avant qu je décide de sortir mon blaster." lança l'ivrogne. Je le regardais fixement et cela avait l'air de le déranger. Le pire dans tout cela c'est que je pouvais clairement déceler en lui la couardise qu'il dissimulait face à ses collègues. Malgré tout dans un élan de folie ou de frustration il dégaina son arme avant de la pointer dans ma direction. "Allez vas-y tire si tu en es capable mais décides toi vite où ça va mal finir." lui affirmais-je dans un calme et une impassibilité déstabilisante. L'homme s'emballa dans une tremblote couarde avant de s'apprêter de appuyer sur le détente. À la vue du geste je saisis l'arme avant de lui faire une clé de bras pour le désarmer et le mettre à terre d'un coup de pied. "Maintenant dégagez de là avant que je ne perde patience."

Les hommes partirent jambes à leur cou quittant la cantina dans des injures à peine compréhensible. Je regardais les gens autour du moi et soupira un long moment avant de fracasser le blaster sous mon pied. Je sortais de ma poche quelques crédits avant de les donner au gérant. "Tenez c'est pour le dérangement." Me voilà à mon tour sorti de la cantina. Je soupirais à la pensée que les ragots allaient s'intensifié et dans mon dépaysement je percuta une jeune femme qui tomba à terre. Le temps de me rendre compte de cela, elle était déjà debout et me fixait du regard en me reprochant mon manque d'attention. Elle n'avait pas tord après tout, d'autant que dans sa chute elle avait visiblement détruit son datapad. Je sortais quelques dizaines de crédits de ma poche avant de les lui donner dans la main. "Toutes mes excuses. Prenez ceci pour vous racheter un autre datapad." et je continuais ma route, après tout je n'avais que beaucoup trop attirer l'attention aujourd'hui et ce n'était pas bon. Je devais prendre retraite quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : -93
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 3/4.
Autres comptes : /
Avatar : Margot Robbie (by Blondie).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : capitaine dans la flotte de la résistance, pilote dans l'escadron Red et Red Leader.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 2:21

Mission Tatooine
feat Navick Malyen

L'ombre fila devant sa silhouette gracile aussi rapidement qu'un souffle de vent. La jeune femme eut à peine le temps de croiser un visage juvénile, un menton, une barbe naissante, une peau clair. Un humain, très pressé apparemment, qui s'était à peine retourné sur son passage. Cette chute tombait mal, vraiment. Cette malencontreuse rencontre avait détruit son datapad qui gisait au sol, en mille morceaux sur le sable brûlant de Mos Eisley. Un voix, grave, sérieuse, raisonna à ses oreilles en quelques excuses rapidement balancées. Ginger n'était pas le genre de soldat à agir sans réfléchir, c'est avec une certaine froideur cependant qu'elle accueillit ces plates excuses et cet argent rapidement lancé dans sa direction, alors qu'elle venait à peine de se relever. Leurs mains se frôlèrent à peine, l'étranger s'enfuit déjà, le pas rapide et fluide, dans les rues de la ville. « Hein ? » Eut-elle le temps de lancer dans un gémissement retenu. Impossible de le rattraper, son bras tendu au dernier moment eut à peine le temps de toucher le bout de sa cape en décomposition. « Je n'ai pas fini ! » L'inconnu n'entendit rien, ou en tout cas il ne répondit pas, disparaissant dans une rue adjacente. Ébahie, même vexée par la réaction de cet humain, la soldate à la chevelure blonde préféra épousseter sa tenue avec vigueur pour faire baisser l'énervement qui grimpait en flèche. « Crétin », marmonna-t-elle à voix basse, la mâchoire serrée. Les humains n'avaient donc aucune éducation dans cette région de la galaxie ?

Les minutes s'étaient écoulées. La lieutenant Storm s'était éloignée du cadavre de son datapad et était retournée au centre-ville. Le visage entrevu de l'inconnu lui était désormais sorti de la tête, elle cherchait le moyen de récupérer les informations qu'elle était venue chercher sur Tatooine. Sa mission s'engageait mal, sans sa tablette, mais Ginger gardait espoir de réussir à interroger un ou deux locaux. Arrêtée à l'ombre d'un bâtiment, le dos contre le mur et les bras croisés contre sa poitrine, la jeune humaine dévisageait chaque créature qui traversait l'allée principale, à la recherche d'un potentiel informateur. Aucune d'entre elle ne semblait assez loquace pour vouloir répondre à ses questions. Un profond soupire marqua son exaspération. C'est alors qu'une silhouette connue apparut au loin pour disparaître dans une échoppe. L'homme à la cape ! Ginger avait déjà décollé son dos du mur et filait à toute allure, sous le regard intrigué de quelques passants.

Le vent soufflait contre son visage, faisant flotter sa chevelure blonde à chacune de ses grandes enjambées. Les foulées de la soldates étaient rapides, elle filait telle une fusée dans Mos Eisley, essayant de rattraper l'inconnu à la cape. Elle s'engagea dans une allée déserte, puis tourna à un carrefour. Ploc ! « Aïe », s'écria-t-elle alors que son front vint heurter une surface lisse et dure, elle tomba en arrière. Ses esprits rapidement retrouvés, Ginger leva ses iris bleutés devant elle. Un casque immaculé se tourna dans sa direction, les deux fentes noire la toisaient de leur hauteur. Le Stormtrooper tenait son blaster sans la viser, son acolyte derrière-lui s'était aussi retourné. Un voix robotique s'échappa de derrière le casque. « Déclinez votre identité ! » La soldate tenta de se relever lorsque ce dernier leva son blaster dans sa direction. Réflexe, Ginger leva les mains en l'air en signe de paix, inutile de faire la tête-brûlée et les liquider. « Je m'appelle Irina Mansmith, je viens faire chercher des pièces pour mon vaisseau », menti-t-elle. Son identité était connue au Premier Ordre. N'importe quel soldat serait récompensé en ramenant la traîtresse Ginger Storm. Heureusement pour elle, tout le monde ne connaissait pas son visage. Les stormtroopers face à elle ne semblaient en tout cas pas attacher de nom à ce visage angélique qui leur faisait face. « Levez-vous, gardez les mains en l'air ! » Ginger s'exécuta, les lèvres closes, la mine faussement déconfite. Sans savoir si s'était le stress ou la peur, la jeune femme sentit son pouls s'accélérer, sa respiration se fit soudainement plus rapide alors qu'elle se relevait. Le second Stormtrooper se mit à lui faire une fouille au corps lorsqu'il tomba sur son blaster accroché à sa ceinture. « Vous commercez armée ? Venez avec nous, nous allons vérifier votre identité ». Mince, justement ce qu'elle ne voulait pas.

Les traits de son visage se durcirent. Sans avoir le temps de s'expliquer, les deux Stormtrooper immobilisèrent ses poignets avec des menottes magnétiques et la firent quitter la rue exiguë. « Attendez ! Attendez, vous ne croyez quand même pas que les gens qui vivent ici ne sont pas tous armés ? Vous n'allez pas tous les arrêtez pour des contrôle d'identi ... » « Fermez-la ! ». On assénât un coup de crosse de blaster dans le dos de la blonde pour l'obliger à avancer, ce qui manqua à nouveau de la faire trébucher. Voilà que sa mission s'annonçait vraiment mal. Comment allait-elle réussir à s'en sortir seule ? D'un simple contrôle, l'unité de reconnaissance des Stormtroopers du Premier Ordre réussiraient à découvrir sa réelle identité et l'arrêteraient immédiatement. Ce n'était pas le fait d'envisager la mort qui lui faisait peur, non, ce qu'elle craignait s'était qu'on l'interroge sur la Résistance et ses bases dans la galaxie.

Plus le trio avançait, plus le sang de la jeune humaine se glaçait dans ses veines et sa peau palissait à vue d’œil. Arrivés près du poste, où se trouvaient deux autres Stomtroopers, l'un d'entre eux était le Capitaine de cette escouade, vu l'insigne qui trônait sur le plastron de son armure blanche. Ce dernier se tourna vers le petit groupe et interrogea ses officiers. Pendant ce temps, Ginger se tenait là, en plein cagnard, le visage suintant de sueur, des mèches blondes étaient collées sur son front, le regard qui filait autour d'elle à la recherche d'une idée pour s'enfuir. Les mains liées, elle ne pouvait pas entreprendre grande chose. « Tournez-vous ! » Lui ordonna-t-on sur un ton ferme. On l'obligea à faire faire au Capitaine qui avait sorti un petit appareil qu'il tenait fermement dans son gant blanc. Une lueur bleuté scanna son visage. Progressivement le visage de Ginger et son identité apparurent sur l'écran de contrôle. Le temps que l'information leur monte au cerveau, la soldate donna un grand coup d'épaule au Stormtrooper qui la tenait puis s'enfuit dans une foule de passants.

Des tirs de blaster fusaient au-dessus de sa tête. La résistante savait que sa course n'allait pas la sauver. Néanmoins elle ne désirait pas se rendre au Premier Ordre, surtout depuis qu'ils avaient mis à jour sa réelle identité. Ginger s'engouffra dans une cour, un cul-de-sac, qui était entourée de plusieurs maisons. Mince ! Impossible de faire demi-tour.



close your eyes


the nightmare is coming trought the dark


(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Navick Malyen
Armée de la Résistance
Crédits : 498
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Dispo !
Autres comptes : Nop.
Avatar : Douglas Booth


Âge : 24 ans.
Surnom : Nav'
Profession : Pilote dans le Red Squadron.
Allégeance : Resistance.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Aoû - 17:38

Mission Tatooine
feat Ginger Storm

La femme que je venais de bousculer n'avait pas réellement eu le temps de s'attarder sur moi. C'était pleinement conscient de ma part. Après tout je ne voulais en aucuns cas créer des ennuies même si la plupart du temps c'était eux qui venaient me chercher comme à la cantina il y a quelques minutes. Je m'étais éloigné rapidement de la jeune femme et malgré son désir de ne pas vouloir en restant là je fis mine de ne pas l'entendre. Je ne savais pas ce qu'il y avait dans ce datapad mais visiblement c'était assez important pour qu'elle me reproche l'accident alors que je lui avais largement donné l'argent nécessaire à son remboursement. Bref, non pas que je m'en fichais mais je ne devais pas m'y intéresser et je tour au niveau du marché. J'avais quelques petites choses à acheter avant de rentrer chez moi me reposer. La journée ne m'avait pas réellement fatiguée mais je me sentais mal de tout ce qui c'était passé. Je n'aurais pas du intervenir et je m'en voulais de l'avoir faire même si la cause était juste je m'étais créé des ennuies et ce n'était pas bon. Néanmoins je fis mon tour dans le marché malgré le fait que mes pensées étaient perdues.

Alors que je m’arrêtais à quelques stands mon regard fut attirer par un grabuge qui venait de se créer. Visiblement des Stormtroopers venaient d'arrêter une jeune femme. Des Stormtroopers ? Ici? Mais comment cela se faisait-il ?! Mon étonnement était à la hauteur de l'incompréhension de leur présence ici. Cette histoire commençait à réellement tourner mal. Je ne pouvais risquer de me faire repérer même si ils ne connaissaient clairement pas mon identité mais mon regard posait sur l’événement qui se déroulait devant mes yeux me prit du court quand la personne arrêté se retrouva être la blonde d'il y a quelques minutes. Je voulais aller l'aider mais c'était bien trop risquer. Je bousculais les gens doucement afin de me frayer un chemin au milieu de la foule qui s'était légèrement amasser devant la scène. Les soleils jumeaux frappaient encore fort malgré la nuit qui commençait à tomber sur la planète désertique, ce qui n'ajouta qu'un sentiment d’effroi à la vision des soldats en armure blanche.

Je soupira un long moment avant de me contraindre à retourner à mes occupations. Qu'avait-elle pu faire pour que ces soldats l'arrêtent ? Etait-ce un rapport avec le datapad que je venais de détruire par accident ? Faisait-elle parti d'un groupe rebelle ou était-elle simplement une truande recherchée par le nouvel ordre ? Je n'en savais rien et je ne devais pas y penser. Après tout dans l'état actuel des choses je ne pouvais strictement rien faire et les chances de revoir la jeune femme vivante et sortir tranquillement du poste était infime voir inexistante. Les soldats du Premier Ordre n'étaient pas du genre à laissé filer une personne qu'ils avaient arrêté, d'autant plus qu'ils cherchaient toujours quelque chose afin de porter défaut à la dite personne. C'était le mode d'emploi du régime autoritaire qu'ils voulaient installer et puis, sans doute avait-il une prime à l'arrestation ... M'enfin, me voilà dans une étrange situation, une de celles dont je n'osais espérer la finalité. Alors que mes rêveries me firent perdre la notion du temps, celles-ci disparurent dans un son reconnaissable entre mille qui me sortit de l’embrume-ment dans lequel mon esprit était figé.

Les tirs de blaster retentissaient sur la place et fusaient au dessus des têtes des locaux qui se cachèrent dans l'incompréhension et la peur. Les Stormtroopers semblaient vouloir abattre une cible qui se faufilait entre la foule. Je reconnu facilement la blonde et une sourire se dessina sur mon visage. Elle était sacrément fur à cuir la frêle, échapper aux stormtroopers c'est quelque chose quand même. Je suivais sa course tandis qu'elle s'arrêta dans une impasse. Par chance ou grâce au destin c'était la rue de ma maison. Les Stormtroopers venaient de perdre sa trace et je me frayais un chemin au milieu des passants apeuraient par la scène. Je rentrais chez moi par la porte principale et me dirigea vers la sas secondaire qui donner sur la rue ou était prisonnière la jeune femme. Je l'ouvris et regarda la blonde me dévisageait de surprise. "Soit tu rentres, soit je laisse le soin aux Stormtroopers de te retrouver." J'étais assez sec et plutôt froid mais ce n'était pas volontaire. Malgré l'autorité qui se dégageait de ma voix à ce moment là j'espérais qu'elle fasse le bon choix. Après quelques secondes d'hésitation la jeune femme prit le choix de rentrer ce qui arracha à mon visage un bref sourire de satisfaction. "Désolé c'est petit et pas très confortable mais c'est mieux que les geôles du Premier Ordre ... Enfin, je crois." J'enlevais ma cape et la dépoussiéra en la secouant avant de me retourner vers elle, le visage aimable et un sourire aux lèvres pour la mettre dans le meilleur des conforts possible. Je me dirigeais vers la cuisine afin de prendre deux verres de poterie et y ajouter de l'eau. "Tiens ça te fera du bien." Je m'assis sur un fauteuil en face d'elle avant de la regarder quelques secondes. C'était une belle femme, blonde, gracieuse avec une légère dose de masculinité qui accentuait un côté viril aux antipodes de son physique frêle. "Pourquoi t'ont-ils arrêté?".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : -93
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 3/4.
Autres comptes : /
Avatar : Margot Robbie (by Blondie).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : capitaine dans la flotte de la résistance, pilote dans l'escadron Red et Red Leader.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Aoû - 22:32

Mission Tatooine
feat Navick Malyen

Sa poitrine se soulevait à chacune de ses inspirations, rapides, rapprochées. Chacun de ses muscles était contracté à l'extrême, elle sentait la tension tendre son corps tout entier. Comment avait-elle pu se perdre dans les ruelles de Mos Eisley, dans ce sens-unique. C'était peut-être le seul cul-de-sac de la ville et elle était tombée dessus. Sa respiration s'accélérait. La résistante sentait son pouls pulser dans ses oreilles. Une petite brise se mit à faire danser sa chevelure blonde accrochée au-dessus de sa tête, hélas insuffisante pour faire baisser sa température corporelle. Ses iris céruléennes sondaient les environs à la recherche d'un endroit où se cacher. Quand bien même, les soldats du Premier Ordre n'étaient pas tous simples d'esprits, ils la retrouveraient aisément si elle était cachée derrière un tas de sable. Non, il fallait qu'elle puisse ... Tout à coup, une voix masculine se fit entendre derrière elle. Ginger Storm sursauta. Son visage pivota doucement dans la direction de l'homme qui venait de lui adresser ces quelques mots. Cette voix sèche et cassante, c'était cet homme qui l'avait bousculé tout à l'heure. Sans plus attendre, la soldate pénétra dans la modeste demeure. La jeune femme ne put apercevoir le sourire qui écartait les lippes généreuses de l'humain, trop concentrée sur l'extérieur qu'elle pouvait apercevoir à travers une petite lucarne incrustée dans la porte. Au loin, elle pouvait apercevoir l'unité de Stormtrooper faire leur inspection. Les armures blanches se rapprochaient progressivement des habitations.

L'avaient-ils démasqué ? Probablement. Ils n'auraient pas laissé fuir une ennemie du Premier Ordre, une traîtresse qui avait quitté leurs rangs pour rejoindre la résistance. Non, selon elle, ils avaient déjà alerté les unités de renseignements. Des troupes supplémentaires n'allaient pas tarder à débarquer sur Tatooine, ce n'était qu'une question d'heures.

A nouveau le silence fut brisé par la voix rauque de l'inconnu à la barbe. Ginger pivota pour le mettre dos au mur en pierre. Ce dernier semblait plus détendu que lors de leur première et courte rencontre. Ses iris bleutés s'arrêtèrent un instant sur sa carrure musclée qu'elle dévisagea presque de la tête aux pieds. Qu'un court instant bien sûr, car l'homme avait déjà disparu dans une pièce adjacente. Avait-il fait ça pour l'aider ou avait-il un plan derrière la tête ? Toujours sur ses gardes, la jeune soldate affichait une expression de doute et de méfiance face à cette hospitalité tant espérée, mais aussi redoutée. « Merci », lui dit-elle alors que l'homme était toujours dans l'autre pièce. Il l'avait probablement entendu, sa voix fluette traversant la pièce jusqu'à la cuisine. L'inconnu revient rapidement vers elle, avec deux verres à la main, dont un qu'il tendit dans sa direction. D'abord hésitante, Ginger finit par accepter cette boisson et se mit à boire en prenant de grandes gorgées vivifiantes. L'air sec et la chaleur du désert l'avaient déshydratées. Sans qu'elle ne se rende compte, ses lèvres craquelaient déjà par endroits, la peau auparavant opaline de ses joues avait légèrement brûlé sous la puissance des rayons des soleils de la planète.

L'humain s'était affalé dans un fauteuil, tandis que son invitée avait préféré rester debout, dos au mur, tenant son verre vide entre ses mains. Ginger reprenait progressivement son souffle, le regard rivé sur l'homme face à elle qui venait juste de la questionner sur les raisons de cette échauffourée avec les soldats du Premier Ordre. Pendant un instant la jeune femme préféra ne pas apporter de réponse à cette question, puis, après de longues secondes d'un silence très pesant, elle sentit son dos glisser contre le mur et finit par s'asseoir par terre, en tailleur. D'un geste rapide de la main, la blonde replaça une mèche derrière son oreille et commença sa réponse. « Ils ont dû me confondre avec quelqu'un d'autre. Ils ont vu mon blaster et ils ont décidé de m'arrêter. Je sais pas pourquoi, je ne suis pas la seule personne armée sur cette planète. » Ginger ferma ses yeux pendant un court instant pour se concentrer. Son esprit brouillait de nombreuses idées, informations, anecdotes, puis, une lueur. Il fallait qu'elle parte, mais il fallait aussi réussir sa mission. « Vous m'avez l'air de bien connaître cette planète ... » Dit-elle en fronçant les sourcils, le fixant dans un silence presque gênant. Et si elle le kidnappait pour qu'il lui donne les informations nécessaires à la réalisation de sa mission ? Cette idée stupide s'éloigna rapidement de son esprit tordu. La soldate se redressa sur ses jambes musclées. « J'ai besoin ... »

Quelqu'un toqua à la porte, juste à côté de Ginger. Cette dernière eu pour réflexe idiot de s'accroupir. Personne ne pouvait la voir, ni à travers le mur ni à travers la lucarne. Elle fit de grands gestes à l'inconnu pour lui signaler de ne pas répondre et de ne pas faire de bruits. Le soldat de l'autre côté toqua encore, avec plus d'insistance. A nouveau Storm réitéra ses gestes à l'encontre de son hôte bienveillant. Il fallait partir, ses soldats semblaient prêts à enfoncer la porte. Le pas léger, le dos toujours courbé, la jeune femme se dirigea vers l'inconnu installé dans son fauteuil et le tira par la manche puis l'obliger à se lever. Ginger avait dégainé son arme et la pointait dans les côtes de l'homme. Son regard n'était pas malveillant, néanmoins on pouvait sentir l'inquiétude suinter de ces iris céruléennes qui le fixaient sans ciller. Elle l'emmena dans une autre pièce et le poussa doucement contre un mur. Face à lui, à quelques centimètres, elle pouvait sentir son souffle chaud caresser sa peau meurtrie par les rayons des soleils. « Je ne vais pas vous faire de mal, sauf si vous bougez ou les alertez. J'ai besoin d'un vaisseau, et d'un informateur. Vous pouvez me trouver ça ? » Son visage était comme figé dans le marbre, sérieuse comme à son habitude.



close your eyes


the nightmare is coming trought the dark


(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Navick Malyen
Armée de la Résistance
Crédits : 498
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Dispo !
Autres comptes : Nop.
Avatar : Douglas Booth


Âge : 24 ans.
Surnom : Nav'
Profession : Pilote dans le Red Squadron.
Allégeance : Resistance.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Aoû - 18:45

Mission Tatooine
feat Ginger Storm

J'étais tranquillement assis devant cette jeune femme qui m'était inconnue. Je la toisais du regard et cherchais inconsciemment à la sonder. Je pouvais percevoir dans son regard beaucoup de choses, et même si notre échange visuelle n'avait duré que quelques secondes il avait semblé s'être écouler plusieurs minutes. Elle semblait si frêle, si innocente mais en aucuns cas elle ne devait l'être. Enfin, elle n'était coupable que d'avoir échapper aux Stormtroopers à première vue. Néanmoins si ils avaient voulu l'arrêter ce n'est clairement pas à cause d'un port d'arme qui était extrêmement commun ici. Elle devait cacher quelque chose, c'était même une certitude. Après tout c'était son problème et je n'en avais que faire même si ma curiosité était grande. Malgré tout me voilà entrain de cacher un fugitif dans ma propre maison. Si les Stormtroopers parvenaient à la retrouver, ils feraient d'une pierre deux coups et c'était très dérangeant, d'autant que je savais pertinemment qu'il y en a un qui serait ravi de me retrouver et me faire payer. Je n'avais pas peur de la mort, si je devais mourir mon simple regret aurait été d'avoir un sentiment d’inachevé, comme si la force voulait que je regagne sa confiance. J'avais pris le temps de réfléchir ces derniers mois, ma vie de fugitif, d’Hermite, d'exilé m'avait permis pour la première fois de me centrer sur moi même, de penser à moi, à ce que je voulais vraiment. Au final et avec le recul ça ne m'était jamais arrivé. On m'avait plus ou moins indirectement indiquer le chemin que devait prendre ma vie et au final j'avais eu le sincère sentiment que c'était ce que je voulais moi mais ce n'était pas le cas. Sincèrement et après des mois de recueillement sur moi même je ne savais toujours pas la marche que je devais suivre, le but de ma vie, ma ligne directrice. Je voulais seulement vivre même si j'avais plus le sentiment de survivre et me laisser porter par un courant sans force qui me faisait faire du sur-place.

Les excuses de la jeune femme était tiré par les cheveux. Oui certainement que les Stormtroopers l'avaient arrêté pour port d'armes mais c'était plus une excuse afin d'obtenir son identité qui a du visiblement bien déranger les Stormtroopers à tel point que l'on pouvait attendre grouiller ceux-ci à l'extérieur dans leur marche reconnaissable entre mille. La fugitive ne faisait sans doute pas attention mais je les sentais arriver. Ils faisaient du porte à porte à la recherche de la blonde et c'était bientôt notre tour. C'était quand même amusant dans un certain sens d'être de l'autre côté de la barrière, de voir l'effet que ça faisait d'être rechercher par eux. Il était vrai qu'en toute honnêteté, ils inspiraient une certaine crainte. Ce n'était que des pions sur l’échiquier du Premier Ordre mais Ils reflétaient à merveille toute la puissance de cet Empire. "Je n'y suis que depuis quelques mois mais je la connais plutôt bien oui." Je fixais la porte en même temps que ces mots sortirent de ma bouche. Ils étaient là, à quelques mètres. Alors que la jeune femme s'apprêtait à me dire quelque chose, la porte trembla dans un fracas sourd. Ils étaient bien là. La Blonde n'avait visiblement pas l'air rassurer et prise dans un instant de panique sans doute s'accroupit et me faisait signe de faire même. Je la toisais légèrement, sans laisser rien transparaître à dire vrai. Ce n'était que des soldats après ... Ils faisaient si peur que ça ? Elle accourut vers moi, me tirant par la manche avant de pointer son blaster contre mes côtes et poursuivre en m'emmenant dans la petite pièce qui me servait de chambre à coucher et me plaqua contre le mur près de la porte pour venir presque couler son visage au mien. Je pouvais sentir le parfum de ses cheveux qui mélangeait une légère odeur fraîche à celui de la chaleur et du sable, sa peau était rougie et son cœur battait fort, son souffle était saccadé malgré qu'elle ne laissait rien paraître. Je lâcha sans le vouloir un léger rictus à  ses paroles qui se voulait être rassurantes. Elle ne me ferait pas de mal disait-elle. Je n'en doutais pas néanmoins la situation faisait qu'elle n'était pas très crédible. Une fugitive qui menaçait son hôte avec un blaster avant de l'emmener de force dans une chambre et le plaquait violemment contre le mur ce n'était pas forcément très agréable. Dans un autre contexte peut être mais là clairement pas. "Je t'ai écouté maintenant tu me laisses faire. Je me contrefiche que tu sois recherchée ou non, que tu sois sincère ou non. Je t'ai ouvert ma porte pour t'aider et tu me laisses prendre les choses en main. J'accepterai de te servir d'informateur après qu'on soit sortit d'ici." Mon regard se voulait intimidant et froid et tout ceci accentué de paroles sèches et cinglantes. Je ne voulais pas lui faire peur ou quoi mais qu'elle me laisse faire. Après tout il était simple pour moi de savoir que les Stormtroopers dépêchaient dans les lointaines planètes de la bordure extérieur n'étaient que des recrues la plupart du temps ou de ceux qui ont fauté. Il est très facile de les prendre à défaut.

Je sortais de la pièce doucement en prenant soin de refermer dérrière moi. "J'arrive ! J'arrive !" criais-je alors de vive voix pour me faire entendre. J'ouvris la porte de et tomba sur deux soldats, l'arme à la main pointé sur moi. "Oula ! Toutes mes excuses, le réveil a été dur. Que puis-je pour vous ?" Les Soldats me regardaient, enfin avaient leurs casques braqué dans ma direction de même que leurs blasters. "Nous sommes à la recherche d'une fugitive dangereuse. Sur autorité du Premier Ordre vous nous voyez dans l'obligation de fouillez votre maison." Je mimais de découvrir la situation avant de simuler un bâillement et les laisser rentré. "De quoi est accusée cette personne au juste ?" Je profitais de la situation pour s'avoir dans quoi je m'embarquais cela me faisait également gagner du temps et c'était le but. "Ceux sont des informations confidentielles. Ne remettez pas en cause la justice du Grand Empereur." Leur recherche continua en faisant le tour de la pièce principale avant de se diriger vers les pièces secondaires, la maison n'était pas grande mais assez pour prendre quelques minutes à tout fouiller. Une fois  devant la porte de la chambre, et alors qu'ils étaient dans une situation de confort inconscient, je profita d'un bref moment d’égarement de leur part pour fracasser leur casque l'un contre l'autre dans un fracas qui résonna dans la pièce. Les deux soldats prient à défaut s'effondrèrent dans la violence du choc. J'ouvris la porte avant de regarder la jeune femme un moment. "Maintenant on dégage."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : -93
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 3/4.
Autres comptes : /
Avatar : Margot Robbie (by Blondie).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : capitaine dans la flotte de la résistance, pilote dans l'escadron Red et Red Leader.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Aoû - 7:59

Mission Tatooine
feat Navick Malyen

Ses iris céruléennes, encerclées par de long cils, fixaient un point dans le vide, comme pour se concentrer. Là, si proche de cet inconnu, elle pouvait percevoir une délicate odeur de brûlé qui émanait de ses vêtements usés par le temps. Sa peau, légèrement teinte par le soleil de Tatooine, sentait quant à elle un intriguant mélange de café fraîchement moulu et de transpiration. Toujours si proche, l'humain pouvait sentir le souffle hardant de l'étrangère buter contre son torse. En levant les yeux, la soldate aurait pu discerner chaque parcelle de ce visage juvénile qui lui était auparavant caché, ces marques tracées par le temps et une expérience bien traumatisante parfois. Elle n'en fit rien. La belle ne portait pas la moindre attention à ce jeune homme maintenu par ses mains expertes. Elle ne capta pas ce regard, ni ce sourire en coin qui semblait exprimer bien plus de choses encore. Non, Ginger Storm était en train de prévoir son prochain coup dans ce jeu d'échec fort dangereux. Sa formation militaire et son éducation l'empêchaient de tuer un civil, son honneur l'en préservait aussi. Non, sa menace latente envers ce curieux personnage n'était que fantaisie. Inconsciemment, elle espérait pouvoir trouver une solution de repli qui lui permettrait de quitter cette habitation entière, sans dommage ni risque de se faire prendre. La voix rauque et sévère de l'étranger sortit la blonde de son intense réflexion.

Ginger leva son visage dans la direction de celui de l'homme qu'elle maintenait toujours contre un mur. C'est avec surprise qu'elle découvrit une forme de froideur mêlée à une sévérité quasi militaire. Ses sourcils se haussèrent presque par réflexe, donnant un air ahurit à la jeune femme. Elle recula au même moment où l'humain s'était écarté d'elle, peut-être l'aurait-il bousculé si elle n'avait pas fait un pas en arrière. Méfiante, la Storm avait gardé son index encré sur la gâchette de son Blaster. La porte était désormais fermée, elle ne pouvait qu'entendre la voix devenue rassurante du jeune humain.

Les troopers avaient pénétré la demeure. La traque continuait. Ginger, adossée contre ce mur, juste à côté de la porte, se tenait prête à tirer. Ses mains maintenant son Blaster, serrées contre sa poitrine, sa respiration rapide ne suffisait pas à alimenter correctement ses fonctions cérébrales. D'épaisses gouttes de sueurs s'écoulaient de son front, à cause de la chaleur et du stress qui s'était emparé de son corps tout entier. Les soldats s'approchaient de la porte de la petite chambre, elle les entendait parler. Elle ne tremblait pas, elle ne pleurait pas, mais Ginger Storm sentait que sa survie ne dépendait que de cet étranger. Un bruit de choc se fit entendre derrière la porte, puis, cette dernière s'ouvrit presque immédiatement, dévoilant la silhouette de l'humain qui l'avait aidé. Les yeux de Ginger se posèrent sur les corps inconscients de deux Stormtroopers, allongés devant la porte. Leurs casques étaient fendus d'un côté, sûrement à cause d'un puissant coup reçu. Ginger reporta son attention sur son potentiel sauveur qui, d'une voix assurée lui somma de déguerpir.

« Je vous suis », dit-elle le souffle court.

La résistante et sa nouvelle connaissance quittèrent la demeure par la porte principale. Inutile de passer par la porte arrière, les renforts risquaient de les rejoindre plus rapidement. Le temps leur était compté, tous les deux le savaient. Sans réfléchir plus longtemps à l'éventualité d'une trahison, Ginger décida de faire confiance à ce total inconnu qui venait de lui sauver la vie. Tous les deux s'élançaient à un rythme soutenu dans les allées ensablées de Mos Eisley. Son sac sur le dos, l'humaine avait empoigné son écharpe vert bouteille qui trônait autour de son cou, en pleine marche, et avait enroulé l'étoffe autour de sa chevelure blonde. Seul son visage à la peau pâle, auréolé par endroit de teintes rosées, était encore visible. Ce subterfuge savamment réalisé avait pour but de brouiller les pistes, en cas d'éventuelles patrouilles de troopers.

« Vous savez où vous allez, j'espère ? », le questionnement sortit tout naturellement au détour d'un carrefour désert. Tous les deux s'enfonçaient dans les tréfonds de la vieille ville et semblaient s'éloigner du spatioport. Ginger ne cessait de regarder par-dessus son épaule, pour vérifier qu'ils n'étaient pas suivis. La soldate, plus par instinct de survie que par habitude, tenait son arme bien devant elle. Cette attitude pouvait passer dans un lieu désert, néanmoins elle pouvait inquiéter la population locale. Consciente de son geste, Ginger finit par baisser son blaster au niveau de ses hanches en maintenant son bras tendu dans le vide. Elle suivait l'étranger de très près, rentrant presque dans ses pas à chacun de ses déplacements furtifs.

Arrivés au bout des dernières habitations de Mos Eisley, le jeune humain s'arrêta brusquement. N'ayant pas prévu ça, Ginger heurta brutalement le dos de son acolyte et manqua de tomber en arrière. « Outch », s'exclama-t-elle en reprenant ses esprits. « Vous ne pouvez pas faire attention? » Sa voix n'était qu'un murmure, pour ne pas se faire repérer, mais son ton n'en était pas moins sévère. La résistante jeta un coup d’œil aux alentours. Il n'y avait rien à part le désert après ces maisons. « Il est où votre vaisseau ? »



close your eyes


the nightmare is coming trought the dark


(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Navick Malyen
Armée de la Résistance
Crédits : 498
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Dispo !
Autres comptes : Nop.
Avatar : Douglas Booth


Âge : 24 ans.
Surnom : Nav'
Profession : Pilote dans le Red Squadron.
Allégeance : Resistance.

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Aoû - 19:37

Mission Tatooine
feat Ginger Storm

J'étais un peu perplexe. Je ne savais pas dans quoi je m'embarquais mais je le faisais sans réellement réfléchir aux conséquences. Après tout, ma vie d'Hermite devait s'arrêter à un moment alors autant que se soit pour aider quelqu'un. Sincèrement j'étais persuadé que si la force ne m'avait pas fait croisé le chemin de cette jeune femme, je serais resté dans ma vie d'exilé. Je n'avais pas prévu de me dresser contre l'Empire sur une toute petite planète comme celle-ci mais c'était un bon commencement. Avant que nous partîmes je pris soin de détruire les casques des stormtroopers afin de brouiller les communications et également de casser leurs armes. Ils ne devaient pas être plus de quelques dizaines et même deux armes en moins pouvait être très préjudiciable pour eux. Je pris quelques affaires et effet personnel avant de quitter ce qui avait été mon chez moi pendant quelques mois. Mes pensées fusaient et me voilà à nouveau entrain de me prendre la tête tout seul. Je devais rester concentré. Un mal de tête violent me pris alors que le bâton de la mort que j'avais pris quelques heures plus tôt ne faisait plus effet. Saleté de force, profanais-je dans mon intérieur.

Nous sortîmes assez rapidement par la porte principale. Nous prenions notre temps afin de ne pas éveiller les soupçons qui pouvaient intervenir de la part de personnes lambda avertie de la présence de la fugitive et sans aucuns doutes tout ceci accentués par un prime pour sa capture pouvait forcer certaines personnes à faire quelques recherches personnelles. Nous étions sur une planète pauvre et au service du cartel des hutts Malheureusement dans ce genre de contexte c'était chacun pour soi et le plus dur était de survivre. Nous prenions un chemin plus que périlleux jusqu'à la basse ville. D'autant que le bruit d'une recherche des stormtroopers c'était ébruité. J'avais pris le choix d'allonger énormément notre route en passant par la basse ville ou les soldats du premier ordre n'oseraient pas s'aventurer mais aussi parce que ça brouillerait largement les pistes. Non pas que j'avais une crainte quelconque d'aller en territoir aussi hostile que les bas-fonds de Mos Esley mais malgré tout j'étais sur mes gardes.

Après que ma fuite du premier ordre j'avais pris soin d'abandonner mon vaisseaux dans une vente au marché noir afin de récupérer quelques crédits et m'en racheter un autre. C'était un chasseur T.I.E du Premier Ordre mais au moins il pouvait passer inaperçu. J'avais pris le soin d'apporter quelques modifications et notamment un système de camouflage afin de pouvoir le poser aux abords de la ville en toute sécurité. Il était vrai que c'était prendre un risque mais je n'avais pas vraiment le choix. Après tout qui irait touché un Chasseur de l'Empire même si il avait été découvert, pas grand monde ou des suicidaires. Arrivés à proximité je nous fis arrêté à quelques mètres alors que nous sortions de la ville. J'activa le système de mon datapad afin de vérifier l'emplacement exact, un signal sonore retentit alors que j'étais à porter de bras. Me voilà entrain de tâter la chose avant de tirer d'un coup sec une couverture qui semblait protéger l'appareil encore invisible. Du sable vint me faire toussé un coup avant de reprendre mes esprits. Un bidouillage simple sur mon datapad fit apparaître l'appareil qui se révéla en bon état malgré le temps et la peinture écaillée. "Il est là. Il est vieux mais c'est mieux que rien." Je n'avais pas réellement pensé au fait que du coup le Premier Ordre pouvait nous repérer mais après tout il serait facile de détruire leur base actuelle grâce à cela. Enfin ça serait sans doute un plus parce que je ne savais toujours pas pourquoi cette jeune femme avait besoin d'un informateur. J'aida la jeune femme à monter dans le cockpit deux places en prenant soin de me mettre au pilotage. Puis je démarra les moteurs qui prirent quelques secondes à se mettre en route avant de décoller et de me mettre en orbite au milieu de désert. La nuit commençait à tomber et les deux soleils jumeaux se prirent à disparaître sous les dunes du sable infini de Tatooine. Je me perdis quelques secondes dans ce magnifique avant de me tourner vers la jeune femme, l'appareil stabilisé. Je pilotais le vaisseaux quelques minutes afin de ne pas rester statique et de le faire voler un peu. J'avais peur qu'après quelques mois les moteurs subirent quelques dommages du aux tempêtes de sable régulière et à l’inactivité. Après une vérification, il semblait que part chance rien avait été endommager. Je me concentra à nouveau avant de prendre une dose de la drogue luminescente dont j'étais devenu quasi dépendant. J'avais découvert ses effets sur cette même planète et me voilà affligé par la directive de détruire le mal par le mal afin de calmer le mal de tête qui m'avait envahit il y a de cela plusieurs minutes. Je pouvais enfin souffler. J'introduis l'aiguille et m'injecta un dose au niveau de l'avant bras. Mes maux disparurent presque immédiatement et cela me faisait un bien fou. La force était devenue un fardeau pour mon corps et mon esprit. "Donc. Pourquoi aviez-vous besoin d'un informateur ? Si vous préférez prendre les commandes vous me dites. Vous devez savoir ou aller après tout. Non?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : -93
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 3/4.
Autres comptes : /
Avatar : Margot Robbie (by Blondie).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : capitaine dans la flotte de la résistance, pilote dans l'escadron Red et Red Leader.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Aoû - 4:35

Mission Tatooine
feat Navick Malyen

Le vent brûlant du désert de Tatooine vint à nouveau dé-sécher la surface de la peau si fragile de la jeune humaine. Elle parvenait à peine à se protéger de cette agression de dame nature en redressant le col de sa veste ou en tentant de contrecarrer les rafales de vent. Peine perdue. L'homme qui l'avait sauvé était en train de d'analyser des données sur son datapad. Un signal sonore retentit, non loin d'eux, puis, d'un geste ample du bras, il retira une espèce de bâche de camouflage dans un immense nuage de poussière. Rien n'apparut devant les iris bleutées de la résistante. Son sourcil gauche se haussa dans une expression perplexe. Etait-il en train de cacher un tas de sable ? Son questionnement prit rapidement fin lorsqu'un chasseur TIE d'apparence miteuse se mit à se dessiner sous ses yeux. « Ah », s'exclama-t-elle, impressionnée par la machine cachée par cet étrange inconnu. Avec un TIE, même très ancien, les unités du Premier Ordre ne viendraient pas les attaquer, une bonne nouvelle compte tenu des récents événements. « C'est parfait, excellent », marmonna-t-elle, plus pour elle-même, en réponse à la récente remarque de son sauveur. La soldate se mit à tourner autour de la vieille carcasse, le regard pétillant. Du bout des doigts, elle se mit à en caresser la surface dont la peinture s'écaillait par endroits, probablement à cause de l'érosion naturelle liée au vent du désert. Son premier vol en TIE remontait à des années. Après avoir été diplômée de l'académie militaire du Premier Ordre, son supérieur l'avait affecté à l'une des nombreuses unités de chasseurs TIE de l'organisation. A partir de là, la jeune militaire avait découvert sa vocation pour le pilotage et les gros engins spatiaux. De nombreux souvenirs se mirent à traverser son esprit.

Remarquant qu'une larme avait creusé un sillon sur sa peau sèche, Ginger se détourna de l'étranger pour faire mine de fixer un point, au loin dans les dunes désertiques. Elle essuya cette trace malencontreuse d'un revers de manche. Elle laissa l'homme de Mos Eisley l'aider à grimper dans le cockpit biplace du TIE. L'appareil, enfoncé en parti dans le sable, était légèrement incliné. La blonde se plaça à côté du pilote, posant son sac à dos dans un coin du minuscule espace, et laissa l'honneur à ce dernier d'allumer ce vieil engin. Un bruit sourd retentit, le sol se mit à trembler, puis le souffle puissant des moteurs fit virevolter des tornades de sable autour d'eux. Le TIE s'élança doucement au-dessus des dunes. Le pilote agissait avec précaution, sous les prunelles curieuses de Ginger. Son regard ne quittait pas les nombreux affichages du tableau de bord, comme s'il s'attendait à un blackout complet et qu'ils retombent sur le sol. Il avait raison, s'était plus prudent d'être patient que de foncer hors de l'atmosphère de la planète et de finir en boule de feu.

Ginger se sentait plus à l'aise dans ce cockpit en compagnie de cet étranger. La nuit avait glissé son masque de ténèbres sur Tatooine, laissant un fin liseré orange à l'horizon éclairer les habitations de Mos Eisley. C'était magnifique. Au bout de quelques minutes dans un silence complet, la jeune femme reporta son attention sur le pilote dont les traits du visage semblaient tirés par une puissante douleur. Ginger s'apprêta à prendre la parole mais elle se tut. L'homme dont elle ne connaissait toujours pas l'identité se mit à sortir un tube fluorescent de sa tunique. Un bâton de la mort apparut sous les yeux écarquillés de la blonde. D'un geste habitué et quasi chirurgical, il se mit à prélevé sa dose à l'aide d'une seringue et se mit à se l'injecter en intraveineux. Immédiatement, son visage se détendit et son corps s'avachit un peu plus sur son fauteuil. Un maigre sourire vint se peindre sur ce tableau de défonce. Bouche bée, la résistante ne réussit pas à répondre à sa question, pourtant si simple. Elle n'aurait jamais cru que ce jeune homme, à l'allure si froide et innocente, était un drogué. La seringue disparut aussi rapidement qu'elle apparue. « Euhh », réussit-elle à articuler. Le bleu de ses yeux était toujours rivé en direction de cet avant-bras d'où les réseaux veineux, encore apparents, traçaient leur chemin sur sa peau blanche. Un secousse de l'appareil la fit reporter son attention sur le visage de son interlocuteur.

« Je vais prendre les commandes ». Sans répondre à sa première interrogation, Ginger se saisit de la commande de pilotage manuelle et rentra quelques coordonnées dans le vieux TIE. L'appareil se mit à filer hors de l'atmosphère et la planète pour rejoindre les profondeurs de l'espace. En orbite au-dessus de Tatooine, aucun croiseur du Premier Ordre ne les attendait, une chance. Pendant que la pilote les éloignait de la planète désertique, elle lançait de discrets coup-d’œil à son sauveur désormais beaucoup plus détendu. « Merci de m'avoir aider, je vous dois beaucoup », commença-t-elle. On pouvait sentir une pointe d'hésitation dans sa voix, sous la forme d'un léger tremblement. Avait-elle peur ? Non, Ginger n'était pas le genre de femme à avoir peur d'un drogué. C'était plus du doute paralysant. « Je m'appelle Ginger, Ginger Storm. Autrefois, j'appartenais à la marine du Premier Ordre. C'est pour cela que ces Stormtroopers ont essayé de m'arrêter. Je les ai trahi. » Elle s'arrêta net dans ses explications, guidant l'appareil à travers un champ de débris stellaire. Les coordonnées rentrées dans le tableau de bord n'étaient pas précises, mais la jeune pilote savait comment rejoindre Q'Qar à partir de ces quelques indications.

« La raison de ma présence sur Tatooine tient en quelques explications simples. Je recherchais pour le compte de la résistance des informations. C'est pour cela que j'ai besoin de vous. Vous semblez connaître presque parfaitement la topographie générale de la planète et ses possibilités de développement. La résistance a besoin de ces informations. Elle a besoin de l'aide de tous les habitants de la galaxie pour écraser le Premier Ordre. » Pourquoi parlait-elle ainsi ? Sans savoir si ce type soutenait le Premier Ordre ? C'était plus que risqué, c'était presque du suicide. Il fallait tenter. « Si la lutte pour la sauvegarde de la galaxie vous touche, je vous conduirai à notre base et vous pourrez nous aider. Je vous introduirai auprès de la générale Organa et elle décidera de votre affectation. » Ses iris bleutés, presque innocentes, croisèrent celles de l'étranger. « Dans le cas contraire, je vous déposerai sur la planète de votre choix et nous ferons comme si nos chemins ne s'étaient jamais croisé. Le choix est votre désormais. »  La belle blonde termina son plaidoyer sur un ton proche du dramatique. Son instinct lui criait de faire confiance à ce pauvre toxicomane paumé de Tatooine, mais sa raison, quant à elle, muselait férocement ses sentiments et la plongeait dans un état second.



close your eyes


the nightmare is coming trought the dark


(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Navick Malyen
Armée de la Résistance
Crédits : 498
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Dispo !
Autres comptes : Nop.
Avatar : Douglas Booth


Âge : 24 ans.
Surnom : Nav'
Profession : Pilote dans le Red Squadron.
Allégeance : Resistance.

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Aoû - 15:29

Mission Tatooine
feat Ginger Storm

Nous dérivions dans l'espace tendit que j'observais le vide qui se dessinait à présent devant moi. L'infinie de ce vide sans fin était quand même magnifique et voilà que je devenais mélancolique. À dire vrai, d'aussi loin que je me souvenais, j'avais toujours aimé l'espace. Je le trouvais tellement magnifique, effrayant et froid d'une pureté sans fin qui faisait passé les plus horribles paysages en splendeur incomprise. J'étais clairement perdu dans mes pensées tandis que la jeune femme venait de me remercier. Au final je n'avais pas fait grand chose. Enfin si, je l'avais clairement aidé mais ma modestie me poussait à penser le contraire. L'avais-je réellement aidé ou le mieux pour elle aurait été de mourir afin de ne pas assister à la victoire plus que certaine du Premier Ordre. Cette écrasante victoire se dessinait comme une évidence dans mon esprit. Après tout quelle force pourrait venir à bout de la plus grande armée récente qu'ait connu la galaxie ? Je savais de quoi je parlais. Même l'empire à côté ce n'était rien et du peu de vestige et d'histoire de la Guerre des Clones, la république n'avait pas survécu à un-quart de la puissance de l'Armée de Palpatine. Combattre était du suicide et encore plus depuis que je m'étais fermé à la force.

La blonde s'était retournée vers moi, enfin elle s'était décidée à me raconter. Était-ce parce que elle avait remarqué mon bâton de la mort et la dose que j'avais prise ? Sans doute. Néanmoins si elle s'ouvrait à moi ce n'était pas annodin et cet événement avait du jouer. Qui aurait peur d'un drogué paumé ? Avait-elle du se dire et elle n'avait pas tord. Je représentais vraiment cela ? Une drogué idiot, paumé et duquel on n'avait pas peur ? C'est ce que j'avais cherché à représenter en étant sur Tatooine. Au moins je passais inaperçu. Néanmoins tout ceci n'était pas moi, et maintenant que j'avais rencontré cette jolie blonde qui ferait passé n'importe quel soldat impérial pour une frêle jeune femme, je n'avais plus envie de me montrer sous ce jour qui ne me représentait pas. Alors comme ça elle était un ancien soldat. Au final tout semblait concorder. Voilà pourquoi ces Stormtroopers avaient déployé autant de ressources afind de la capturée. Il était certains que capturer un traître aurait grandement récompenser ces petits soldats et Phasma se serait fait un plaisir de lui faire payé. "Tout le monde a son histoire. Je ne te juge pas. Ce qui compte c'est la personne que tu es maintenant, pas celle qui tu as été." J'avais l'impression de parler pour moi à dire vrai. J'avais prononcé cette phrase de façon relativement sèche et stricte. Ce n'était pas vraiment pour être froid mais pour pour accentuer la force de mes propos. Au final je tentais de m'auto-persuader de mes paroles. C'était vrai. J'avais été un monstre, maintenant je devais me rattraper et sans la force. "Enchanté Ginger, je m'appelle Navick. Navick Malyen."

À présente je comprenais mieux ses agissements. Elle était au service de la résistance dorénavant. La résistance ? J'en avais entendu parler vaguement il y a quelques semaines. Il semblait qu'il y avait un groupe de rebelle qui se rassemblait afin de combattre le premier Ordre. Aux premiers abords cela semblait extrêmement suicidaire mais après tout, la rébellion qui avait jadis combattu l'Empire n'était-elle pas au début qu'un rassemblement très restreint de personnes refusant l’oppression de l'Empire ? Et si c'était de cette façon que je devais me racheter. Et si la force m'avait fait rencontrer cette jeune femme pour que justement je trouve un sens à ma vie déboussolée ? C'était donc ça. C'était parfait. J'allais rencontré la Générale Organa, la sœur de mon ancien maître et j'eu un moment de recule. Devrais-je lui avouer ? Sans doute un jour. Je me sentais mal à cette idée mais je restais persuader que je pouvais apporter quelque chose de plus à la Résistance. "J'accepte. J'ai toujours rêvé de piloter un X-Wing." Lâchais-je dans un sourire sincère. Me voilà libérer d'un poids que je portais depuis très longtemps maintenant, trop longtemps.
[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Flashback 1747 (pv Esmelda) [Terminé] : "La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière."
» A la recherche du vif d'or. [Mission solo - terminé]
» [Mission] Le temps brise et disperse la réalité, ce qui reste devient mythe et légende || Terminée
» [Émission #1] Who's that voice ? - TERMINÉ
» Pour une lampée de sang... (rp mission) [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Origins ::  :: Wild space :: Tatooine-
Sauter vers: