::  :: Identity papers :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ethel Blake feat Jennifer Lawrence

avatar
Ethel Blake
Contrebandière
Crédits : 294
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 1/1 RPs de libre
Avatar : Jennifer Lawrence


Âge : 25 ans
Surnom : Blake
Profession : Contrebandière
Allégeance : Aucune idée pour le moment et... j'men fous...
Inventaire : Un Vaisseau de Transport
Un blaster standard
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Fév - 18:33
Ethel Blake
feat Jennifer Lawrence


ÂGE : 25 ans
ORIGINES : Chandrilla
RACE : Humaine
SENSIBILITÉ A LA FORCE : Sensible même si elle le refoule depuis bien longtemps
PROFESSION : Contrebandière
STATUT CIVIL : Célibataire
ALLÉGEANCE : A elle-même... pour le moment
PARTICULARITÉS PHYSIQUES : Ethel a une véritable coquetterie : ses cheveux. Elle aime changer de coupe et de couleur à sa convenance et il faut bien avouer que cela est très utile pour se faire discrète...
AUTRE : dans la Galaxie, les gens la connaissent sous le nom de "Blake". Elle ne donne jamais son véritable prénom, une chose bien trop intime qu'elle garde jalousement.
CRÉDITS : Lux Aeteria
GROUPE : Neutre

Capacités physiques
Puissance ▬▬▬▬▬
Endurance ▬▬▬▬
Résistance ▬▬▬▬▬
Parade ▬▬▬▬
Furtivité ▬▬▬▬▬

Compétences au combat
Corps à corps ▬▬▬▬▬
Armes blanches ▬▬▬▬
Armes à distance ▬▬▬▬▬
Explosifs ▬▬▬▬

Compétences sociales
Charisme ▬▬▬▬▬
Ingéniosité ▬▬▬▬▬
Manipulation ▬▬▬▬
Négociation ▬▬▬▬▬
Diplomatie ▬▬▬▬▬

Compétences de la Force
Perception ▬▬▬▬▬
Projection ▬▬▬▬▬
Télékinésie ▬▬▬▬▬

Talents
en choisir 5 maximum, supprimer les mentions inutiles
Pistage ▬▬▬▬▬
Pilotage ▬▬▬▬▬
Mécanique ▬▬▬▬

Courageuse - Intelligente - Autonome - Vulgaire - Je m'en foutiste - Peu sûre d'elle




raconte-moi ton histoire

Un peu de physique et de caractère...

Le moins qu'on puisse dire sur Ethel, c'est que jusqu'à présent, elle n'a jamais vraiment été une jeune femme qui se prenait la tête : "qui suis-je vraiment ?" "imaginons que je ne suis qu'un grain de sable dans tout cet océan" "et si je mourrais demain, quelqu'un s'en soucierait ?" toutes ces questions qui envahissent la tête d'hommes et de femmes depuis des millions d'années, elle ne les a jamais vraiment ressenti. Non pas qu'elle vive dans une parfaite candeur accompagnée d'insouciance et d’innocence, loin de là... c'est juste que tout cela, ça parasite l'esprit, ça empêche d'avancer... enfin... c'était sa mère qui le disait et Ethel n'a jamais vraiment remit en cause ce que maman disait. La jeune femme a grandit en pensant que le monde était ce qu'il était, ni plus, ni moins. Pas de grand méchant ou de prince charmant, juste des âmes qui ont leur propre vision de la vie et qui tente de se frayer un chemin avant que la mort ne vienne les happer. Alors elle a toujours fait la même chose : ce qu'elle avait à faire, sans pour autant se poser des questions sur ses actions, sur ce que cela affirmait d'elle ou, bien au contraire, à quel point cela ne lui ressemblait pas. En quelques mots, Ethel ne s’embarrasse pas, elle agit.

Pourtant, cela n'a pas toujours été son caractère profond. Plutôt rêveuse dans son enfance, elle s'amusait à regarder le ciel avec son père, en imaginant la vie des autres sur d'autres planètes. Elle s’imaginait à bord de l'un de ces vaisseau, parcourir le monde, les gens et leurs coutumes. C'est quelque chose qu'elle garde au fond d'elle, cette curiosité de l'esprit et de l'humain, mais qu'elle a enfermée au plus profond, qu'elle cache sous cet air décidé et franc, car la vie lui a appris que les rêves sont parfois bien douloureux et qu'il n'est pas bon de s'y enfermer trop longtemps.

Ethel est une jeune femme vive et intelligente, elle a un caractère plutôt fort et elle préfère dirirger que être diriger. Elle est également plutôt solitaire et même si elle apprécie la compagnie des autres, elle préfère mener sa vie de barque en barque sans vraiment s'accrocher un ami ou un compagnon de route. Elle peut parfois être vulgaire et impulsive et cherche constamment à cacher ce qu'elle ressent au fond d'elle en s'en sortant pas une pirouette, une blague ou un baiser quand elle ne sait vraiment plus comment faire.

Elle garde aussi un vieux mot d'ordre de sa mère "tout va bien tant que tu ne te fais pas choper". En sommes, elle part du principe que le plus important n'est pas de faire le bien mais juste de ne pas se faire attraper quand on fait le mal. Ce qui l'aide pas mal dans son métier.

Si Ethel se comporte ainsi, c'est que la vie lui a déjà pris. Alors elle a peur, peur qu'un jour, la vie lui reprenne encore ce à quoi elle tient. Elle préfère donc s'imgainer que rien n'a d'importance... et qu'elle ne tient à rien... même si ce n'est pas vrai... et qu'elle le sait.

Ethel est grande puisqu'elle mesure 1m75. Elle a les yeux claires et sa volonté de teindre ses cheveux à son gré entre le blond et le brun trahit ses doutes les plus profond, le fait qu'elle n'a pas encore définit qui elle était et qu'elle ne prends pas vraiment le temps de le faire. Elle aime aussi les couper court ou les garder long, c'est un peu sa marque de coquetterie. Malgré sa taille toute à fait moyenne, elle ne fait jamais vraiment attention à ce qu'elle mange mais garde une bonne musculature de par la pratique du sport.


N'oublie pas qui tu es...

Je suis née sur Chandrila un jour d'Automne... enfin... ce qui pourrait s'apparenter à l'automne chez vous. Le vent était frais et humide, il avait plu toute la nuit mais lorsque je poussais mon premier cri dans les heures avancées du matin, le soleil rayonnait et éclairait toutes les couleurs de la nature, du rouge, du jaune, du vert... j'ai toujours aimé les couleurs... surtout celles de la nature, de la vie et de la mort... cela me vient peut-être de là. Je vous voit déjà venir avec vos "il faisait beau et elle est devenue une voyou... elle a forcément eu une enfance difficile". Et ben c'est loupé, mon grand. J'ai eu la meilleure des enfances qu'il soit. Mon père était un scientifique, un espèce de rêveur un peu fou avec qui je partageais toutes ses aventures et tous ses espoirs. On faisait beaucoup rire ma mère, une femme qui était très souriante de ce temps-là, qui n'avait pas de travail mais s'attelait à faire de notre foyer un vrai instant de vie et de bonheur. Ce qu'elle aimait elle, c'était la peinture... alors elle peignait. Partout, tout le temps. Et moi je jouais, beaucoup, comme une enfant.

Non... finalement c'est plutôt à l'adolescence que ça s'est gâté. Et pas seulement parce que je découvrais mon corps et que j'étais en rebellion mais parce que mon corps m'avait découverte aussi, d'une certaine façon. Cela faisait bien des années que la Force avait disparue... ou du moins on le croyait... plus de Jedi, plus de guerre, juste le calme et la Force bien enfoui loin de la vie des gens... Jusqu'alors. Mon père avait jamais voulu croire en son extinction. Il avait lu et relu des milliers de livres sur ce mystère et en était arrivé à la conclusion que la Force était partout. Qu'elle ne pouvait donc pas disparaître. Car tout tenait en place grâce à elle. Il se voyait comme une génération perdue et désenchantée, mais il était certain que l'innocence de la progéniture engendrée ramènerait l'espoir, les Jedis... et sans doute aussi le mauvais côté. Il était pragmatique le papa, on fait pas d'omelettes sans casser des œufs...Et dans mon cas, nos oeufs, ç'avait malheureusement été lui. Il fallait dire que je l'avait toujours écouté divaguer sur ses histoires avec un sourire en coin. Je l'aimais bien quand il s'échauffait papa, il avait ses petites lunettes qui lui glissaient au bout du nez et il faisait toujours des grands gestes. J'aurai pu l'écouter me parler de Force, de Jedi et de côté obscure pendant des heures durant. Je l'avais écouté toute mon enfance, mais il s'était tut au début de mon adolescence.

Un bruit de carreau brisé. C'était ce qui avait sonné comme le début de la fin pour moi, pour nous. Deux vagabonds qui avaient été attiré par le lieu avaient décidé d'y entrer par effraction. Tout s'était passé très vite. J'avais toujours eu un sommeil de plomb, je ne m'étais réveillée que lorsque l'un d'eux avait pénétré dans ma chambre. J'avais à peine eu le temps de me relever, les yeux écarquillés malgré le sommeil qui me tenait toujours, la bouche ouverte, prête à crier :

- Tais-toi ! J'ai dis tais-toi !

Il avait posé une main ganté sur ma bouche, appyant sur mes joues par la même occasion. Mon coeur battait la chamade, les tempes de mes veines bouillonnaient. J'avais fermé les yeux, cette chose étrange m'avait envahit, avec plus de force qu'elle ne l'avait jamais fait. Jusqu'à présent, elle était restée terrée, bien au fond de moi, comme un présence discrète et silencieuse. Ma grande bibliothèque de bois s'était renversée sous l'impulsion... mais pas sur lui... pas vraiment. Plus sur papa, qui était arrivé derière lui et qui tentait de m'aider. Le poids de l'objet le fit trébucher, la tête se heurta violamment au banc posé au pied de mon lit. Le voleur avait eu le temps de prendre la fuite, tout comme son accolyte... mais papa ne s'était jamais relevé.
Il en était tombé à la renversé et le sang s'était mis à couler. Ainsi mourut papa. Non je déconne. Mais pas loin... Le coup avait été mal porté et il était resté alité un certain temps, ne retrouvant pas toutes ses facultés motrices. Le temps n'arrangea pas les choses et à l'âge de 13 ans, papa nous quitta.

A cet instant, tout devint extrêmement différent. Maman cessa de sourire et moi je cessais de rêver. Je savais pas comment j'avais fait ça, mais quelque chose au fond de moi me faisait penser à toutes les idées de papa. Ca ne pouvait pas être autre chose... c'était moi. J'en étais sûre. J'en étais la responsable et j'avais besoin de parler avec quelqu'un... Il n'y avait que maman qui était là.

- Toute cette histoire de Force n'est qu'une idiotie Ethel ! Elle a disparu. Tu n'es pas une Jedi ou je ne sais quelle chose stupide que ton père tentait de te mettre dans la tête. Ce n'était qu'un coup de chance qui s'est transformé en un coup de malchance. Alors maintenant il est temps de grandir.

Elle avait raison bien sûr. Il fallait aider maman. Ma mère n'avait jamais travailler et les maigres économies de mon père partirent bientôt en fumée. A mesure que le sourire de maman disparaissait définitivement de ses lèvres, de nouvelles certitudes entraient en moi : cela ne servait à rien de rêver, si on voulait quelque chose dans la vie, il fallait se bouger pour l'avoir, rien de plus. Et nous ce qu'on voulait, c'était manger. Alors je ne passais plus mon temps à jouer en forêt mais à chasser. Je tentais d'oublier si fort mes jeux d'enfants, l'accident de papa, toute cette histoire de Force que je finis presque par me convaincre que tout cela, je l'avais inventé. C'était la vie, il fallait avancer. Plus question de penser à cette nuit-là. J'apprenais à tuer des animaux, avec arc, puis un blaster. Je commençais à manier l'arme blanche comme personne, pratique pour dépecer une bête. Puis mes bêtes, je commençais à les vendre sur le marché et bientôt, c'était toute sorte de service  que je rendait. J'étais agile et vive d'esprit, des vraies qualités aux yeux de maman, des qualités qui se monnayaient. Mais maman était triste, bien trop triste et un jour, la tristesse et la mort virent la chercher, pour l'emmener avec eux, bras dessus, bras dessous. J'avais 20 ans.

Depuis, je vole de planètes en planètes. Je suis à mon compte. Je vole, je vends, je chasse, je revends. Des choses pas spécialement honnête, mais j'y réfléchis pas vraiment. Comme disait maman, agir, y'a que ça de vrai. J'évite quand même de me lancer dans des trop gros contrats, comme ceux de tueur à gage. Il paraît qu'on en revient jamais vraiment. Et papa disait que la Force n'était pas bonne quand elle était nourrie par la colère, la peur, la haine alors même si je fais semblant de plus y croire, j'y fais attention quand même, malgré moi. Une chose est certaine. Je garde ma liberté, je garde mon indépendance. Hors de question d'être emprisonnée à un groupe. Alors j'ai mon tout petit vaisseau que j'ai acheté avec mes propres sous. Et je vole dans l'univers, à la découverte des gens... et de leurs coutumes... comme le rêve que je faisais petite.

Chronologie

5 ABY : Naissance d'Ethel
17 ABY : Découverte de sa sensibilité à la Force. Papa est gravement blessé au crâne
18 ABY : Papa meurt, Ethel commence à développer ses talents manuels.
18 ABY - 25 ABY : Travail de braconnière et début de contrebandage sur Chandrilla
25 ABY : Mort de maman, développement du business sur la Galaxie toute entière
Pseudo : Ethel Age : 25 ans. Pays : France Comment as-tu connu le forum : Via Facebook Fréquence de connexion : Plusieurs fois par semaine Avis sur le forum : Il a l'air vraiment génial  maracas Le design est très joli, il est actif et les explications données dans les différents sujets sont vraiment sympas ! Autre compte: Non m'sieur dame, je suis la seule et l'unique !

Code:
[b]Ethel Blake[/b] ⱷ Ethel ([url=http://star-wars-origins.forumactif.com/u15]MP[/url])



Glory
& Gore
Now we're in the ring and we're coming for blood
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Lun 5 Fév - 18:58
Invité
Etheeeeeeeeeeeeel ! Ma petite Ethel hihi
Bienvenue ici hihi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Lun 5 Fév - 19:04
Invité
Bienvenue encore une fois, contrebandière sans allégeances.
J'espère que l'avenir nous promettra de beaux arrangements. keur Au passage tu as une façon d'écrire très agréable !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ethel Blake
Contrebandière
Crédits : 294
Jetons de Force : 0
Disponibilité RP : 1/1 RPs de libre
Avatar : Jennifer Lawrence


Âge : 25 ans
Surnom : Blake
Profession : Contrebandière
Allégeance : Aucune idée pour le moment et... j'men fous...
Inventaire : Un Vaisseau de Transport
Un blaster standard
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Fév - 20:08
Poeeee hihi Au plaisir de RP ici avec toi et merciiii maracas

Mein General ouaishein J'espère aussi que nous aurons de beaux arrangements keur Et merci beaucoup pour le compliment !


Glory
& Gore
Now we're in the ring and we're coming for blood
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raena Gunstar
Membre des Sentinelles
Crédits : 520
Jetons de Force : 2
Disponibilité RP : 2/2.
Autres comptes : Ginger Storm, Jaina Ren.
Avatar : Deepika Padukone (by Blondie).


Âge : vingt-six années.
Surnom : Nana, certains m'appellent Rae.
Profession : Sentinelle, je fais également de l'humanitaire dans les régions en conflits de la galaxie.
Allégeance : Nouvelle République.
Inventaire : un sabre laser (lame bleue).
Holosphère :

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Fév - 20:19

Validation

Te voilà validé(e) Ethel Blake ! Nous espérons que tu trouveras ta place sur ce forum avec ce personnage intéressant N'hésite pas à faire un tour pour dépenser tes crédits. Les fiches de liens te sont ouvertes, tu peux faire tes demandes et ainsi ... commencer le RP !!
Bienvenue et amuse toi bien !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Présentation Mike Blake
» Demeure d'Anita Blake
» [coupable][escroquerie] Jennifer 17/06/1456 SAINTES
» F.T. d'Alexander Blake
» Quand ma mémoire me ramène... (pv Ethel/Akiko)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Origins ::  :: Identity papers :: Validées-
Sauter vers: