::  :: Outer Rim :: Hoth Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jouer ! Guerre ! Salsifis ! » jaina r.

avatar
Hjalmar Tra'hor
Armée de la Résistance
Crédits : 482
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 0/2 rps libres
Avatar : derek wilson (dark inside)


Âge : 34 ans
Surnom : Crétin, Hjal
Profession : Boum - Artilleur Escadron Crimson
Allégeance : Résistance

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Mai - 15:05

Jouer ! Guerre ! Salsifis !
feat jaina ren

Dormir… oh ouais c'était bien dormir. Être au chaud sous la couette, le meilleur endroit de cette connasse de galaxie. C'était sans doute le meilleur truc qui avait été inventé depuis l'eau chaude. Quoi que, c'était quoi qui avait été inventé en premier ? Le lit ou l'eau chaud ? Dans tous les cas, fallait pas mélanger les deux, ça s'appelait pisser au lit. C'était désagréable… Nan mais Hjalmar était pas forcément un grand connaisseur non plus, c'était juste le genre de truc qu'il savait… hein. Merde, il avait pas entraînement aujourd'hui ? Bordel, il allait encore être en retard ! L'homme se réveilla aussitôt, prêt à bondir de sa couche avant de découvrir… qu'il n'était pas sur D'Qar. WHAT ? C'était quoi le fuck ? Une vive douleur à la tête s'éveilla en même temps que son esprit. Il aurait voulu se plaquer une main sur la zone douloureuse, mais il remarqua bien assez tôt qu'il était attaché.

- Bordel de couilles, jura le résistant qui s'agitait pour tenter de ses libérer.

Autour de lui, la pièce était plutôt sombre, impossible de savoir s'il était sur un vaisseau ou dans un bâtiment. Il avait envie de pisser en plus. Quelle idée de boire un demi-litre de flotte. Il espérait qu'il y aurait une pause pipi quand même. Hjalmar continuait de regarder autour de lui pour voir s'il était seul, ouais il aurait bien voulu demander si c'était possible d'aller pisser un coup. Bon ça va il pouvait attendre un peu, mais pas trop non plus. Il avait un peu faim aussi, mais sur une échelle de 1 à 10 avec une vingtaine de barreaux – ouais fallait bien monter sur cette putain d'échelle, c'était son utilité première non ? – il jugeait que aller aux toilettes passait en priorité. C'était qu'on mangeait moins bien avec la vessie pleine.

- Y a quelqu'un oui ou merde ? Demanda-t-il avec impatience.

Il allait grave être en retard, le commandant risquait de lui passer un savon. Ou alors s'était ça l’entraînement ! Mais oui ! Pourquoi il l'avait pas deviné plus tôt ? Parce qu'il était con voyons. Bon bah du coup il allait pas tarder à voir débarquer du monde hein. Même s'il était clairement pas formé pour ça. On lui avait dit « tu vas voir, artilleur c'est cool, tu vas pouvoir faire péter des trucs », sauf que jusqu'à preuve du contraire, là y avait rien à faire péter. Tss, publicité mensongère ! Remboursé ! Voilà, il était triste… Hjalmar arborait une mine de chien battu, comme si on lui avait piquer sa niche pour mettre des tomates dedans. Rigolez pas, je connais un chien a qui s'est arrivé. Bref, il se sentait trahis, abandonné. Mais il devait être fort, montrer qu'il saurait surmonter cette épreuve comme un homme ! Oh un bouton qui clignote. Oh pis y en a un autre là. Oh ça fait jolie. Lui il avait pas ça à son poste dans le bombardier lourd. Non mais il avait un casque et il avait de la musique ! C'était carrément plus cool que des boutons qui font de la lumière en fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jaina Ren
Chevalier de Ren
Crédits : 438
Jetons de Force : 2
Disponibilité RP : 2/2.
Autres comptes : Ginger Storm, Raena Gunstar.
Avatar : Emeraude Toubia (by WHORECRUX).


Âge : vingt-six ans.
Surnom : Jai.
Profession : Chevalier de Ren.
Allégeance : Premier Ordre.
Inventaire : un fouet laser, un sabre laser à lame rouge.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Mai - 1:50

JOUER ! GUERRE ! SALSIFIS !
feat Hjalmar Tra'hor

Assise à l'entrée de la grotte de glace, une silhouette sombre, de petite taille, fixait à travers la vitre teintée de son masque en métal les étendues immaculées des plaines de Hoth. Tout était calme, le ciel noir était parsemé d'une multitude d'étoiles argentées. La lune, discrète quant à elle, était masquée derrière un épais rideau opaque. Les Stormtroopers s’affairaient dans la grotte, installant le matériel nécessaire à la nouvelle base du Premier Ordre. Le vent glacial fouettait le visage pourtant protégé de la jeune Ren qui patientait dans un calme qui ne lui ressemblait pas. Sa poitrine se soulevait lentement, à chacune de ses profondes inspirations. Son aura meurtrière rôdait toujours, aucun membre de l'unité n'osait venir troubler sa solitude, alors que ses pensées tournaient autour de son padawan en mission sur une autre planète. Kalen Starwind était un garçon charmant. Si faible, si naïf, à croire qu'une femme comme elle pouvait se contenter d'un simple amour futile. Soit. Elle se servirait de cette affection qu'il lui portait pour s'insinuer à travers les méandres de son esprit immature et semer la graine de la discorde. Le côté obscur grandissant à travers ses actions perfides et ses pulsions découvertes, Jaina se félicitait déjà des progrès grandissants de son padawan. Pour l'heure, une autre personne allait nécessiter toute son attention.

« Maître Ren, un prisonnier vous attend. Une unité de Snowtroopers l'a récupéré alors qu'il venait d’atterrir sur la planète. » Petite par la taille, Jaina Ren se redressa de toute sa hauteur, perchée sur ses bottes à talons, la visière sombre rivée sur le casque du Stormtrooper qui venait de se présenter derrière elle. Sous son masque, un sourire étira ses lèvres pulpeuses. Enfin, un peu d'action dans ce trou perdu. La Chevalière de Ren s'enfonça dans les cavernes de glaces, en direction de l'antre réservée aux prisonniers. Le tunnel creusé dans la roche était jonché de câbles, le plafonds étaient ponctués par des ampoules qui éclairaient d'une lumière pâle les enjambées rapides de Jaina. Plus elle s'approchait, plus elle pouvait discerner la voix masculine qui s'échappait de la grotte. Elle s'arrêta devant la porte pendant un instant, flanquée de part-et-d'autre de soldats en armure blanche. Le regard penché sur le côté, la belle s'adressa aux soldats sur un ton sec et cassant. « Laissez-nous ».

Une autre insulte déferla derrière la porte de fortune. Jaina passa ses mains derrière son casque, glissant ses mains sous les encoches, puis le souleva. Son visage féminin se dévoila, sa longue chevelure sombre tomba sur ses épaules maigrelettes. Les hommes étaient souvent plus facile à amadouer sans un quelconque masque. Elle le posa au sol, alors que les Stormtroopers montaient la garde un peu plus loin et ne l'avaient pas vu se découvrir pour paraître le plus neutre possible. Jaina poussa la porte, qui grinça bruyamment sous l'impulsion provoquée, et elle pénétra dans la pièce avec un bâton lumineux à la main. La jeune femme afficha son visage le plus serein alors que la silhouette recroquevillée d'un homme apparut devant ses iris sombres. « Bonsoir », dit-elle de sa voix fluette. Jaina approcha la source de lumière du visage du prisonnier, admirant avec le sourire les nombreuses cicatrices qui parsemaient son derme. Il avait l'air d'un petit chien emprisonné, c'était presque touchant. « Pas la peine de t'énerver, tu n'es pas seul ». Le tutoient était de mise pour la Ren, qui préférait réserver le vouvoiement pour ses supérieurs ou ses quelques camarades un peu trop coincés. Celui-ci semblait différent. « Comment t’appelles-tu ? »


poison minds
i seem to be a sweet and innocent creature. i'm not. be careful when you are near me, i can bit you if you're too close to me. i'm a demon disguised as an angel

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hjalmar Tra'hor
Armée de la Résistance
Crédits : 482
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 0/2 rps libres
Avatar : derek wilson (dark inside)


Âge : 34 ans
Surnom : Crétin, Hjal
Profession : Boum - Artilleur Escadron Crimson
Allégeance : Résistance

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Mai - 17:18

Et si… et si on pouvait faire une flûte avec une carotte ? Avec les bons ustensiles il était possible de creuser la carotte de façon à en faire une flûte. En plus c'était assez rigide quand elle était fraîche, tout juste sorti de terre, ouais non y avait moyen de faire quelque chose. Hjalmar fixait le plafond en réfléchissant au meilleur moyen de fabriquer l'objet improbable de ses pensées. Jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il n'en savait foutre rien de ce à quoi pouvait ressembler une flûte en faite. Peut-être qu'il confondait avec un sifflet. Ou alors… ou alors c'était peut-être une civière… Ah ouais c'était sans doute ça. Malheureusement pour lui, un bruit vint à le faire sortir de ses réflexions. La porte de la pièce dans laquelle il était enfermé venait de s'ouvrir. Instinctivement il tourna la tête en direction de l'origine du bruit. Il ne tardait pas à remarquer une forme humanoïde émerger. Oui bravo, c'était une humaine ! S'il avait eu les mains libres, il se serait sans doute applaudit. Un peu d'auto-congratulation ne faisait pas de mal. Enfin jusqu'à présent on lui avait jamais dit que c'était bizarre.

Ah putain la lumière ! L'homme grimaça lorsqu'elle approcha le bâton lumineux de son visage. Putain ! Ça faisait mal à la rétine ! Et c'était pas parce qu'elle lui avait dit bonsoir qu'elle pouvait se permettre de lui mettre ça dans la gueule. Bordel, c'était quoi ces gens qui vous mettaient la lumière dans les yeux ? Est-ce qu'il lui mettait les doigts dans le nez et lui demandait si ça allait ? Bon là il pouvait pas le faire. Attendez, quoi ? Bonsoir ? Il faisait nuit ? Oh bah ça voulait dire qu'il était pas en retard pour l’entraînement. Sauf si la situation suivante était le dit entraînement et du coup ils avaient de l'avance. Les bâtards, ils voulaient le surprendre ! Bah ils l'auraient pas comme ça, Hjalmar était pas que con héhé. C'était qu'y en avait la dedans, on dirait pas comme ça…

Oh putain, oh putain ! Elle lui demandait comment il s'appelait, bordel de merde ! C'était une interro surprise !

- Mais j'avais pas révisé ! S'exclama notre homme au lieu de répondre à la question.

Fuck off, bande d'enfoirés. Nan mais nan mais putain quoi, on lui avait dis entraînement, pas interrogation… Ah les traîtres, les chiens ! Ça n'allait pas se passer comme ça. Engagez vous qu'ils disaient, vous allez voir, vous allez faire péter des bombes et piloter des vaisseaux, ils avaient jamais parlé d'apprendre des trucs par cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Arthour ! Jouer ! Guerre ! Salsifis !
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» [1500] waaargh
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Origins ::  :: Outer Rim :: Hoth-
Sauter vers: