::  :: Outer Rim :: D'Qar Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Divided we fall Feat. Ginger

avatar
Elrik Tanar
Armée de la Résistance
Crédits : 518
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Avatar : Daniel Macpherson
Âge : 35 ans
Profession : Commandant Escadron Crimson
Allégeance : Résistance
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Avr - 17:39
Un bruit me sort du royaume des rêves, où des cauchemars c’est selon. Il s’agit de mon droïde astromech, une unité double B de couleur bleu. Une merveille de technologie qui me suit depuis des années maintenant. Chaque matin il me réveil, à la même heure. C’était devenu une habitude désormais, même si pour ma part ce bruit strident je ne m’y ferai jamais, mais comme on dit ça a au moins le mérite de me sortir du lit. Je me retrouve alors assis, au coin de mon lit, les mains posées sur ma tête. Encore une nuit compliquée pour moi. Je me lève et me dirige vers une chaise qui se trouvait non loin de moi, dessus se trouvait un tee-shirt, vêtement que j’enfila aussitôt. Mon regard se posa ensuite sur mon holopad qui afficha la date du jour, cette fameuse date… Aujourd’hui était un jour spécial, tout du moins il l’aurait dû l’être. Je fais défiler ma liste de contact pour m’arrêter sur ce nom, Krynia T’skara, mon ex. Pour une raison que j’ignore encore, je l’appelle. Mon cœur se mit à battre à vive allure mais comme attendu, elle ne répondit pas. Je me décide alors à laisser un message.

- Eu… Salut Krynia, c’est… C’est Elrik. Je… Je voulais juste prendre de tes nouvelles, rien de plus. Moi ça ne va pas trop mal. J’espère que tout va bien de ton côté. Voilà, a plus.Je coupe l'holopad. A plus... Tu n'avais pas plus pitoyable Elrik ?

Mon message était déplorable, d’autant plus que je sais pertinemment que Krynia écoutait tout ce que je venais de dire en direct. Pourquoi ce jour était si spécial ? Tout simplement car c’était aujourd’hui qu’on aurait dû se marier. Malheureusement la vie en a décidé autrement. Depuis elle a refait sa vie avec un autre, un politicien d’Hosnian Prime si j’ai bien compris et apparemment le projet du premier enfant est en route. C’est bien pour elle, elle mérite d’être heureuse. Je ne la mérite pas, je ne la mérite plus. Vous l’avez compris, aujourd’hui le moral ne sera pas au beau fixe mais il va falloir pourtant faire mine que si. Aujourd’hui devait être une journée relativement calme sur D’qar, il n’y avait pas de vol de prévu aujourd’hui, les bombardiers de son escadron étaient tous en maintenance et une bonne partie de ses hommes étaient en permission où alors en mission à l’extérieure. Le haut commandement évitait de trop m’envoyer en intervention à cause de ma maladie. Est-ce que cela me gênait ? Oui clairement, mais avais-je le choix ? Non, et puis c’était pour mon bien être. Je me vêtis de mes effets de résistants, arborant fièrement le symbole de la résistance, symbole de liberté. La tenue était rustique, on est bien loin de la tenue militaire de Troska, mais bon, ce n’est qu’un vêtement. Bref, une fois prêt, je sors de ma chambre, accompagné de mon fidèle droide.

Sur le chemin menant au bâtiment principale de la base, je croise quelques résistants que je salue d’un simple mouvement de tête. Cela faisait que quelques mois que j’avais rejoint les rangs de la résistance et déjà je faisais partie de leurs familles. Les hommes de mon unité m’avaient plutôt bien accueilli même si pour certains la transition semble compliquer, avoir un nouveau chef est toujours compliqué de toute façon, ça change souvent vos habitudes et pour ma part je suis quelqu’un de plutôt carré dans ce que je fais et certaines personnes ne semblent pas vraiment comme ça dans mon unité, mais bon, tout le monde ne venait pas du milieu militaire, il fallait faire avec. Après quelques minutes de marche, j’arrive enfin dans le bâtiment principal, là un général m’interpella, un vielle homme qui était déjà présent lorsque la rébellion à renverser l’empire galactique.

- Commandant Tanar, justement j’allais vous appeler ! J’ai une mission pour vous.

- Toujours là pour servir mon général. Je dis ça en me mettant au grade à vous.

- Je vous en prie, passons outre le protocole militaire.

- Bien mon général. Je dis ça en adoptant une posture moins militaire, tout du moins j’essaye, on ne change pas des habitudes comme ça.

- Parfait, voilà le topo. Un écran s’allume à ses côtés, dessus était affiche la carte de D’Qar, du moins les environs de la base. Certains de nos capteurs de proximité ont été désactivés, on ignore la raison, j’aimerai que vous fassiez un petit tour sur chacun des capteurs et pourquoi pas les réactivés si c’est possible.

- C’est dans mes cordes. Je dis ça d’un air assuré.

- Ah et vous pouvez emmener quelqu’un avec vous, il vaut mieux assurer le coup. Même si je pense qu’il n’y aura rien, il vaut mieux prévoir. Bref, je vous laisse gérer commandant.

- Très bien mon général je m’occupe de ça, je vous ferai mon rapport une fois la mission terminée.

- Parfait vous pouvez disposer Elrik.

A ces mots, je repars de la bâtisse. Me voilà donc avec une mission, de quoi m’occuper l’esprit pour la journée, ce n’était pas plus mal, il valait mieux ça plutôt que de rester derrière un bureau à écrire des rapports. Et peut-être qu’il y aura un petit peu d’action ? J’en demande peut-être trop. Je me dirige alors en direction des hangars, là-bas je trouverai un landspeeder qui me permettra d’aller sur chacun des capteurs désactivés. Ces capteurs étaient là pour prévenir lorsqu’une personne approchée de la base, désactivé, la base était aveugle à toute attaque terrestre. Alors que j’arrivais presque au hangar, une chose attira mon attention, un groupe. Plusieurs hommes se trouvaient autour d’une jeune femme, une blonde, il me fallait un petit peu de temps pour reconnaitre Ginger, une résistante avec un parcours pour le moins atypique, tellement atypique qu’elle n’est pas forcément très appréciée par la plupart des résistants. D’ailleurs elle semblait prise à partie avec eux. S’il y a bien une chose que je ne supporte pas c’est bien ça. J’approche alors du groupe, arborant une mine sévère, je ne prends même pas le temps de savoir qu’elles sont les raisons du conflit, je hausse la voix afin de me faire entendre :

- Je pense que vous avez tous mieux à faire que de vous quereller de la sorte, je me trompe peut-être ? Je dis ça en regardant chacune des personnes dans les yeux. Les hommes cessèrent leurs occupations pour se concentrer sur Elrik. Repartez tous à vos occupations maintenant, où je ferai en sorte que vos noms soient tout en haut de la liste pour le nettoyage des latrines de la base. Mon visage était toujours sévère.

Le groupe de dispersa alors aussitôt, ne laissant plus qu’Elrik et Ginger face à face. C’est la première fois que je fais face à la jeune femme seule. Je n’ai quasiment jamais parler avec elle par le passé, au-delà du boulot je veux dire. Je lui adresse alors un sourire compatissant avant de dire :

- Qu’importe l’endroit, il y aura toujours des imbéciles. J’espère qu’ils ne vous ont pas trop importunés ?

Je n’ose imaginer le nombre de menace qu’elle doit recevoir chaque jour. Certains douter de sa loyauté envers la résistance, des rumeurs font même état qu’elle serait une agent double. Pour ma part, je fais entièrement confiance au jugement de la générale Organa. Elle a toujours su bien juger les gens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : 734
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 1/4.
Autres comptes : Raena Gunstar, Jaina Ren.
Avatar : Margot Robbie (by tumblr).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : lieutenant dans l'escadron Red.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Avr - 18:10

Divided we fall
feat Elrik Tanar

Le soleil venait de se lever sur D'Qar, irradiant la surface verdoyante des bunkers de la base d'une agréable lueur orangée. Le cris des oiseaux annonçaient un début de matin d'une gaieté palpable, ce qui semblait étonnement impacter sur l'ambiance générale. Les nombreux pilotes et soldats de la résistantes s'affairaient déjà dans les différents hangars, la mine radieuse, la conversation facile. Un brouhaha général emplissait les immenses salles souterraines. Tout le monde semblait pressé d'entamer cette journée radieuse, seul la lieutenante Ginger Storm était absente en ce début de journée. La créature blonde était toujours bien endormie dans le fond de son lit, seule, dans sa petite chambre sans fenêtre. Dans un noir complet, la jeune femme était totalement invisible sous un tas de couvertures disposées de façon aléatoire sur le sommier. Son corps pouvait être imaginé sous la bosse que formait l'amoncellement de couvertures, un pied dépassant du sommier et qui pendait mollement au-dessus du sol. Par instants, la masse difforme prenait vie, se mouvant dans une espèce de lenteur inexplicable. Dans un coin de la pièce, un droïde de modèle BB s'activa. Une lueur rouge s'échappait d'un petit point sur son crâne arrondi, indiquant que la machine venait de sortir de son état de veille prolongée. BB2B, comme il se prénommait, fit un rapide tour de la pièce, en roulant sa boule, puis fini par se poser aux pieds du lit de sa propriétaire. Des bips sonores aiguë s'échappèrent de sa carlingue métallique, de façon continue, comme s'il tentait vainement de réveiller l'humaine qui ronflait presque sous son dôme en tissus.

« Mhh ». La créature se mit à gémir alors que le droïde fonçait à plusieurs reprises contre la barre du lit pour faire trembler le sommier. Ses accoues étaient insuffisants, Ginger repoussait BB2B en tendant son pied dans le vide. Le droïde roula en arrière. Une porte dans son abdomen s'ouvrit, laissant sortir une tige métallique grésillante. Doucement, il s'approcha de ce pied vivant dont les orteils s'étiraient en douceur. Au moment où la pointe toucha l'extrémité du gros orteil, la blonde se mit à hurler et sursauta. Ginger, pour une fois, réussi à se rattraper et ne chuta pas au sol. Réveillée de force, la jeune femme avait une dégaine en cohérence avec sa sortie brutale de son sommeil, les cheveux blonds en bataille, une grosse marque rougeâtre sur sa joue droite. « Mhh merci BB2B ! Tu sais comment te faire apprécier de bon matin », lui lança-t-elle, amère, tandis qu'elle s'asseyait sur le rebord de son lit, le crâne entre ses mains. La nuit passée avait été mouvementée, comme toutes les précédentes. Les menaces de mort qu'elle recevait étaient de plus en plus nombreuses, et on n'hésitait désormais plus à les lui dire en face, lui bloquant le passage lorsqu'elle souhaitait retourner à sa chambre pour s'isoler. Ces résistants ne savaient rien, et pourtant ils luttaient contre une de leur fidèle camarade sans la moindre pitié. Les rumeurs allaient de bon train, même certains de ses proches collègues semblaient progressivement s'éloigner d'elle. La Storm n'avait jamais été douée pour se faire des amis, cela ne l'aidait en rien aujourd'hui, alors qu'elle se voyait obligée de s'isoler de plus en plus. Ses yeux étaient encore rougis par ces larmes chaudes qui avaient coulé le long de ses joues, il fallait effacer ça pour commencer cette nouvelle journée, elle ne pouvait pas se permettre de ressembler à un déchet de la société. Même si c'était clairement ce qu'on voulait qu'elle ressente.

La démarche assurée, le teint un peu plus frais, la jeune soldate avait quitté ses quatre murs gris qui composaient sa chambre pour rejoindre les autres résistants qui étaient déjà tous bien avancés dans leurs tâches. Le hangar principal grouillait de monde, heureusement personne ne lui reprocha son arrivée tardive. De dos, la chevelure dorée montée en queue-de-cheval se balançait à chacune de ses enjambées. Suivie de près par BB2B qui lui roulait après, la jeune femme se rapprocha de son x-wing personnel. La Red Deux porta sa main le long de la carlingue, tandis qu'elle se rapprochait des moteurs pour faire quelques vérifications sous le vaisseau. « Hey toi, là ! » Surprise par la voix qui sortit de l'autre côté de son x-wing, Ginger baissa la tête pour rejoindre l'autre côté pour voir qui l'appelait. Faisant face à un groupe de soldats, à la mine fermée, la jeune femme se redressa rapidement pour les toiser de son air supérieur, les bras croisés contre sa poitrine. « Qu'est-ce que tu fais encore-là ? » Sa façon de la tutoyer, comme s'ils étaient devenus intimes avec les années, agaça énormément Ginger qui dû se retenir de lui rétorquer avec méchanceté. Digne, consciente qu'une réaction inadaptée ne jouerait pas en sa faveur, elle se contenta de lui répondre, sur un ton froid : « A votre avis ? ». L'imperturbable Ginger Storm leur faisait face, tandis que les hommes du groupe commençaient à l'entourer de façon menaçante. L'un d'entre eux, peut-être leur pseudo-leader, s'avança un peu plus, la toisant de toute sa hauteur. « Déjà tu ne me parles pas sur ce ton ... »

Pris par une violente et incontrôlable pulsation, le soldat se jeta en avant, rapidement repoussée par une Ginger qui avait prédit cette réaction. Il faillit culbuter en arrière, mais, retenu par deux de ses camarades, il réussit à rester sur ses bottes. La mâchoire serrée, le regard noir, toujours retenu, il lui lança un « Si je m'écoutais, je te ... » Coupé dans sa menace, l'homme se tourna vers un soldat de la résistance qui venait de les rejoindre. Sa voix masculine, forte et puissante, s'imposa rapidement dans le groupe qui se tourna immédiatement à son arrivée. Tranchant dans ses ordres, celui qui s'appelait Elrik Tanar, connu pour être le Crimson Leader de l'unité de bombardiers, fit baisser la tension d'un cran. A sa menace de travaux dans les sanitaires, Ginger ne put réprimer une légère risette dans le coin de ses lèvres, amusée par son tact évident et sa façon de mettre au clair les choses. Il savait s'imposer, s'était évident. Le groupe de harceleurs se dispersa en quelques secondes, laissant la blonde et le commandant seuls aux pieds du x-wing. Les regards des fuyards indiquaient clairement qu'ils n'en avaient pas fini avec elle. Les iris céruléennes de Ginnie croisèrent celles plus sombres du commandant.

Les traits de son visage angélique se détendirent. Elle porta ses mains sur sa veste en cuir pour la replacer correctement sur ses épaules amaigries. « Je ne vous le fais pas dire, commandant. Merci beaucoup pour votre intervention, je suis encore entière ». Ils reviendront plus tard, pensait-elle sans oser le souffler à son nouvel interlocuteur. Elle n'avait clairement pas envie d'inspirer la pitié face à son supérieure hiérarchique. Son épiderme se dérida un peu lorsque son sourire s'élargit, dévoilant sa dentition régulière. Le droïde astro-mécano se glissa furtivement derrière les jambes de sa maîtresse, se penchant sur le côté pour fixer de son unique lentille la carrure du soldat, curieux. « Vous n'êtes pas parti en mission commandant ? Je ne m'attendais pas à vous voir de si bon matin. » La soldate n'avait jamais vraiment eu l'occasion de bavarder avec le Crimson Leader. A vrai dire, elle n'était pas connue sur D'Qar pour être la femme la plus loquace. BB2B poussait de plus-en-plus contre ses mollets, obligea Storm à faire un pas de côté. L'engin roula en avant, comme s'il avait perdu son équilibre naturel, se trouvant désormais entre la pilote de x-wing et celui qui commandait les bombardiers. « Je crois que mon robot est attiré par vous, commandant, je pense que je vais vous laisser avec lui si ça continue ». Non maîtrisée, cette touche d'humour peu banale chez Ginger Storm restait néanmoins très dosée. Elle resta sur sa position, droite, son éducation militaire n'en était pas étrangère.


❝after all this time, always❞

toi et moi, c'était une évidence. un avenir certain était tracé pour nos, deux âmes maudites, espérant la liberté dans ce carcan militaire. tu m'as quitté, malgré toi, mais ton âme rôde toujours au-dessus de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elrik Tanar
Armée de la Résistance
Crédits : 518
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Avatar : Daniel Macpherson
Âge : 35 ans
Profession : Commandant Escadron Crimson
Allégeance : Résistance
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Avr - 17:32
Le groupe d’homme qui avait pris à partie la pauvre Ginger semblait tétanisé par ma seule présence. Enfin ma présence est un bien grand mot, c’est probablement mon grade qui force le respect. En tout cas mon intervention a porté ses fruits, les résistants partirent tous du hangar nous laissant seul Ginger et moi. Je lui adresse un sourire amusé, je ne supportais pas de voir ce genre de comportement, l’unité était une chose important dans l’armée, encore plus pour ce genre d’organisme comme la résistance, nous sommes peu nombreux, si des tensions commencent à se rependre ce n’est jamais bon. Lorsque j’étais encore Commandant de la flotte de Troska, j’accordais une immense importance à l’esprit d’équipe, il arrivait très souvent que j’organise des sorties ou des activités de groupes afin de consolider les liens entre les soldats. Je ne suis pas utopiste, je me doute parfaitement que tout le monde ne peut pas s’entendre à merveille, mais il est important au sein d’un groupe de faire des compromis pour aller de l’avant.

Bref, Ginger me remercia pour mon intervention, avouant qu’elle était toujours entière grâce à moi. J’adresse un sourire amusé à ses propos. Je doute fortement que ces jeunes résistants auraient osées faire quoi que ce soit à la jeune femme, du moins physiquement, moralement c’est autre chose. Un droide arriva, probablement celui de Ginger qui alla se fourrer dans les jambes de la résistante, curieux de voir avec qui sa propriétaire pouvait bien parler. Ginger fit ensuite part de sa surprise de me voir présent ici sur D’Qar. J’adresse un sourire amusé avant de répondre :

- Oh je ne doute pas que vous n’auriez pas eu de difficulté à vous débarrasser de ces jeunes gens. Juste que, je ne tolère pas ce genre de comportement, ce n’est pas vraiment productif et ça va à l’encontre de ce qu’on fait ici, unir les gens. Pour ce qui est de ma présence ici… J’adresse une moue. Mes hommes sont partis en intervention et mes bombardiers sont en maintenance, me voilà donc au chômage technique. Je dis ça en adressant un petit rire.

Mes propos faisaient un peu discours de propagande, et pourtant il était vrai, la résistance était un groupe militaire pour faire face au premier ordre en cas de conflit. Le premier ordre était un danger et ça seul la générale Organa le voyait. Elle avait vu, enquêté sur eux. Comment ne pas faire confiance à cette héroïne de la rébellion ? A cause de ses origines ? Le scandale avait éclaté peu de temps après qu’elle ait commencé son enquête, ça avait créé une véritable polémique au sein du sénat à tel point que les gens lui ont tournés le dos par la suite. Fort heureusement elle a gardé quelques soutiens ce qui lui a permis de fonder la résistance. Bref, c’était pour le cours d’histoire. Le droide de Ginger fonça sur moi, contre sa volonté, en effet Ginger venait d’exécuter un pas de côté, la pression du droide étant trop forte. Celui-ci me percuta les jambes, mais je restai sur place sans broncher, adressant un sourire amusé aux propos de la pilote des Red.

- C’est ce que je vois. Je dis ça tout en regardant le droide. Mais désolé petit droide tu n’es pas vraiment mon type. Un sourire s’esquissa sur mon visage. Puis je repense à la raison de ma présence ici, un landspeder, la mission. Et si j’en profitais pour proposer à Ginger de m’accompagner ? Cela me permettra de faire plus ample connaissance et surtout de ne pas me retrouver seul pour la journée, même si en soit la solitude ne gêne guère. Avec tout ça j’en ai presque oublié la raison de ma présence ici. On m’a chargé d’une mission ! Que diriez-vous de m’accompagner ? Je vais emprunter ce landspeeder là-bas faire le tour des capteurs de proximités, apparemment certains ont été coupés et ils ne connaissent pas la raison. Une petite enquête entre pilotes ?

Normalement la mission ne devait pas être dangereuse, dans le meilleur des cas il n’y aura qu’a rebrancher les capteurs, dans le pire des cas, il y aurait des saboteurs sur D’Qar et là ça deviendrait une inquiétude. Croisons les doigts pour que ça soit la première solution, mais je ne suis pas contre un petit peu d’action malgré tout, car au sein de la résistance ce n’est pas tous les jours que nous avons de l’action, généralement nos missions sont justes des vols de routines, ou la seule part d’action et de faire attention aux astéroïdes.


The hardest thing in this galaxy is to live in it
The wolf may lose his teeth, but never his nature.( darkv) Fight for freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : 734
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 1/4.
Autres comptes : Raena Gunstar, Jaina Ren.
Avatar : Margot Robbie (by tumblr).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : lieutenant dans l'escadron Red.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Avr - 10:43

Divided we fall
feat Elrik Tanar

La situation du lieutenant Storm ne s'arrangeait guère au fil des jours. Nombreux étaient ceux qui doutaient de son implication au sein de la résistance, mais aussi ceux qui le lui faisaient quotidiennement savoir. Fort heureusement il restait quelques personnes de confiance, sur D'Qar, comme ses camarades d'escadron ou encore le commandant Tanar. Cette poche de soutien lui permettait de tenir, de se dire que tout n'était pas terminé. Depuis cet entretien avec le docteur Carlstein, dans lequel on lui avait dévoilé qu'en réalité elle était la cause même de ces problèmes relationnels, la jeune femme restait prudente dans ses mots et évitait tout conflit avec les membres de la résistance. Elle devait se fondre dans la masse, éviter tout comportement associable ou bizarre qui pourrait semer le doute dans l'esprit de ses camarades. Elle devait se comporter comme les autres, pour être accepter. Habituée à la rigueur militaire du Premier Ordre, ça n'allait pas être une partie de plaisir. La venue du commandant Tanar l'avait sauvé des griffes de ces soldats, même si lui prétendait le contraire. Ginger était certaine qu'ils en seraient venus aux mains, les menaces verbales avaient été trop précises pour n'être que de vaines paroles. Allait-on enfin la croire le jour où on la retrouverait pendue dans sa chambre ?

Les mains de la jeune soldate se glissèrent dans les poches de sa veste en cuir, alors que le commandant était en train de lui expliquer les raisons de sa présence dans le hangar principal. Détendue, pour une fois, Ginger se permit d'esquisser une discrète risette qui lui redressa délicatement ses pommettes. « Je vois », se contenta-t-elle de répondre dans un murmure. C'était la première fois que la lieutenant se voyait adresser la parole par le commandant Tanar, et qu'il se permettait de rire en sa présence, comme s'il était à l'aise face à elle. Étrangement agréable, pensa-t-elle. Elle jeta un regard derrière son épaule pour fixer les nombreux x-wing et y-wing encore au sol. « Je pense que vous n'êtes pas le seul au chômage technique, commandant. » Ginger passa une main derrière sa tête pour se gratter l'arrière de son crâne, à la naissance de sa chevelure blonde. Elrik Tanar illuminait presque de sa présence sa morne matinée.

Le droïde avait été feinté par sa propriétaire et s'était retrouvé dans les jambes du commandant, qu'il fixait avec intérêt depuis quelques minutes. Son comportement enfantin, pour une machine, fit sourire Ginger, amusée par cette réaction presque humaine et cette gêne affichée par de petits couinements sous sa carcasse en ferraille. Heureusement cela n'énerva pas le soldat, au contraire, il était souriant et s'adressait au droïde de façon amicale. Face à sa réponse, honnête et précise, BB2B retourna dans les jambes de sa propriétaire, timide et presque boudeur. La Red ne put retenir un rire sincère en baissant son visage en direction de son droïde qui se trouvait désormais derrière ses mollets. « Tant pis, tu essayeras une autre fois, ce n'est pas la bonne personne apparemment. Il semble plus attiré par les humains, désolée pour toi BB2B. » En s'adressant ainsi à son droïde, Ginger voulait désamorcer ce lien qu'ils étaient en train de créer, peut-être même lui prouver qu'elle aussi pouvait être humaine, de temps-en-temps, et non un robot comme elle pouvait parfois l'entendre dire. Reportant son attention sur le commandant Tanar, elle se mit à écouter sa proposition de mission. « Pourquoi pas. » Sa réponse fut simple et concise, résumant parfaitement son état d'esprit. Ginger n'était pas le genre de soldat à tourner autour du pot. Cette mission l'intéressait, clairement, et cela l'occuperait le temps qu'on lui propose une autre mission.

« J'ai cru effectivement comprendre que, ces derniers jours, les capteurs de proximités avaient été désactivés et qu'une unité était déjà allé sur place, hier il me semble. Aucune nouvelle d'eux, peut-être sont-ils encore sur place pour les réparer. Vous a-t-on donné un supplément d'information ? » Ginger s'était déjà installée dans le landspeeder à la place du passager, attendant que le commandant prenne place à la place du pilote. Elle jeta un coup d’œil à BB2B qui attendait aux pieds du vaisseau, fixant de sa lentille luisante la jeune blonde. « BB2B, tu ne peux pas venir avec nous. Tu te souviens de notre dernière mission en forêt, sur Borleias ? Non ça ne te réussis pas. Reste sur place pour vérifier qu'on ne fasse pas de bêtises sur mon x-wing. De toute façon le commandant Tanar et moi-même allons vérifier quelques capteurs, on sera sûrement vite de retour à la base. Ne t'inquiète pas. » A vrai dire, elle ignorait réellement si leur objectif de mission serait rapidement atteint. C'était étrange que les capteurs soient désactivés de l'extérieur sans que personne ne sache pourquoi. Ginger redoutait que des groupements armés, soutenant le Premier Ordre, se soient installés sur D'Qar et ne leur tendent une embuscade. La soldate posa son sac à l'arrière du véhicule, espérant ne pas avoir à se service de son arme.


❝after all this time, always❞

toi et moi, c'était une évidence. un avenir certain était tracé pour nos, deux âmes maudites, espérant la liberté dans ce carcan militaire. tu m'as quitté, malgré toi, mais ton âme rôde toujours au-dessus de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elrik Tanar
Armée de la Résistance
Crédits : 518
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Avatar : Daniel Macpherson
Âge : 35 ans
Profession : Commandant Escadron Crimson
Allégeance : Résistance
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Avr - 16:51
Je fais part de ma situation à Ginger, concernant le fait que j’étais pour le moment réquisitionné à la base, n’ayant pas de mission. Il faut dire que ma maladie me limite un petit peu, ne pouvant « normalement » pas piloter de chasseur stellaire. Enfin si techniquement je pourrai, mais les risques sont beaucoup trop élevés, en témoigne la mort de mon roi quelques années auparavant. Je ne veux pas revivre une telle situation et ce malgré le fait que le pilotage était quasiment toute ma vie. Je prends alors sur moi, j’apprends de mes erreurs passées. Ginger m’avoua que je n’étais probablement pas la seule personne présente à la base et au chômage technique en témoigne le nombre de chasseur stellaire présent dans le hangar. Il faut dire que techniquement la guerre n’est pas encore déclarée avec le premier ordre. Il y a pour le moment un pacte de non-agression entre les vestiges de l’empire et la nouvelle république. Mais nous savons tous que ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils le lancent l’assaut.

Après le petit évènement du droide qui aura eu le mérite de me faire sourire, je fis part de ma mission à la pilote de red et je lui propose même de m’accompagner de ma mission. Elle accepta aussitôt ma proposition, comme si ça coulait de source, j’adresse alors un sourire satisfait à sa réponse. Elle enchaina ensuite sur la mission, apparemment elle avait eu plus d’information que moi, apparemment une équipe a déjà été envoyé sur place pour réparer le problème et on aurait plus eu de nouvelles d’eux depuis. C’est inquiétant et en même pas tant que ça, les capteurs étaient assez éloignés les uns des autres, pour ça que je préfère y aller en landspeeder.

- Ah… Je n’avais pas connaissances de ses informations. Comme quoi vous tombez plus que bien Ginger. J’adresse un sourire amusé avant de prendre place dans le landspeeder.

Pendant que Ginger parlait avec son droide du fait qu’il ne pouvait pas nous accompagner dans cette mission, je démarrais le landspeeder et pianota sur le tableau de bord notre première destination, à savoir le capteur le plus proche. Une fois qu’elle est eue terminé avec son droide, nous partons enfin à notre objectif. Pour cette mission, j’avais pris juste un fusil blaster ainsi que mon holocom et des outils aussi si jamais je devais réparer les capteurs. Je me débrouille pas trop mal en mécanique, même si je suis loin d’être un expert. Bref, la landspeeder alla à vive allure, ça faisait plaisir d’être aux commandes d’un appareil, ce n’était certes pas un chasseur stellaire ni l’espace, mais c’était toujours ça de pris, cela me rappelait mes jeunes années sur Troska à faire des courses de speeder dans les vielles mines. Alors que nos avancions sur le chemin de D’Qar, je décide de briser le silence présent dans la landspeeder depuis notre départ, histoire de tuer un peu le temps.

- Alors Ginger, cela fait combien de temps que vous avez rejoint la résistance ? J’ai eu vent de votre histoire par le biais de la générale Organa. Surprenant, vous avez fait une belle preuve de courage ! Je dis ça en regardant la jeune femme droit dans les yeux.

Oui j’ai décidé de parler de nos vies privées, peut être voudra-t-elle en apprendre un peu plus sur moi ? Je n’ai pour ma part rien à cacher, sauf ma maladie, pour le moment seul le haut commandement est au courant de mon mal et je veux que ça reste ainsi. Si jamais l’information venait à se rependre un peu partout, cela pourrait arriver jusqu’aux oreilles des grands pontes de Troska et je serai ainsi juger pour haute trahison et probablement condamner à mort. La dernière fois j’y ai échappé de peu, grâce notamment à des amis haut placé qui ont pu falsifier mes visites médicales, mais nul doute que là, ça sera différent.


The hardest thing in this galaxy is to live in it
The wolf may lose his teeth, but never his nature.( darkv) Fight for freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : 734
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 1/4.
Autres comptes : Raena Gunstar, Jaina Ren.
Avatar : Margot Robbie (by tumblr).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : lieutenant dans l'escadron Red.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Avr - 22:24

Divided we fall
feat Elrik Tanar

La jeune lieutenant n'avait rien rajouté à la remarque du commandant Tanar, quand celui-ci avait loué son précieux complément d'informations concernant cette histoire de sabotage, préférant s'installer dans ce landspeeder. Il est vrai qu'elle était étonnée qu'on ne lui ait pas dit que des troupes s'étaient déjà aventurées dans les alentours de la base, sans aucun retour de signe de vie. Il était peu probable que le Premier Ordre ait réussi à infiltrer entièrement D'Qar au point d'en menacer l'entièreté de la Résistance, des mouvements importants de troupes auraient été noté par les éclaireurs ou par les radars de surveillance. Il n'était pas impossible, cependant, qu'un groupe d'autochtones soit financé par des agents du Premier Ordre dans le but d'envahir la planète. Non, encore une fois, les croiseurs interstellaires seraient déjà en train d'encercler la planète et de pilonner les vaisseaux de la Résistance en orbite autour de D'Qar. Pas encore de quoi s'alerter, pensait-elle, silencieuse en train d'attendre que le commandant démarre son engin. Cette vérification de routine ne serait qu'une mission comme une autre, à ceci près que ce serait la première qu'elle partagerait avec le commandant Tanar, en dehors de leurs rencontres dans l'espace lors des mouvements de flottes des différents escadrons. Tout ce qu'elle espérait, c'était que son commandant à elle, Poe Dameron, ne vienne pas la chercher au sein même de la base, car il ne l'y trouverait pas.

Le landspeeder démarra à vive allure. La base rebelle et BB2B, le droïde astro-mécano laissé au sol, disparaissaient au loin, derrière les arbres qui composaient la forêt de D'Qar. Ginger se sentait étonnement à l'aise aux côtés de cet homme qu'elle connaissait à peine. Le vent frais lui fouettait délicatement le visage et sa chevelure blonde, dont de nombreuses mèches s'étaient détachées de sa coiffure, flottait au grès des rafales. La rebelle se cala confortablement dans l'assise du vaisseau, et laissa le silence s'imposer entre les deux soldats. Ça restait apaisant, ce silence. Loin du tumulte incessant qui régnait dans les bunkers, ou des ragots qui ne cessaient de lui faire siffler ses oreilles délicates. Là, personne ne venait la juger, l'insulter, la dévisager. Juste une mission, dans la plus grande simplicité. Ses iris céruléennes vinrent se poser sur le pilote à ses côtés qui venait de briser ce silence en l'interrogeant sur son passé. Ses lèvres esquissèrent un discret sourire cordial. Elle se décida de lui répondre. « Cela fait deux ans que j'ai intégré la résistance, presque depuis ses débuts à vrai dire. J'ai eu cette chance de tomber sur les bonnes personnes au bon moment. » Ginger détourna un court instant son regard de son interlocuteur pour se perdre dans le paysage qui défilait à la vitesse du landspeeder. Quel destin que celui d'une ancienne pilote du Premier Ordre qui avait rejoint les rangs des rebelles, pour arborer avec une fierté toute mesurée le blason de la traîtresse.

« Preuve de courage ? Oui, j'imagine. Du courage ou de la folie, certains penseront le contraire. Il est vrai que quitter un monde qui m'a vu naître et m'a élevé, pour rejoindre un autre qui me rejette, la plupart du temps. Maintenant il le faut bien pour se battre pour notre liberté à tous. J'imagine que nous avons besoin de nous tous pour réussir, uni face à l'adversité. » Ginger laissa échapper un discret soupire, et continua. Elle posa son menton dans la paume de sa main, accoudée à la porte du vaisseau. « J'ai cette chance que la générale me soutienne et croit à mon histoire. C'est pour elle aussi que je continue mon combat, pour faire honneur à ce soutien qu'elle m'accorde. Je la respecte énormément. Nous avons toutes les deux des origines qui nous mettent en difficulté face à une certaine population de gens qui ont une tendance à la suspicion. Et regardez ce qu'elle a réussi à faire ? Réunir des hommes et des femmes de races et d'origines différentes. Tout ça pour un même but : la liberté. C'est magnifique ce qu'elle a fait. »

La jeune femme prit une nouvelle bouffée d'air frais et se recoiffa un peu malgré les turbulences induites par le voyage en landspeeder. « Je suis tout de même curieuse, que vous a-t-elle raconté sur moi, commandant ? Si ça ne vous dérange pas de me dire, bien sûr. Car il y a certaines choses que j'aurais préféré ne pas être ébruité. Mon passé reste quelque chose de très personnel, si vous voyez où je veux en venir ... Enfin après tout, cela ne changera rien. Et vous, commandant ? Depuis quand avez-vous intégré les rebelles ? Que faisiez vous avant d'être commandant pour l'escadron Crimson ? » Cette discussion presque amicale étonnait Ginger elle-même, plutôt habituée à ces silences de mort. Cela lui faisait du bien de pouvoir discuter avec, ce qu'elle pensait être, une personne de confiance.


❝after all this time, always❞

toi et moi, c'était une évidence. un avenir certain était tracé pour nos, deux âmes maudites, espérant la liberté dans ce carcan militaire. tu m'as quitté, malgré toi, mais ton âme rôde toujours au-dessus de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elrik Tanar
Armée de la Résistance
Crédits : 518
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Avatar : Daniel Macpherson
Âge : 35 ans
Profession : Commandant Escadron Crimson
Allégeance : Résistance
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mai - 20:12
La base de la résistance s’éloignait peu à peu derrière nous. Mine de rien cette petite mission aura l’avantage de me faire penser à autre chose que cette journée, ce qu’elle aurait dû signifier quelques années plus tôt. Le silence gagna alors le landspeeder, moi tout comme Ginger étions concentré sur notre mission, nous sommes tous les deux d’éducation militaire, cela se voyait dans notre manière de nous comporter. Cela faisait toujours plaisir de voir des semblables, même si la jeune femme a fait ses classes dans le camp ennemi, cela reste malgré tout l’armée, là ou la rigueur et le respect sont maitre mot. La résistance avait cette particularité de réunir à la fois des militaires mais aussi des civils qui n’ont strictement rien à voir avec l’armée, ce qui était une force mais aussi une faiblesse quand il fallait être ordonné. Pour ma part ce fut un peu un choc, surtout lorsque j’ai pris en main l’escadron Crimson, beaucoup de mes hommes n’ont pas eu de formation militaire et il est parfois compliqué de se faire comprendre.

Alors que nous avancions vers notre objectif, je me décide à briser le silence qui c’était installé à bord depuis maintenant quelques minutes, dans l’unique but de connaitre un peu plus cette jeune femme. Je lui pose des questions relativement simple et bateau, n’attendant pas forcément de réponse ultra détaillée. Ginger joua le jeu, elle m’avoua que cela faisait maintenant deux ans qu’elle avait rejoint les rangs de la résistance. Je lui dis qu’elle a fait preuve de courage pour changer de camp comme elle l’a fait. Elle me répond que c’était soit du courage où bien alors de la folie. Elle me parle ensuite de Leia et du fait qu’elle était là pour la soutenir, cela ne m’étonné guère, la générale Organa était probablement la personne la plus humble et grandiose que j’ai jamais rencontré de toute ma vie, j’ai été bercé durant mon enfance par les histoires de la princesse, du vaurien et du fermier. Cette femme était extraordinaire et même quand des personnes la mette dans une situation précaire, elle trouve toujours le moyen de se relever plus forte, elle est un exemple pour tous. Les propos de Ginger me dessinèrent un sourire sur mon visage, elle me posa ensuite une question, elle voulait savoir ce que la princesse avait bien pu dire à son sujet.

- Sacrée histoire que vous avez là ! Pour ce qui est des propos de la générale, elle ne m’a rien dit sur votre passé, tout du moins guère plus que ce que les autres savent déjà. Elle m’a surtout dit que je pouvais vous faire confiance, et si Leia Organa Solo me dit ça, je la crois à 100%. Je dis ça avec le sourire et en regardant Ginger droit dans les yeux. Sinon n’ayez crainte pour votre passé, je ne suis pas le genre d’homme à aller fouiner dans la vie des autres, je ne sais que trop bien qu’il est important que chaque personne ait son propre jardin secret. Et oui Elrik, tu sais de quoi tu parles.

Après ça, Ginger me retourna la question, elle voulait savoir depuis combien de temps j’avais rejoint la résistance et surtout qu’elle a été mon parcours pour en arriver là. Que dire à Ginger ? Bien entendu il était hors de question pour moi de lui parler de ma maladie, ça devait rester privé, je n’ose même pas imaginer quel genre de problème cela engendrera si cela venait a être su. Non, je vais me contenter du strict minimum concernant ma vie passé, après tout elle n’aura guère besoin de plus.

- Cela fait seulement quelques semaines que j’ai rejoint la résistance, avant ça je travaillais dans une ferme sur Dantooine, je menais une petite vie tranquille. Je dis ça avec un sourire amusé. Mais avant ça encore, j’étais commandant de la flotte de Troska. J’occupais l’une des places les plus prestigieuse de ma planète, mais j’ai failli à ma mission, mon roi est mort à la suite d’un attentat. Il fallait un responsable… Et comme vous le savez, c’est généralement la tête des chefs qui tombent les premières. Mes propos me faisaient mal intérieurement, mon regard était porté sur la route mais ce n’était pas le route que je voyais, non, ce que je voyais c’était ce vaisseau qui s’écrasé sur le bâtiment où se tenait mon roi. Bref, c’est Poe Dameron qui est venu me chercher, le poste de commandant des Crimson étaient vacantes et ils ont pensés à moi. Du coup me voilà reparti avec l’uniforme. Je dis ça avec un sourire amusé.

Bien entendu la véritable histoire était bien plus sombre, j’étais responsable de la mort de mon roi à cause de ma maladie. Une erreur de ma part qui m’aura coûtée bien plus que ma place de commandant, elle m’aura coûté une carrière et surtout, elle m’aura coûté une femme… Bref, cessons de vivre dans le passé. Je reprends alors mes esprits, j’avais une mission à accomplir et en plus de ça, nous arrivons bientôt sur le lieu du premier relais, là nous en apprendrons peut-être un peu plus sur ce qui s’est passé.


The hardest thing in this galaxy is to live in it
The wolf may lose his teeth, but never his nature.( darkv) Fight for freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ginger Storm
Armée de la Résistance
Crédits : 734
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 1/4.
Autres comptes : Raena Gunstar, Jaina Ren.
Avatar : Margot Robbie (by tumblr).


Âge : vingt-sept ans.
Surnom : Gin ou Ginnie.
Profession : lieutenant dans l'escadron Red.
Allégeance : la résistance, auparavant le Premier Ordre.
Inventaire : BB-2B, (droïde astromécanicien), un blaster, un chasseur léger de type X-Wing.
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Mai - 0:43

Divided we fall
feat Elrik Tanar

La confiance, un bien grand mot sorti de la bouche du commandant. En avait-il conscience ? Que ce simple mot, d'apparence si banale, n'était qu'aux yeux de la blonde un idéal difficile à atteindre en ces temps difficiles. Non, elle ne devait pas le contredire, c'était si bon de voir un homme qui n'avait pas ce regard accusateur. A l'entente de ses mots rassurants, la jeune femme ne put réprimer l'esquisse d'un sourire amicale, le cœur léger et déchargé de toute crainte. La générale était une femme ouverte, à l’œil vif et très humaine. C'était grâce à elle que la jeune Storm faisait encore partie de la résistance. Ses paroles bienveillantes avaient poussé cet homme à croire en son innocence. « Merci, commandant », lui répondit-elle lorsqu'il lui assura ne pas vouloir plus d'explications sur son passé, le son de sa voix était à peine audible. C'était sage, plus il aurait d'informations sur elle, plus il risquerait de douter de son implication. Il savait qu'elle était avec la résistance, cela suffirait.

Le vent continuait de battre la peau pâle de son visage, agressant son derme sensible et faisant rougir ses joues sous son passage. D'un geste de main, Ginger replaça une mèche blonde derrière l'oreille, écoutant en silence le discours du commandant Tanar sur son passé. Intéressant. Ses iris céruléennes se mirent à l'examiner tandis qu'il évoquait sa vie sur Dantooine, sa carrière militaire prestigieuse dans l'armée de Troska, et puis cette terrible erreur qui lui avait coûté sa carrière. La soldate hocha simplement de la tête. Discrète, attentive, la jeune femme avait vu les traits du visage du commandant se tirer à l'énonciation de ce passé douloureux, sans qu'il ne parvienne à approfondir ses explications. Tanar, lui, se contentait de fixer la route. Ginger ressentit une douleur clairement palpable, quelque chose qu'il ne voulait clairement pas avouer, elle préféra ne pas remuer le couteau de la plaie, décidant de ne pas outrepasser la hiérarchie en restant à sa place. Un silence pesant s'était à nouveau imposé entre les deux adultes, comme si quelque chose d'invisible séparait Ginger et Elrik. Heureusement pour les deux, le commandant brisa à nouveau ce silence, brillante intervention, en revenant dans la conversation et avouant que Poe Dameron était l'homme qui l'avait fait intégré la résistance. C'était sans la moindre surprise que la jeune femme accueillie cette nouvelle, elle partagea ce sourire qui étirait désormais les traits du visages du Tanar, auparavant si tendu. « Cet uniforme vous sied si bien, commandant Tanar. Le commandant Dameron doit être fier d'avoir pu recruter un soldat tel que vous. »

Poe Dameron était probablement l'une des recrues les plus connues et les plus respectées au sein de la Résistance. Il avait su convaincre un bon nombre de soldats de rejoindre leurs rangs, beaucoup d'entre-eux étaient des anciens camarades avec qui il avait travaillé au sein de l'armée de la Nouvelle République. C'est avec une certaine fierté que la blonde arpentait ce symbole sur son casque de pilote, Red Deux, secondes du commandant Dameron. Même si il était bien connu que les deux ne s'entendaient pas à merveille, Ginger ne pouvait ignorer cette profonde affection qu'elle lui portait, et ce respect sans limite. La jeune femme n'avait pas poursuivit la conversation, admirant dans un silence respectueux le sourire amusé du commandant aux commandes du landspeeder. Dans sa tête, Ginger se demandait comment était le Tanar avec ses coéquipiers. Etait-il comme Poe ? Dynamique, fédérateur, les obligeant à donner le meilleur d'eux même quitte à parfois les bousculer un peu ? Ce regard qu'elle portait sur lui était étrange, et pouvait être mal interprété. Remarquant rapidement son moment d'égard, la blonde détourna son regard azuré et fut surprise de voir qu'ils étaient désormais à l'arrêt. Enfin arrivés à l'endroit où leur mission allait commencer, la soldate sauta du vaisseau et posa ses pieds sur le sol moue de la forêt de D'Qar.

L'humaine s'empara de son sac qu'elle avait posé sur la banquette arrière du véhicule, elle accrocha la hanse à son épaule et laissa pendre le balluchon sur son dos. Ses iris parcoururent l'environnement, à la recherche de la moindre information, du moindre mouvement entre les arbres, du moindre signe de vie. « Par où voudriez-vous que l'on commence, commandant Tanar ? » Sa question était simple et précise. C'était la première fois qu'elle travaillait avec cet homme, elle ignorait la façon dont il préférait gérer les opérations. D'expérience, Ginger savait que c'était le commandant qui dictait la marche à suivre, tout comme Poe ne cessait de lui rappeler lors de leurs missions, et plus récemment sur Borléias. Sa silhouette fine et sportive se rapprocha de la carrure imposante du commandant Tanar, le visage rivé dans sa direction, en attente d'un ordre précis.


❝after all this time, always❞

toi et moi, c'était une évidence. un avenir certain était tracé pour nos, deux âmes maudites, espérant la liberté dans ce carcan militaire. tu m'as quitté, malgré toi, mais ton âme rôde toujours au-dessus de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elrik Tanar
Armée de la Résistance
Crédits : 518
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : Libre
Avatar : Daniel Macpherson
Âge : 35 ans
Profession : Commandant Escadron Crimson
Allégeance : Résistance
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Mai - 21:45
La compagnie de Ginger était agréable, tous les deux nous avions vécu des moments compliqués dans nos vies, différentes certes mais tragique tout de même. Il y avait ce respect mutuel entre nous deux, respect militaire tout d’abord mais aussi respect de la personne, de sa vie privée. Nul doute qu’autrefois, j’aurai été ravi d’avoir un soldat comme Ginger sous mes ordres. Mon ancien escadron me manquait terriblement, j’avais par moment quelques nouvelles d’eux, mais ça n’était jamais bon pour un soldat d’être en contact avec un homme radié de l’armée. Je dois dorénavant vivre avec cette réputation toute ma vie, peu importe, je suis prêt à assumer. Mais je me n’en sors finalement pas si mal, je suis dans la résistance désormais, Ginger m’avoue d’ailleurs que cet uniforme m’allait plutôt bien et que le commandant Dameron devait être fier de m’avoir recruté. Je ne sais pas si elle était fière, mais cela me faisait bizarre de me retrouver sous ses ordres, quand je l’ai connu, mon grade était plus élevé que le sien, une autre époque…

- Je ne sais pas si Poe est fier de m’avoir recruté, en tout cas je suis heureux de faire partie de la résistance, de prendre part à une cause avec des idéaux nobles.

Après ça, le silence reprit place au sin du landspeeder. J’étais concentré sur la route, tandis que Ginger semblait profiter de cette balade, de ce calme. Je n’ose pas imaginer le genre de harcèlement que la jeune femme doit subir au sein de la base de la résistance, un traitement absolument pas mérité, mais hélas c’était prévisible. Comment blâmer les gens d’avoir des doutes la concernant ? En cette période de guerre froide, la parano était de mise. Bref, nous continuons notre route en direction du relais, du coin de l’œil je vois Ginger me porter un regard assez… Je ne saurai comment l’expliquer ; mais ce n’était rien d’important, la jeune femme était probablement perdue dans ses pensées. Nous arrivons enfin au premier objectif, devant nous se trouve le relais, une sorte de dispositif qui faisait bien trois à quatre mètres de haut, visuellement ça ressemblé à une grosse antenne avec une console au niveau du sol. A première vue celle-ci ne semblait pas fonctionner. Je sors alors du Landspeeder, je prends ensuite mon sac ainsi que mon fusil blaster. Je reste aux aguets, regardant un peu partout autour de moi, le fusil blaster prêt à tirer, mais aucun mouvement à l’horizon. Ginger demanda qu’elle était la marche à suivre, je me tourne alors vers elle avant de dire :

- Dans un premier temps on va remettre le relais en marche, ensuite on va essayer de contacter les techniciens. On fera de même pour la deuxième balise. Je pose mon sac au sol et commence à fouiller dedans, je sors divers outils. Je m’occupe des réparations, vous pouvez faire une petite ronde aux alentours. Je lui lance un holocom. On reste en contact ! je n’en aurai pas pour longtemps normalement.

Une fois tous mes outils sortis je m’approche de la console du relais et commence à pianoter dessus pour voir l’étendu des dégâts. La bonne nouvelle c’est qu’il ne semblait rien y avoir de grave, la mauvaise c’est que ça ressemblait fortement à du sabotage. J’arrive ç voir ou est le problème, elle se trouve au niveau du boitier d’alimentation à l’arrière de la console, je commence alors le démonter jusqu’à que je me rende compte d’un détail, les traces sur ce boitier semblait être causé par un tir de blaster. Je démonte alors la face avant du boitier et commence à réparer les dégâts, en même temps je contact Ginger avec mon holocom pour la tenir au courant.

- Bon j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne c’est que le relais est tout à fait réparable, la mauvaise… C’est que ça m’a tout l’air d’être du sabotage, quelqu’un a tiré sur le boitier d’alimentation. Soyez prudente Ginger.

Je coupe ensuite le contact pour me concentrer sur les réparations qui ne prendront plus très longtemps. Dans ma tête une multitude de théories commencent à se former. Le premier ordre nous aurait-il trouvé ? Cela semblait plutôt surprenant et pourtant… En tout cas il faudra faire part de tout ça au haut commandement une fois rentré à la base.


The hardest thing in this galaxy is to live in it
The wolf may lose his teeth, but never his nature.( darkv) Fight for freedom
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» "United we stand, divided we fall" [PV]
» pv. | united we stand, divided we fall
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» mon amie...[ginger]
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Origins ::  :: Outer Rim :: D'Qar-
Sauter vers: